Vue aérienne partielle du complexe Hard Rock Hotel ou le citoyen américain Robert Bell Wallace avait retrouvé la mort le 14 avril dernier.

Selon Manolo Ramírez, président de la Fédération nationale des travailleurs de l’hôtellerie, 10, 000 Dominicains ont été suspendus, sans «jouissance salariale», après ledécès d’une dizaine de touristes américains envacances dans des stations balnéaires en République dominicaine, notamment à Punta Cana, Boca Chica et La Romana. Le tourisme en République dominicaine a été victime d’une campagne de discrédit de la presse internationale, selon le ministère et d’autres propriétaires de chaînes d’hôtels internationales. De nombreux médias américains entre autres ont rapporté qu’environ une dizaine de touristes américains avaient rendu l’âme dans des stations balnéaires alors qu’ils y passaient des vacances. Francisco Javier Garcia avait, en juin dernier, rejeté le terme"vaguede mort"rapporté parla presse au moment où le nombre de touristes déclarésmorts était passé à 10. Lire| 10e touriste américain mort en RD: le ministre dominicain réagit Le décès de ces visiteurs étrangers a entraîné une baisse de réservations et, en conséquence, une réduction de l’occupation des chambres. Cela a même provoqué la fermeture de certains complexes dont le Majestic Elegance, lui-même objet d’un procès après qu’un touriste américain a été victime d’agression dans les locaux de l’hôtel. Dans la foulée de ces affaires, la thèse de l’empoisonnement avait été appuyée par certains experts dominicains dont Lawrence Kobilinsky. Cette thèseavait été niée par certains propriétaires d’hôtels dont le président de Hard Rock Hôtel où le citoyen Robert Bell Wallace a été retrouvé sans vie le 14 avril dernier. Lire| Touristes morts en RD: un expert appuie la thèse de l’empoisonnement Dans un bilan communiqué par Manolo Ramírez, président de la Fédération nationale des travailleurs de l’hôtellerie, plus de 10, 000 employés ont été suspendusau cours des premiers mois de l’année 2019, sans jouissance salariale, en raison du faible taux d’occupation des hébergements et l’annulation des réservations d’hôtels. Ces suspensions, a expliqué M. Ramírez, cité dans le journal Diario Libre, visaient ceux qui n’avaient pas droit aux avantages sociaux et qui comptaient le moins d’années de services.Pour l’heure, le nombred’employés réembauchés n’est pas encore connumais certains hôtels, poursuit Ramírez, ont dû profiter de l’accalmie pour procéder à des travaux de réparation. Cependant, même si la thèse de l’empoisonnement avait été avancée, l’enquête ouverte par le FBI, en accord avec les autorités dominicaines, a révélé que certains touristes étaient morts de causes naturelles, ce qui a remis en confiance des voyageurs.

Le pape François célébrant la messe dans un stade de Bangkok le 21 novembre 2019
afp.com - Handout

Le pape François a déploré jeudi les ravages de la prostitution des femmes et des enfants lors d'une messe en Thaïlande devant 60.000 fidèles, dans la foulée de rencontres avec le roi et le patriarche des bouddhistes. Le souverain pontife, souriant mais visiblement fatigué, a offert aux catholiques répartis dans deux stades adjacents un traditionnel tour de salutations à bord de sa "papamobile". Il a été acclamé par une foule parfois très émue, scandant en cadence "Viva il papa". La communauté catholique de Thaïlande, très confidentielle (0,6% de la population, moins de 400.000 personnes), est née au XVIe siècle avec l'arrivée de missionnaires jésuites. Elle n'avait pas vu de pape sur ses terres depuis Jean-Paul II en 1984. "Je pense spécialement à ces enfants et à ces femmes exposés à la prostitution et à la traite, défigurés dans leur dignité la plus authentique; à ces jeunes esclaves de la drogue", a déclaré le pape dans son homélie. Le souverain pontife, qui avait endossé une chasuble dorée fabriquée dans un couvent de Bangkok, a eu aussi une pensée pour "les migrants éloignés de leur foyer", appelant à les traiter avec miséricorde car "ils font partie de notre famille". "Ne nous privons pas de leurs visages, de leurs blessures", a-t-il glissé. En début de journée, devant les autorités politiques et civiles du pays, Jorge Bergoglio avait déjà appelé à protéger "la dignité" des enfants. L'Asie du Sud-Est compte encore de nombreux cas d'exploitation sexuelle des plus jeunes. Dans la région, "près de 70% des victimes de trafic à des fins d'exploitation sexuelle ont en dessous de l'âge légal", relève l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime dans son dernier rapport 2019. Des dizaines de milliers d'enfants sont notamment exploités via webcam, tout particulièrement aux Philippines, mais aussi en Indonésie, au Cambodge et en Thaïlande. Le pays compterait plusieurs centaines de milliers de prostitués hommes et femmes, une pratique extrêmement répandue mais officiellement illégale. - 95% de bouddhistes - Cambodge, Birmanie, Philippines, Indonésie, Chine et surtout Vietnam: les catholiques ont afflué de nombreux pays voisins pour assister à la messe. "Nous avons besoin du message d'amour" du pape, sourit Soeur Heng Phalla, 33 ans, venue du centre du Cambodge. Lors d'une journée marathon, le pape argentin de 82 ans, fervent adepte du dialogue interreligieux, a rencontré le 20e patriarche suprême, Somdej Phra Maha Muneewong, dans un haut lieu du bouddhisme, religion pratiquée à plus de 95% dans le royaume. Avant d'entrer dans son temple historique, François a pris soin d'enlever ses souliers, foulant les tapis du temple en chaussettes noires, certains cardinaux l'accompagnant dévoilant leurs chaussettes rouges. Puis il a écouté attentivement les paroles de son hôte bouddhiste, pieds nus et drapé du traditionnel "jee worn", habit ocre dévoilant une épaule. Les catholiques ont toujours "joui de la liberté dans leur pratique religieuse et ont vécu de nombreuses années en harmonie avec leurs frères et soeurs bouddhistes", a loué le pape, dans une salle dominée par un bouddha géant doré. Il a exprimé son engagement personnel pour "le renforcement d’un dialogue ouvert et respectueux au service de la paix", appelant à des initiatives communes de charité envers les pauvres. La Thaïlande compte environ 300.000 moines bouddhistes, répartis dans 40.000 temples. Le pape s'est aussi entretenu avec le général Prayut Chan-O-Cha, chef du gouvernement depuis des élections controversées en mars, et le roi de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, couronné en mai dernier. Le monarque, l'un des plus riches du monde, protégé par une draconienne loi de lèse-majesté qui punit très sévèrement toute critique à son encontre, est le garant de l'unité du royaume, qui a connu 12 coups d'Etat depuis 1932. François s'est également rendu dans un hôpital de la ville, où il a notamment rencontré cinq enfants de Khlong Toei, le plus grand bidonville de Bangkok où s'entassent 100.000 habitants. Il reste jusqu'à samedi en Thaïlande, puis s'envolera vers le Japon, une deuxième étape beaucoup plus politique puisqu'il se rendra à Nagasaki et Hiroshima, où il y a 74 ans deux bombes atomiques américaines firent respectivement 74.000 et 140.000 morts.


Il a été victime d’une bastonnade de la part d’un client mécontent et s'est retrouvé avec une main cassée et des dommages dentaires.

Un jeune travailleur haïtien, dont le nom n’a pas encore été révélé, a été violemment attaqué en fin de semaine dernière à Ancud sur l’île de Chiloé au Chili, rapportent des médias locaux. Il a été victime d’une bastonnade de la part d’un client mécontent et s'est retrouvé avec une main cassée et des dommages dentaires. L'incident s'est produit à la rue Pudeto où le jeune travaille pour une société concessionnaire de stationnement (Sociedad Autopac Limitada). Selon des sources policières, l'occupant du véhicule aurait été dérangé par les frais de service et aurait, au milieu d'un incident déroutant, attaqué le travailleur. La victime se retrouve dans un centre hospitalier afin de recevoir les soins que nécessite son cas. Dans la foulée, le maire d'Ancud, Carlos Gómez, a annoncé une plainte contre le responsable. Alfonso Ojeda, administrateur du parcomètre, a également condamné l'épisode dont l'ouvrier haïtien a été victime et a fait part de sa volonté de rejoindre le procès contre l’agresseur. À noter que l'auteur présumé de l'agression a été arrêté pour être mis à la disposition d’un tribunal.

Des enfants haïtiens dans un orphelinat, le 18 janvier 2010 à Port-au-Prince. Photo Archives: Julien Tack, AFP.

Le monde entier célèbre ce mercredi 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant. A cette occasion, l’ambassade de France en Haïti a réaffirmé son engagement en faveur des droits des enfants haïtiens, particulièrement le droit à l’Education. L’ambassade de France a placé clairement ses mots, dans une note rendue publiquece 20 novembre, date marquant le 30ème anniversaire de l’adoption de la Convention internationale des droits de l’enfant. «Cette Convention vise à garantir aux enfants des droits fondamentaux tels que le droit à la famille, à l’éducation, à la santé, à l’alimentation, à l’identité et aux loisirs», a rappelé l’ambassade. A l’occasion de la célébration de cette journée, l’administration française dit avoir une pensée particulière pour les enfants haïtiens, dans ce contexte de crise politique aiguë. «Beaucoup ne peuvent plus se rendre à l’école depuis septembre dernier; ils sont ainsi privés de leur droit fondamental à l’éducation tandis que la violence qui se répand dans le pays pèse lourdement sur leurs vies», lit-t-on dans la note parvenueà notre rédaction. Occasion pour la mission diplomatiquede France de réaffirmer son engagement en faveur des droits des enfants et de poursuivre ses actions en matière de protection de l’enfance en Haïti. Selon le document, la coopération française travaille au respect des droits de l’enfant, à travers son appui à l’Institut du Bien-Etre Social et de Recherches (IBESR). Depuis plus de deux (2) mois, toutes les activités scolaires sont paralysées à travers tout le pays. En raison de l’aggravation de la crise politique, marquée par des scènes de violencesles parents décident de garder leurs enfants chez eux. Le 15 novembre dernier, le ministère de l’Education Nationale s’est lancé dans la préparation d’un plan d’action prioritaire pour la poursuite des activités scolaires et la gestion post-crise. Dans ce plan, il est notamment prévu, un réaménagement du calendrier scolaire 2019-2020, une élaboration du programme à compétences minimales, pour valider l’année académique pour le fondamentale et le secondaire, puis un appui psychosocial aux écoliers. Rappelons qu’au début du mois d’octobre dernier, les Nations unies avaient mentionnéque les troubles en Haïti empêchaient à quelques deux (2) millions d’enfant d’aller à l’école.


L'argentin, Lionel Messi

Le FCBarcelone révèle que pour son compte Twitter en français comptant plus d'un millions de followers,les Haïtiens, en nombre, fontpartie du top 3. Le FC Barcelone de Lionel Messi a des fans sur toute la surface du globe. De l’Amérique à l'Asie en passant par l’Europe ou encorela Caraïbe, le club catalan compte des fans par millions. Pasétonnant pour une formation qui a dans ses rangs l'Argentin Lionel Messi, le Français Antoine Griezman et l'UruguayenLuis Suarez. Mais de nos joursil ne suffit pas de d'avoirlapopularité.Il faut pouvoir la montrer, la quantifier et l'interpréter avecà l'appui desdonnées géographiques entre autres. Et ça, le Barça l'a bien compris! Ainsi, le club a rendu publique ce 19 novembreles résultats d'un sondage surl'origine de ses followers pourson compte Twitter (français). A la troisième place du classement, se trouve Haïti. Pas étonnant là non plus, puisqu'iciles citoyens, passionnés du foot,sont généralement partagés entre le Brésil et l’Argentine;le Barcelone et le Real Madrid. 👏🌏Le Top 9 des pays comptant le plus de followers sur notre compte Twitter en français @fcbarcelona_fra (nous sommes plus d'un million !) : 1)🇫🇷 2)🇲🇦 3)🇭🇹 4)🇬🇳 5)🇨🇮 6)🇪🇬 7)🇸🇳 8)🇧🇷 9)🇩🇿 Et vous ? Envoyez-nous votre drapeau pour montrer d'où vous nous suivez ! pic.twitter.com/RQiLljVrus — FC Barcelona (@fcbarcelona_fra) November 19, 2019 Dans le top 9 publié sur ce compte Twitter du Barça suivi par plus d'un millions de personnes, Haïtiest devancée par la France (#1) d'Antoine Griezman et le Maroc(#2) de Medhi Benatia. Notons à la 8e place, le Brésil d'où viennentplusieurslégendes -Ronaldo, Ronaldinho, Rivaldo, Romario - ayant porté le maillot Blaugrana. Il faut par ailleurs souligner que le club de la capitale espagnole, Real Madrid, principale rival du FC Barcelone, a de nombreux supporters haïtiens. Reste à savoir quelle place occuperait Haïti, si les madrilènes se décidaient à réaliser un sondage du même genre.

Un nouveau-né béni par le pape François à l'occasion de son audience générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre, au Vatican, le 13 novembre 2019. (AP Photo / Gregorio Borgia)

Le pape François demande à Facebook, Apple, Google et aux autres entreprises du secteur des technologies de prendre d’urgence des mesures pour éliminer la pornographie infantile et empêcher les enfants d’accéder à la pornographie en ligne. Le Souverain pontife a déclaré jeudi lors d'une conférence des chefs religieux et des représentants de la haute technologie au Vatican qu'il n'était plus acceptable de se contenter de suivre la loi en matière de surveillance du contenu en ligne, car la technologie dépasse rapidement les réglementations. Au lieu de cela, il a demandé aux entreprises d'assumer elles-mêmes la responsabilité morale de protéger les jeunes de ce qu'il a décrit comme étant les effets néfastes de la pornographie sur leur développement émotionnel et sexuel. Il a déclaré: "Il est nécessaire de veiller à ce que les investisseurs et les gestionnaires restent responsables de sorte que le bien des mineurs et de la société ne soit pas sacrifié au profit." Le chef de l'Église catholique s'adressait aux participants à la conférence «Promoving Digital Child Dignity». Source