Vidéo

Jared Kushner, gendre et trĂšs proche conseiller de Donald Trump, a Ă©tĂ© le premier membre du cercle rapprochĂ© du prĂ©sident amĂ©ricain Ă  s'expliquer sur ses liens avec la Russie devant le CongrĂšs lundi, lors d'un interrogatoire Ă  huis clos. Pendant plus de deux heures, dans une salle cernĂ©e par les camĂ©ras et devant les enquĂȘteurs de la commission du Renseignement du SĂ©nat, l'homme de 36 ans a niĂ© toute collusion durant la campagne avec les Russes qui ont, selon Washington, fomentĂ© une grande opĂ©ration de dĂ©sinformation et de piratage contre Hillary Clinton. "Tous mes actes ont Ă©tĂ© appropriĂ©s, dans le cadre normal d'une campagne sans Ă©quivalent", a ensuite dĂ©clarĂ© le conseiller Ă  son retour Ă  la Maison Blanche, lors d'une trĂšs rare dĂ©claration publique. "Je n'ai pas commis de collusion avec la Russie, et je ne connais personne au sein de l'Ă©quipe de campagne qui l'ait fait. Je n'ai eu aucun contact inappropriĂ©", a-t-il rĂ©pĂ©tĂ©. Il avait auparavant publiĂ© une dĂ©claration Ă©crite de onze pages Ă  l'attention du CongrĂšs, oĂč il se rendra Ă  nouveau mardi, cette fois devant la commission du Renseignement de la Chambre des reprĂ©sentants. Les Ă©lus voulaient l'interroger depuis longtemps. Son nom est apparu Ă  plusieurs reprises depuis des mois, notamment en raison de rencontres avec plusieurs personnes russes avant et aprĂšs l'Ă©lection. Jared Kushner confirme qu'il a bien vu l'ambassadeur russe aux Etats-Unis deux fois ainsi qu'un grand banquier proche de Vladimir Poutine, SergueĂŻ Gorkov, Ă  sa demande. Il se souvient aussi d'avoir participĂ© quelques minutes Ă  une Ă©trange rĂ©union avec une avocate russe organisĂ©e par son beau-frĂšre, Donald Trump Jr., en juin 2016. Quatre rencontres au total. Mais il replace ces rĂ©unions parmi des milliers de rendez-vous, coups de fils et messages Ă©changĂ©s dans une pĂ©riode frĂ©nĂ©tique. Il raconte que son beau-pĂšre lui a demandĂ© d'ĂȘtre le point de contact de la campagne pour les gouvernements Ă©trangers et qu'Ă  ce titre, il a eu plus d'une centaine de contacts avec des responsables de plus de 20 pays avant et aprĂšs l'Ă©lection. Et jamais, assure-t-il, la question des sanctions amĂ©ricaines contre Moscou n'a Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e. Son message, Ă  chaque fois, a Ă©tĂ© de proposer un nouveau dĂ©part dans la relation bilatĂ©rale. "Je n'ai pas eu de contacts inappropriĂ©s. Je ne dĂ©pendais pas de fonds russes pour financer mes affaires dans le secteur privĂ©", martĂšle aussi M. Kushner. Une phrase "Ă  l'Ă©vidence Ă©laborĂ©e par un avocat malin tentant de protĂ©ger son client", a ironisĂ© le sĂ©nateur dĂ©mocrate Ron Wyden, qui affirme que Jared Kushner joue avec les mots et n'a pas tout dit sur ses liens financiers avec des personnes et entitĂ©s liĂ©es Ă  la Russie. Avec Jared Kushner, mari d'Ivanka Trump, les Ă©lus se rapprochent non seulement de la garde rapprochĂ©e du dirigeant amĂ©ricain mais aussi du coeur de sa famille. Il n'est pas le seul Ă  intĂ©resser les Ă©lus, dont les enquĂȘtes s'ajoutent Ă  celle du procureur spĂ©cial Robert Mueller. Le fils aĂźnĂ© du milliardaire, Donald Jr., est actuellement en nĂ©gociation avec le CongrĂšs pour donner sa version des faits. Pour l'instant, il a rĂ©ussi Ă  Ă©viter une audition publique, mais c'est l'objectif de nombreux parlementaires, dĂ©mocrates comme rĂ©publicains. Il lui est reprochĂ© d'avoir invitĂ© Ă  la Trump Tower cette fameuse avocate russe, Natalia Veselnitskaya. Elle lui avait Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e par un intermĂ©diaire comme porteuse d'informations compromettantes du gouvernement russe sur Hillary Clinton - bien qu'Ă  la fin, elle n'ait apparemment pas Ă©tĂ© en possession desdites informations. Paul Manafort aussi est appelĂ© Ă  tĂ©moigner, mais aucune date n'a encore Ă©tĂ© nĂ©gociĂ©e. "Des assignations seront sans doute nĂ©cessaires pour forcer Trump Jr. et Paul Manafort Ă  tĂ©moigner", a averti le dĂ©mocrate Richard Blumenthal, membre de la commission de la Justice, lundi sur MSNBC. La "chasse aux sorciĂšres" dĂ©noncĂ©e par Donald Trump se poursuit donc malgrĂ© les admonestations du prĂ©sident. Il a tweetĂ© lundi que les commissions feraient mieux d'enquĂȘter sur Hillary Clinton. Mais au CongrĂšs, les Ă©lus n'ont aucune tolĂ©rance pour la Russie. Mardi, la Chambre votera ainsi pour imposer un nouveau train de sanctions contre Moscou. Recevez gratuitement les derniĂšres nouvelles locales et internationales directement sur votre tĂ©lĂ©phone: TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store:http://bit.ly/1HHj2Uu TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store :http://apple.co/2e3q1Lk

Affrontements entre opposants au prĂ©sident Nicolas Maduro et forces de l'ordre au cours d'une marche vers la Cour suprĂȘme du Venezuela, le 22 juillet 2017 Ă  Caracas

Une semaine dĂ©cisive s'ouvre lundi dans la crise au Venezuela, oĂč l'opposition multiplie les initiatives pour tenter de bloquer l'Ă©lection prĂ©vue le 30 juillet de l'assemblĂ©e constituante voulue par le prĂ©sident Nicolas Maduro. L'oppositiona appelĂ© dimanche au boycott de l'Ă©lection de l'assemblĂ©e constituante et a rĂ©itĂ©rĂ© son appel Ă  une grĂšve de 48 heures mercredi et jeudi et Ă  un grand dĂ©filĂ© Ă  Caracas vendredi, deux jours avant l'Ă©lection des 545 membres de cette assemblĂ©e censĂ©e rĂ©Ă©crire la Constitution. L'opposition appelle en outre la population Ă  manifester dĂšs ce lundi devant les centres Ă©lectoraux. "La lutte doit se poursuivre, le peuple vĂ©nĂ©zuĂ©lien doit dĂ©clencher la grĂšve gĂ©nĂ©rale, venir Ă  Caracas et prĂ©parer le boycott civique", a lancĂ© Freddy Guevara, vice-prĂ©sident du parlement, oĂč l'opposition est majoritaire. M. Guevara s'adressait Ă  la presse au nom de la Table de l'unitĂ© dĂ©mocratique (MUD), la coalition de l'opposition. - 'Boycott civique' - C'est "un boycott civique, sans armes, sans violences, mais avec dĂ©termination. Que personne n'imagine que nous allons nous laisser asservir sans combattre", a-t-il dĂ©clarĂ©. "Ce n'est pas le moment de se rendre ou de paniquer, nous sommes Ă  des heures dĂ©cisives pour l'avenir de notre pays". "Qu'il soit clair pour Maduro et pour l'armĂ©e - soutien clĂ© du gouvernement - que nous n'allons pas cĂ©der, que nous n'allons pas permettre que l'on impose une fraude constituante au peuple", a ajoutĂ© M. Guevara. L'opposition considĂšre que les modalitĂ©s prĂ©vues pour l'Ă©lection des membres de l'assemblĂ©e ne sont pas Ă©quitables et favorisent le camp chaviste (du nom d'Hugo Chavez, prĂ©sident de 1999 Ă  son dĂ©cĂšs en 2013, dont Nicolas Maduro est l'hĂ©ritier). Et quelque 70% des VĂ©nĂ©zuĂ©liens sont opposĂ©s Ă  l'assemblĂ©e constituante, selon l'institut de sondage Datanalisis. Les principales centrales syndicales ont apportĂ© leur soutien Ă  la mobilisation lancĂ©e par l'opposition. "Cela va au delĂ  des revendications syndicales", a dĂ©clarĂ© dimanche la dirigeante syndicale Marcela Maspero. "C'est une grĂšve historique qui tente d'arrĂȘter la tyrannie". SimultanĂ©ment, la pression internationale sur Caracas augmente. Washington menace le prĂ©sident Maduro de sanctions, et plusieurs gouvernements d'AmĂ©rique latine et d'Europe l'ont appelĂ© Ă  renoncer Ă  son assemblĂ©e constituante. Mais le prĂ©sident vĂ©nĂ©zuĂ©lien, dont le mandat s'achĂšve en janvier 2019, a rĂ©affirmĂ© sa dĂ©termination, sommant l'opposition de "respecter le droit du peuple Ă  voter librement" et "sans violence". "Le peuple n'accepte pas les menaces, le peuple se prĂ©pare Ă  donner une raclĂ©e Ă  cette droite menaçante, violente, fasciste" et Ă  "l'impĂ©rialisme", a dĂ©clarĂ© M. Maduro lors de son Ă©mission hebdomadaire sur la chaĂźne de tĂ©lĂ©vision publique VTV. Dans un registre plus lĂ©ger, M. Maduro a prĂ©sentĂ© sur VTV un remix de la chanson "Despacito", un tube mondial, pour promouvoir l'Ă©lection de l'assemblĂ©e constituante. - 'Droite impĂ©riale' - Le prĂ©sident a une nouvelle fois accusĂ© les Etats-Unis d'ĂȘtre derriĂšre la crise vĂ©nĂ©zuĂ©lienne. "Depuis l'extĂ©rieur, la droite impĂ©riale croit qu'elle peut donner des ordres au Venezuela, mais ici le seul qui donne des ordres, c'est le peuple", a-t-il dit. L'opposition organise depuis prĂšs de quatre mois des manifestations presque quotidiennes contre M. Maduro, dont elle rĂ©clame le dĂ©part du pouvoir. Depuis le dĂ©but de cette vague de manifestations, 103 personnes ont Ă©tĂ© tuĂ©es et des milliers blessĂ©es, et des centaines d'arrestations ont eu lieu. Une grĂšve gĂ©nĂ©rale de 24 heures convoquĂ©e par l'opposition a eu lieu jeudi et vendredi derniers. La MUD a assurĂ© qu'elle avait Ă©tĂ© suivie Ă  85%, alors que M. Maduro et d'autres responsables gouvernementaux ont affirmĂ© qu'elle avait Ă©tĂ© un Ă©chec. L'opposition a lancĂ© vendredi une autre initiative contre le pouvoir en Ă©lisant une Cour suprĂȘme parallĂšle. L'opposition, qui contrĂŽle le Parlement depuis les Ă©lections lĂ©gislatives de dĂ©cembre 2015, ne reconnaĂźt pas la lĂ©gitimitĂ© de l'actuel Tribunal suprĂȘme de justice (TSJ, Cour suprĂȘme). Elle considĂšre que ses 33 membres ont Ă©tĂ© Ă©lus de maniĂšre irrĂ©guliĂšre en 2015 par l'ancienne majoritĂ© chaviste et qu'ils font preuve de partialitĂ© en faveur du camp prĂ©sidentiel. Elle a donc Ă©lu 33 magistrats pour constituer un TSJ parallĂšle. Le TSJ a rĂ©pliquĂ© en dĂ©clarant que la formation de cette institution parallĂšle Ă©tait constitutive des dĂ©lits d'"usurpation de fonctions" et de "trahison de la patrie", punissables de peines de prison. - 'Tous en prison' - Le prĂ©sident Maduro a d'ailleurs annoncĂ© une sĂ©vĂšre rĂ©pression contre les membres de la Cour suprĂȘme parallĂšle. "Un par un, l'un aprĂšs l'autre, ils iront tous en prison et on placera sous sĂ©questre leurs biens, leurs comptes et tout le reste, et personne ne les dĂ©fendra", a averti le prĂ©sident dans son Ă©mission tĂ©lĂ©visĂ©e. Un des magistrats de la Cour suprĂȘme parallĂšle, Angel Zerpa Aponte, a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© samedi par les services de renseignement vĂ©nĂ©zuĂ©liens, le SEBIN, a annoncĂ© l'opposition.


Tout le monde rĂȘve d'ĂȘtre riche. En fait, non,pas tout le monde, ceux qui le sont dĂ©jĂ  ne fait plus ce rĂȘve, ils le vivent. Et comme vous lesavez, avoir de l'argent dans cette sociĂ©tĂ© de consommation n'est pasune contingence,d'oĂč la nĂ©cessitĂ© d'apprendre comment s'en servir et d'en Ă©pargner. Pour votre bonheur, on vous dĂ©voile quelques astuces qui vont vous aider Ă  mieux vous servir de votre argent, et qui sait, vous pouvez bien ĂȘtre le prochain Bill Gates, si vous vous y prenez bien ! ArrĂȘtez de faire du "Show Off" Cessez de dĂ©penser pour impressionner. C’est stupide. Vous avez sĂ»rement dĂ©jĂ  entendu ce punchline : "Nous achetons des choses dont nous n’avons pas besoin avec de l’argent que nous n’avons pas pour impressionner des gens que nous n’aimons pas."Gare Ă  vous, si c'est votre situation. Ayez de l'ambition Environ 80 % des millionnaires le sont devenus par eux-mĂȘmes. Ils ont commencĂ© avec de l’ambition, de l’énergie et de la discipline. Prenez immĂ©diatement la dĂ©cision de devenir riche et de cesser de vivre d’un chĂšque de paie Ă  l’autre. Le facteur clĂ© de votre succĂšs financier futur n’a rien Ă  voir avec l’économie, mais plutĂŽt avec votre philosophie. Soyez persĂ©vĂ©rant Ne baissez pas les bras. Le succĂšs exige une capacitĂ© Ă  se relever aprĂšs les Ă©checs. Vous allez rencontrer beaucoup d'Ă©checs pendant que vous essaierez de trouver la meilleure façon de devenir millionnaire. Il n'y a pas le filet de sĂ»retĂ© de votre salaire moyen ou des ordres de votre chef Ă  accomplir tous les jours. Pour devenir millionnaire, vous allez devoir ĂȘtre prĂȘt Ă  prendre des dĂ©cisions qui ne vont pas toujours fonctionner, mais si vous ne prenez pas de risques, vous ne pourrez pas non plus rencontrer le succĂšs. Investissez vos Ă©conomies dans des actifs plutĂŽt que des passifs Un actif vous rapporte de l’argent et sa valeur croĂźt avec le temps. L’achat d’un terrain par exemple. Un passif vous coĂ»te de l’argent et sa valeur diminue avec le temps. Illustration : dĂ©penser 30 000 dollars pour une voiture est parfois considĂ©rĂ© comme un gĂąchis, car il est peu probable qu'elle en vaille la moitiĂ© dans 3 ans, quelle que soit la quantitĂ© de travail que vous y mettiez. DĂšs que vous achetez une nouvelle voiture, elle perd 20 Ă  25 % de sa valeur chaque annĂ©e. Ne dĂ©pensez pas d'argent dans des choses inutiles Il est difficile de gagner sa vie, mais lorsque les choses que vous achetez avec votre argent durement gagnĂ© sont des gouffres financiers, c'est plus difficile et douloureux. RĂ©Ă©valuez les choses pour lesquelles vous dĂ©pensez de l'argent. Essayez de comprendre si ellesvalent rĂ©ellement la peine. Voici certaines choses pour lesquelles vous ne devriez probablement pas dĂ©penser beaucoup d'argent si vous envisagez de devenir riche. Les casinos et les billets de loterie. Quelques rares chanceux gagnent de l'argent, la grande majoritĂ© des gens en perd. Les cigarettes et l’alcool
 Rompez avec votre carte de crĂ©dit Saviez-vous que les gens qui utilisent des cartes de crĂ©dit pour des achats finissent par dĂ©penser plus d'argent que ceux qui utilisent des espĂšces ? C'est parce que se sĂ©parer de l'argent est douloureux. Utiliser une carte de crĂ©dit ne fait pas trĂšs mal, c'est de l'argent virtuel. Si vous le pouvez, divorcez de votre carte de crĂ©dit et voyez ce que ça fait de payer comptant. Vous allez probablement finir par Ă©conomiser des milliers de gourdes. Recevez gratuitement les derniĂšres nouvelles locales et internationales directement sur votre tĂ©lĂ©phone: TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store:http://bit.ly/1HHj2Uu TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store :http://apple.co/2e3q1Lk

Trois disques de platine, 16 d'or... Les quatre garçons d'Abidjan ont trouvĂ© le Magic System pour faire danser la planĂšte. Le groupe ivoirien fĂȘte ses 20 ans avec une tournĂ©e africaine et une autobiographie. "Cet anniversaire est particulier pour nous. Car nous cĂ©lĂ©brons 20 ans d'amitiĂ©s, de collaboration, de moments de joies et de tristesses", confie Ă  l'AFP A'Salfo, le leader du groupe qui a su ouvrir les portes du marchĂ© africain et international au genre zouglou mais aussi aux autres genres ivoiriens, dont le coupĂ©-dĂ©calĂ©. {"preview_thumbnail":"/sites/default/files/styles/video_embed_wysiwyg_preview/public/video_thumbnails/BAkqJT_sMKQ.jpg?itok=qFtRc8Fp","video_url":"https://www.youtube.com/watch?v=BAkqJT_sMKQ","settings":{"responsive":1,"width":"854","height":"480","autoplay":1},"settings_summary":["Embedded Video (Responsive, autoplaying)."]} A'Salfo, Manadja, Tino et GoudĂ©, les quatre boys d'Anoumabo, quartier dĂ©shĂ©ritĂ©s d'Abidjan, aux ruelles boueuses et sablonneuses, ont jouĂ© partout, des stades africains aux salles mythiques comme l'Apollo Ă  New York ou l'Olympia Ă  Paris et jusqu'au Louvre, le 7 mai, pour le concert cĂ©lĂ©brant la victoire du prĂ©sident français Emmanuel Macron. FormĂ© en 1997, le groupe a connu la consĂ©cration deux ans plus tard avec son tube "Premier Gaou", fable sur les dĂ©boires sentimentaux d'un jeune homme naĂŻf - le gaou est un homme crĂ©dule en nouchi, l'argot abidjanais. Le tube va propulser les quatre amis sur la scĂšne mondiale. Magic System a multipliĂ© les succĂšs, enchaĂźnant les albums, sans oublier l'amitiĂ©. "Nous sommes restĂ©s unis et soudĂ©s, c'est le secret de notre rĂ©ussite", raconte A'Salfo. "C'est rare en Afrique qu'on parte ensemble Ă  quatre et qu'on y reste 20 ans durant". "Magic System est un groupe qui a toujours voulu relever les dĂ©fis, aprĂšs Premier Gaou, nos dĂ©tracteurs ont parlĂ© de coup de chance! On a donc relevĂ© ce dĂ©fi", explique Manadja, le "gros" du groupe. Le groupe reconnaĂźt avoir bĂ©nĂ©ficiĂ© de conseils avisĂ©s, dont ceux de la star ivoirienne du reggae, Alpha Blondy. "Magic System est un groupe de grands bosseurs pleins d'humilitĂ© (...). quand on dispose de ces critĂšres, on peut aller loin dans le succĂšs", tĂ©moigne Alpha Blondy, l'artiste aux millions d'albums vendu dans le monde. "Ils ont mes encouragements. Je leur dis : +Soyez solidaires et tournez le dos aux dĂ©mons de la division+", poursuit l'auteur de Sweet Fanta Diallo, dont Magic System a rĂ©alisĂ© une reprise dans son neuviĂšme album, Radio Afrika. Le succĂšs de Magic System, c'est aussi la rĂ©ussite du zouglou, un rythme musical typiquement ivoirien nĂ© sur les campus universitaires d'Abidjan dans les annĂ©es 1990. Le zouglou dĂ©nonce les travers de la sociĂ©tĂ© ivoirienne tout en la faisant danser. "MalgrĂ© son ancrage national, le zouglou peinait Ă  se faire entendre sur la scĂšne internationale. C'est seulement en 2002 que le monde entier dĂ©couvrira vraiment ce rythme, grĂące Ă  un remix de Premier Gaou signĂ© du cĂ©lĂšbre DJ français Bob Sinclar", explique le journaliste-Ă©crivain Usher Aliman, auteur du livre "Espoir 2000, les secrets d'un zouglou insoumis". Aujourd'hui, les quatre musiciens arpentent fiĂšrement les rues d'Anoumabo d'oĂč ils sont issus et qu'ils ne quittent jamais longtemps. Depuis que la rĂ©ussite est au rendez-vous, Magic System dĂ©veloppe des projets sociaux dans son quartier, Ă  travers notamment le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), un Ă©vĂ©nement qu'il a crĂ©Ă©. Le groupe a aussi construit deux Ă©coles primaire et maternelle Ă  Anoumabo. "Nous avions abandonnĂ© les Ă©tudes secondaires par manque de moyens financiers. Tous les Ă©cueils qui peuvent forger la vie d'un homme, nous les avons quelque peu vĂ©cus", commente GoudĂ©, Ă©voquant "une marche de combattants". "Manadja et moi avions travaillĂ© comme contractuels (journaliers) dans une boulangerie pour joindre les deux bouts. Nous Ă©tions tous enfants d'ouvriers dont les parents gagnaient Ă  peine le smic" (salaire minimum: l'Ă©quivalent de moins de 50 euros Ă  l'Ă©poque), se souvient A'Salfo. Toute leur histoire est retracĂ©e dans un livre autobiographique intitulĂ©: "Magic System, le mystĂšre Premier Gaou", qui devrait sortir pendant la cĂ©lĂ©bration et dont la prĂ©face est signĂ©e par le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandama. Ils y racontent leurs dĂ©buts avec des producteurs rĂ©ticents, le manque de ressources financiĂšres, leurs origines sociales modestes... jusqu'au succĂšs. Une anecdote? "Notre premier producteur avait refusĂ© de nous produire, ne croyant pas au projet (...). Les frais de transport d'Anoumabo au studio d'enregistrement nous ont Ă©tĂ© payĂ©s par des jeunes filles du quartier qui travaillaient dans des salons de coiffure", raconte Tino. Le groupe a un seul souhait: "Revenir en 2037 Ă  Anoumabo pour fĂȘter les 40 ans". Recevez gratuitement les derniĂšres nouvelles locales et internationales directement sur votre tĂ©lĂ©phone: TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store:http://bit.ly/1HHj2Uu TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store :http://apple.co/2e3q1Lk


Fin d'une Ă©poque pour certains: Microsoft va arrĂȘter Paint, son vieux logiciel de dessin et de traitement d'image, nĂ© en 1985 avec Windows, au profit de logiciels de crĂ©ation en 3D, selon le site internet du groupe. Le cĂ©lĂšbre logiciel ne figurera pas dans la prochaine mise Ă  jour de Windows 10 prĂ©vue cette annĂ©e, appelĂ©e "Windows 10 Fall Creators Update", qui ambitionne de mettre la crĂ©ation en trois dimensions Ă  la portĂ©e de tous et de se positionner sur le marchĂ© des dessinateurs et artistes, en gĂ©nĂ©ral plutĂŽt portĂ©s sur Apple. Paint, qui Ă©tait installĂ© par dĂ©faut sur les PC, "n'est plus dĂ©veloppĂ© et devrait ĂȘtre retirĂ© des prochaines mises Ă  jour", Ă©crit Microsoft sur son site, sans prĂ©ciser de date. Les nostalgiques pourront se consoler avec la version Paint 3D, lancĂ©e au printemps. La premiĂšre version de Paint datait du lancement de Windows en 1985.

L'iPhone, peut ĂȘtre le produit le plus rĂ©ussi de tous les temps, vendant plus d'un milliard d'unitĂ©s et faisant de Apple la sociĂ©tĂ© de vente publique la plus prĂ©cieuse au monde doit dĂ©jĂ  faire face Ă  la possibilitĂ© d'un monde oĂč de nouveaux types d'ordinateurs suppriment l'iPhone, tout comme l'iPhone a remplacĂ© les iPods et d'autres ordinateurs, il y a une dĂ©cennie. Le Smartphone est aujourd'hui la plate-forme informatique dominante, mais Microsoft, Google, Facebook et maintenant mĂȘme Apple, commencent Ă  investir massivement sur la technologie de la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e (AR), qui intĂšgre l'infographie dans le monde rĂ©el. La pensĂ©e est qu'un jour, cette technologie se terminera par des lunettes intelligentes lĂ©gĂšres et portables, qui pourront remplacer tous les Ă©crans de notre vie - mĂȘme l'iPhone. Apple voit ce que font les autres entreprises technologiques: le marchĂ© des Smartphones n'est pas le moteur de croissance il y a quelques annĂ©es et les entreprises de technologie ont besoin de quelque chose pour le remplacer. Le PDG d'Apple, Tim Cook, aime parler de la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e. Ce n'est pas la premiĂšre fois qu'il a taquinĂ© un grand nouveau produit liĂ© Ă  AR. Apple n'a jamais dit qu'il fonctionne sur des lunettes, bien qu'il soit rapportĂ© que la sociĂ©tĂ© explore un produit de lunettes numĂ©riques. Apple ne parle jamais de ses produits futurs, mais il les suggĂšre de deux maniĂšres principales: grĂące Ă  des acquisitions et Ă  des versions de logiciels. Plus tĂŽt ce mois-ci, Apple a annoncĂ© ARKit, qui est un logiciel qui rend facile pour un dĂ©veloppeur de crĂ©er des applications AR pour l'iPhone. Il produit dĂ©jĂ  des rĂ©sultats Ă©tonnants et bien qu'Apple n'ait pas montrĂ© de nombreuses applications dĂ©veloppĂ©es Ă  l'interne utilisant le logiciel, l'idĂ©e est que cet automne, il y aura un certain nombre d'applications AR disponibles pour les iPhones. Les ambitions d'AR d'Apple ont vraiment commencĂ© lorsque Apple a achetĂ© Metaio, une sociĂ©tĂ© allemande de rĂ©alitĂ© augmentĂ©e, pourdes centaines de millions de dollars en 2015, selon une personne familiĂšre avec la vente. La technologie et le talent de Metaio sous-tendent ARKit, certains de ses anciens employĂ©s travaille dans un groupe de camĂ©ras «projets spĂ©ciaux» Ă  Apple. Et Apple a continuĂ© Ă  acheter plusieurs autres entreprises fabriquant une technologie compatible avec AR depuis lors. La semaine derniĂšre, il a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ© qu'Apple avait achetĂ© Senso Motoric Instruments, une sociĂ©tĂ© allemande qui avait construit une paire de lunettes intelligentes spĂ©cialisĂ©es dans le suivi des yeux, une technologie qui a Ă©tĂ© observĂ©e positivement par les starts AR. L'achat de SensoMotoric a surpris les spectateurs de l'industrie. La sociĂ©tĂ© allemande a conservĂ© un faible profil et de nombreuses enquĂȘtes sur le paysage AR.Le chef de la direction de Metaio, Thomas Alt, un Allemand, dit maintenant qu'il est Directeur de Procurement sur une Ă©quipe d'affaires stratĂ©giques chez Apple sur son profil LinkedIn. Apple peut bienĂȘtre Ă  la recherche de plus d'entreprises ARĂ  s'offrir, selon les estimations. D'un autre cĂŽtĂ©, Apple n'a jamais songĂ© Ă  cannibaliser ses propres produits. En fait, les anciens employĂ©s ont rappelĂ© cette semaine qu'Apple a commencĂ© Ă  travailler sur l'iPhone parce qu'il cherchait ce qui pourrait dĂ©passer l'iPod, un gros pilote de revenus pour Apple en 2005. Au cours des prochaines annĂ©es, il y a la possibilitĂ© d'un autre changement de plate-forme - seulement cette fois, cela pourrait affecter l'iPhone, qui est un produit beaucoup plus grand que l'iPod. Cette attente a dĂ©jĂ  commencĂ© Ă  apparaĂźtre dans les projections des analystes. L'analyste vĂ©tĂ©ran Apple Gene Munster de Loup Ventures a dĂ©clarĂ© plus tĂŽt cette semaine que son modĂšle pour les projections d'Apple voit la croissance deventesd'iPhones diminuĂ©e au cours de la prochaine dĂ©cennie. Munster estime que les ventes d'iPhone seront progressivement remplacĂ©es par un produit qu'il appelle «Apple Glasses», qui sera peut-ĂȘtremis en vente en 2020 pour 1 300 $ environ. On prĂ©voit aussi que le marchĂ© des Smartphones augmentera de 3% seulement par an jusqu'en 2021, selonla firme de recherche de marchĂ© IDC. La vague massive que Apple a parcourue au cours de la derniĂšre dĂ©cennie a crantĂ©e et se lave maintenant. Mais une nouvelle catĂ©gorie Ă©mergente offre le potentiel de croissance massive, Ă  savoir: casques de rĂ©alitĂ© augmentĂ©s et virtuels. IDG s'attend Ă  ce que la croissance des Ă©couteurs atteigne un tauxannuel combinĂ© de 198% jusqu'en 2020. La question est de savoir si Apple est disposĂ©e Ă  rĂ©duire ses ventes d'iPhone pour faire un bond sur la prochaine attraction du 21Ăšme siĂšcle. Recevez gratuitement les derniĂšres nouvelles locales et internationales directement sur votre tĂ©lĂ©phone: TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store:http://bit.ly/1HHj2Uu TĂ©lĂ©chargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store :http://apple.co/2e3q1Lk


Agenda

"2017-06-06","2017-06-07","2017-05-20","2017-05-21","2017-06-08","2017-06-09","2017-06-15","2017-06-16","2017-06-17","2017-06-24"No Events Found