Alors qu’elle sera opposĂ©e dans quelques instants Ă  la SuĂšde, l’Allemagne joue dĂ©jĂ  son avenir dans cette Coupe du Monde 2018. Battus d’entrĂ©e par une surprenante Ă©quipe mexicaine, les Champions du monde en titre, n’auront plus le droit Ă  l’erreur s’ils veulent continuer l’aventure russe. Face Ă  eux, la SuĂšde qui s’est payĂ© le luxe de se passer de Zlatan Ibrahimovic, victorieuse de la CorĂ©e du sud pour leur premier match, aura envie de jouer un vilain tour Ă  la Mannschaft. Cette coupe du monde, elle est spĂ©ciale. Elle est pleine de surprises, et surtout elle apporte derriĂšre elle beaucoup d’émotions. Les « petites Ă©quipes » sont en train de martyriser les pronostics. Les favoris souffrent Ă©normĂ©ment. L’Argentine est flirte avec l’élimination. Le BrĂ©sil n’est pas encore qualifiĂ© aprĂšs deux journĂ©es. La Seleçao a, du, puiser dans ses ressources pour Ă©carter le Costa Rica. L’Espagne a connu pareils supplices pour se dĂ©barrasser de l’Iran. Et comme le BrĂ©sil, la Roja devra valider son billet Ă  la derniĂšre journĂ©e. Au milieu de cela, le VAR s’invite pour rĂ©Ă©quilibrer ou dĂ©sĂ©quilibrer, suivant le cas, les choses. L’Espagne et l’Italie
deux mauvais prĂ©cĂ©dents Au moment d’évoquer l’Allemagne avant cette coupe du monde, personne n’avait Ă©voquĂ© cette partie rĂ©cente de l’histoire de la Coupe du monde. Mais, au vu du rĂ©sultat des allemands contre les Mexicains, les sceptiques ont rappelĂ© que les deux derniers champions du monde, ont Ă©tĂ© Ă©liminĂ©s en Coupe du monde l’annĂ©e d’aprĂšs. L’Italie en 2010, l’Espagne en 2014. Cette Allemagne qui fait confiance aux anciens, ceux qui ont conquis la Coupe du monde, marchent sur les pas de ses prĂ©dĂ©cesseurs. Comme eux, il a fait confiance aux cadres, nĂ©gligeant de jeunes joueurs excellents. Comme eux, il n’a pas gagnĂ© son premier match. Joachim Löw, a tenu Ă  prĂ©ciser que ses hommes ne connaitront pas le mĂȘme sort que les Espagnols et les Italiens. La SuĂšde
elle aime tellement dĂ©ranger
 La SuĂšde n’est pas un grand d’Europe. Les Bleus et Jaunes sont mĂȘme trĂšs loin de cela. Mais, par le passĂ©, ils ont Ă©pinglĂ© Ă  leur tableau de chasse certains grands favoris dans les grandes compĂ©titions internationales. En 2002 notamment, ils ont grandement participĂ© Ă  l’élimination de l’Argentine au premier tour (1-1). Alors qu’une victoire aurait qualifiĂ© l’Albiceleste. A chaque fois que l’Italie vous manque pendant ce mondial, vous penserez certainement aux SuĂ©dois. Ce sont eux qui ont Ă©liminĂ©s les Italiens aux barrages. DĂ©jĂ  qu’à l’euro 2004, ils avaient concouru, en compagnie du Danemark Ă  l’élimination de la Squadra Azzura. En 1994 alors qu’ils ont Ă©tĂ© jusqu’en demi-finales, ils ont fait des misĂšres aux BrĂ©siliens au premier tour. L’Allemagne n’a qu’à bien se tenir, la SuĂšde est une enquiquineuse. L’Allemagne, une victoire impĂ©rative
 L’Allemagne est un monstre sacrĂ© du football mondial. Quatre fois championne du monde, la Mannschaft n’a jamais Ă©tĂ© Ă©liminĂ©e en coupe du monde lors de la phase de poules en 18 participations (on ne compte pas encore cette coupe du monde). Mieux encore, ils ont Ă©tĂ© Ă  17 reprises, au moins, en quarts de finales. De statistiques ahurissantes qui tĂ©moignent de la puissance footballistique allemande. La force de cette Ă©quipe, a toujours Ă©tĂ© son mental. Tant que l’arbitre n’aura pas sifflĂ© la fin du match, les Allemands ne s’avoueront jamais vaincus. Pour s’imposer face aux SuĂ©dois, la Mannschaft aura besoin de toutes ses ressources. La victoire est impĂ©rative, de toute façon. En attendant, le Mexique fait son trou Tombeur de l’Allemagne Ă  la premiĂšre journĂ©e, le Mexique a confirmĂ© sa trĂšs grande forme, en dominant Ă©galement la CorĂ©e du Sud (2-1). TrĂšs remuants, face aux Allemands, Chicharito (66e) et C. Vela (26e), ont, cette fois-ci, enfilĂ© leur costume de buteur. Son Heung-Min avait rĂ©duit la marque dans les ultimes instants du match (93e). Mais, la victoire mexicaine Ă©tait dĂ©jĂ  acquise. La qualification Ă©galement (presque). Si elle n’est pas automatique, puisque la probabilitĂ© mathĂ©matique pour que trois Ă©quipes de ce groupe terminent Ă  Ă©galitĂ© (avec 6 points), existe encore. La qualification est quasiment actĂ©e pour les Tricolores. C’est donc, dans ce contexte trĂšs dĂ©favorable, que l’Allemagne s’apprĂȘte Ă  affronter la SuĂšde. La dĂ©faite est interdite. La victoire est vitale. MĂȘme un match nul pourrait compromettre considĂ©rable les chances de qualification allemande. Les premiers Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse devraient arriver dans moins d’une heure. Nathan Laguerre

Longtemps mis en Ă©chec par une courageuse Ă©quipe du Costa Rica, le BrĂ©sil s’est finalement imposĂ© (2-0) dans les temps additionnels. Coutinho et Neymar ont Ă©tĂ© les buteurs brĂ©siliens. A l’usure la Seleçao est venu Ă  bout des Ticos et de leur infranchissable gardien Keylor Navas. Alors qu’ils se se seraient compliquĂ© la tĂąche en cas de rĂ©sultat nul ou d’une dĂ©faite, les joueurs de Tite se sont offert une belle bouffĂ©e d’air. Ils en avaient tellement besoin. Quant aux Costaricains, gĂ©nĂ©reux en dĂ©fense, mais, bien trop insignifiants en attaque, ils sont Ă©liminĂ©s de cette coupe du monde avant mĂȘme la troisiĂšme journĂ©e. Le BrĂ©sil a souffert. Le BrĂ©sil a doutĂ©. Le BrĂ©sil est passĂ© par tous les Ă©tats. Mais, il s’est finalement imposĂ©. Le genre de victoire qui forge tout le caractĂšre d’un groupe, qui renforce toute la mentalitĂ© d’une Ă©quipe. Car, cette victoire, si importante pour la suite, les Auriverde, sont allĂ©s la chercher au fond de leurs tripes. Les CentramĂ©ricains, sachant qu’ils n’avaient pas les armes pour rivaliser avec les BrĂ©siliens ont construit un mur autour de leur impermĂ©able gardien pour faire dĂ©jouer leurs adversaires. Et pendant 90 minutes, ils y sont parvenus jusqu’à ce coup fatal portĂ© par Coutinho (91e). Le Petit Couto, dĂ©jĂ  buteur lors du premier match, a dĂ©verrouillĂ© aux meilleurs moments, la dĂ©fense Costaricaine pour libĂ©rer le peuple jaune. Douglas Costa, l’homme qui a tout changé  Que le Costa Rica joue regroupĂ© derriĂšre, et construit son Ă©quipe autour de sa dĂ©fense, n’est une information pour personne. Du moins, pas pour les amateurs de football. Si dans le concert footballistique de la Concacaf, ils pratiquent un autre football, ils changent radicalement de style de jeu, dĂšs qu’ils doivent affronter les tĂ©nors sud-amĂ©ricains et europĂ©ens. En 2014, reversĂ©s dans le groupe de la mort aux cĂŽtĂ©s de l’Angleterre, l’Italie et l’Uruguay, ils avaient crĂ©Ă© l’exploit en terminant premier. Ils ont Ă©tĂ© jusqu’en quart de finale, battus aux tirs aux buts par les NĂ©erlandais. Les Ticos connaissent la recette gagnante, mais cette fois, ils ont dĂ» cĂ©der aux forceps. Bien en place dĂ©fensivement, profitant des incapacitĂ©s brĂ©siliennes Ă  accĂ©lĂ©rer sur les cĂŽtĂ©s avec Willian, Fagner et Marcelo, les Costaricains exĂ©cutaient parfaitement leur plan. Face Ă  une Ă©quipe brĂ©silienne trop prĂ©visible, en panne de rythme. Tite, pour une fois clairvoyant, a fait sortir Willian au profit de Douglas Costa. Le Turinois, excellent, cette saison, a tout changĂ©. Il a apportĂ© de la vivacitĂ©, de la vitesse d’exĂ©cution. MĂȘme s’il n’a pas marquĂ© cette victoire porte son empreinte. C’est lui qui offert le but du break Ă  Neymar (97e). Neymar se libĂšre enfin
 Neymar est trĂšs attendu pour ce mondial. Il porte sur ses petites Ă©paules, l’espoir de tout un peuple. Sorti d’une longue pĂ©riode de convalescence, le Parisien, n’a pas sa forme physique habituelle. Cela se sent dans ses dĂ©placements. Il n’a pas encore retrouvĂ© son explosivitĂ©. Dans ce mondial, il n’a pas le temps de mettre la mĂ©canique en place. Le BrĂ©sil est dĂ©jĂ  dans l’urgence. SĂ©vĂšrement critiquĂ© pour son premier match, le dĂ©sormais, troisiĂšme meilleur buteur de l’histoire du BrĂ©sil, a bien rĂ©pondu sur le match 2. A l’origine du premier but, il nous a gratifiĂ©s de gestes techniques fous, dont lui seul a le secret. Il n’a pas toujours fait le bon choix, mais il Ă©tait dans tous les bons coups. Son pĂ©nalty refusĂ© par le VAR a eu le malheur de l’énerver. Le BrĂ©sil, avec lui en tĂȘte, a envahi les buts de Keylor Navas dans les derniers instants du match. Il a manquĂ© le cadre sur des occasions nettes (56e, 72e, 78e,), mais au final il marque le but du break. Ses larmes en fin de match, tĂ©moignent de l’énorme pression qui pĂšse sur lui et sur ses coĂ©quipiers. Maintenant, tout le BrĂ©sil espĂšre que ce but apportera de l’eau dans son moulin ; que le dĂ©clic en sortira. Neymar est lancĂ©, les dĂ©fenses adverses peuvent trembler. La qualification, le prochain objectif
 Le BrĂ©sil n’a pas remportĂ© la Coupe du monde, contrairement Ă  ce que les manifestations pourraient laisser supposer. Les Auriverdes ne sont mĂȘme pas encore qualifiĂ©s. Les quintuples champions du monde devront aller chercher leur qualification, le 27 juin prochain face Ă  la Serbie. Avec seulement 1 point de moins que les leaders du groupe (le BrĂ©sil et la Suisse), les Serbes ne sont pas encore Ă©liminĂ©s. Ils joueront crĂąnement leur chance face aux favoris brĂ©siliens. Dans la peau de l’outsider, ils n’auront rien Ă  perdre. Les coĂ©quipiers de Kolarov ont leur destin en main. Une victoire, et ils seront qualifiĂ©s. La Seleção de son cĂŽtĂ© se qualifiera en cas de match nul. Le BrĂ©sil a eu chaud. Les BrĂ©siliens ont suĂ© jusqu’à la derniĂšre goutte pour Ă©carter les vaillants costaricains. Les coĂ©quipiers de T. Silva ont luttĂ© jusqu’au coup de sifflet final. Et ils ont Ă©tĂ© logiquement rĂ©compensĂ©s. Cette coupe du monde apporte une vague de tensions et d’émotions interdites aux cardiaques. Neymar, frustrĂ© par ses ratĂ©s, vexĂ©s par les outrages dont il est la cible, s’est libĂ©rĂ©. Bien aidĂ© par Douglas Costa, il a repris sa marche en avant pour le bonheur de millions de fans de la Seleção.


UniversitĂ© verte a pour objectif de dynamiser la fonction « services communautaires » parmi les trois fonctions principales liĂ©es Ă  l’universitĂ© (enseignement, recherche et services communautaires).

LancĂ©e le 19 mai 2018, la structure «UniversitĂ© Verte» regroupe un ensemble d’étudiants haĂŻtiens provenant de plusieurs entitĂ©s universitaires du pays. Elle se donne pour objectif de dynamiser la fonction«services communautaires» parmi les trois fonctions principales liĂ©es Ă  l’universitĂ© (enseignement, recherche et services communautaires). Loop HaĂŻti a rencontrĂ© des initiateurs de ce mouvement et quelques membres adhĂ©rant pour de plus amples dĂ©tails. Valentin Marcelin, Ă©tudiant en Sciences Juridiques et prĂ©sident du comitĂ© de pilotage comptant 11 personnes explique que la dĂ©cision de regrouper des Ă©tudiants de l’UniversitĂ© d’Etat d’HaĂŻti et des UniversitĂ©s PrivĂ©es a Ă©tĂ© pensĂ©e afin d’ouvrir un cadre qui puisse leur permettre d’apporter une contribution concrĂšte au dĂ©veloppement de leur sociĂ©tĂ©. «RĂ©aliser des campagnes de sensibilisation sur l’action civique, faire la promotion des valeurs, accompagner les Ă©lĂšves en terminale dans leur orientation professionnelle, proposer des formations aux Ă©lus locaux sont, entre autres, les principales tĂąches que ladite structure s’est imputĂ©e», indique Valentin Marcelin. Selon lui, ceux qui sont intĂ©ressĂ©s Ă  rejoindre cette structure peuvent le faire au local de son siĂšge social situe au numĂ©ro 73 de l’avenue Christophe, sans aucuns frais de participation, avec seulement une carte d’étudiant. Économiquement, UniversitĂ© Verte fonctionne grĂące aux contributions de ses membres pour l’instant. Toutefois, «l’éventualitĂ© d’une collaboration avec un partenaire externe, gouvernement ou secteur privĂ©, n’est pas Ă©cartĂ©e», a prĂ©cisĂ© son prĂ©sident. Il s’avĂšre que plus de 10 universitĂ©s sont dĂ©jĂ  impliquĂ©s dans ce mouvement Ă  travers des Ă©tudiants qui commencent Ă  s’y adhĂ©rer dans plusieurs villes du pays. En attendant que se termine la phase d’intĂ©gration, les chefs de file du mouvement envisagent d’étendre l’activitĂ© au niveau national. Il s’ensuit qu’ils n’atteignent pas encore ce stade jusque-lĂ . «Mon intĂ©rĂȘt pour une telle initiative rĂ©side dans le fait qu’elle consiste en un cadre idĂ©al pour que les Ă©tudiants des universitĂ©s publiques et privĂ©s peuvent s’unir, dialoguer et rĂ©flĂ©chir pour une mĂȘme cause», estime James PhilĂ©mon, Ă©tudiant en Communication Sociale Ă  l’UniversitĂ© de Port-au-Prince et membre du comitĂ© de pilotage. Pour sa part, Fedner Oscar Ferdinand, Ă©tudiant en Sciences Juridiques Ă  l’UEH, critique le manque d’implication de l’Etat haĂŻtien dans l’intĂ©gration de la jeunesse estudiantine de maniĂšre Ă  ce qu’elle trouve la possibilitĂ© de contribuer au dĂ©veloppement du pays comme cela devrait ĂȘtre. Ainsi estime-t-il qu’UniversitĂ© Verte se donne la mission de combler cette lacune dans le temps.

De nouvelles rĂ©actions tombent aprĂšs le spectacle jugĂ© dĂ©solant, du lundi 18 juin, au champ de Mars, au cours duquel une fillette se dĂ©hanchait en prĂ©sence du couple prĂ©sidentiel. Le dirigeant du parti UNIR, Clarens Renois estime que ce spectacle est indigne d’un chef d’État qui se doit de prĂȘcher par l’exemple. « Il est inadmissible que le prĂ©sident traite un peuple de cette maniĂšre encore moins des enfants », s’insurge l’ancien candidat Ă  la prĂ©sidentielle haĂŻtienne de 2015. Selon Clarens Renois, la scĂšne qui s’est dĂ©roulĂ©e au kiosque Occide Jeanty est une exploitation politicienne de la population. S’agissant de la dame qui a poignardĂ© l’hymne national, Clarens Renois estime que le prĂ©sident aurait dĂ» gentiment discontinuer la dame et lui conseille d’aller apprendre les paroles de la Dessalinienne, car selon lui, un bon citoyen doit pouvoir entonner l’hymme national de sa patrie sans grandes difficultĂ©s. Monsieur Renois croit que Jovenel Moise ne se devait pas de rĂ©compenser la dame. Le responsable du partir UNIR regrette que le couple prĂ©sidentiel s’est, de prĂ©fĂ©rence, mis Ă  s’est mis Ă  rire lors de la prestation de cette dame qui incapable de chanter tant en français qu’en crĂ©ole notre hymne national. Pour lui, l’attitude de Jovenel Moise et de sa femme Martine Moise encourage la mĂ©diocritĂ©. Par ailleurs, il dit croire le prĂ©sident de la RĂ©publique peut toujours faire des heureux Ă  la population. Toutefois, il invite Ă  le faire sans attenter Ă  la dignitĂ© du peuple. Clarens Renois appelle Jovenel MoĂŻse Ă  traiter avec respect le peuple haĂŻtien.


Instagram a indiqué mercredi avoir dépassé la barre du milliard d'utilisateurs actifs, confirmant ainsi l'engouement d'un public, notamment jeune, pour ce réseau social centré sur le partage de photos et de vidéos L'annonce a été faite par Kevin Systrom, le patron du réseau détenu par Facebook, qui présentait aux professionnels une nouvelle fonctionnalité du réseau: des publications vidéo pouvant atteindre une heure.

Port-au-Prince, HaĂŻti – Vendredi 8 juin 2018 : La Digicel informe ses clients que depuis plusieurs mois son rĂ©seau est perturbĂ© par des interfĂ©rences de signal radio d’origine externe dans plusieurs grandes villes du pays dont la zone mĂ©tropolitaine de Port-au-Prince, St Marc, GonaĂŻves, Jacmel et Port-de-Paix entre autres. Ce phĂ©nomĂšne n’est pas nouveau mais s’est aggravĂ© considĂ©rablement depuis le mois de mars 2018 au point d’affecter fortement les opĂ©rations de la Digicel. Ceci se traduit pour nos clients impactĂ©s par des difficultĂ©s Ă  accĂ©der Ă  internet ou des coupures intempestives des appels. Les instances Ă©tatiques ont Ă©tĂ© notifiĂ©es de la situation Ă  maintes reprises et la Digicel urge le CONATEL de rĂ©soudre ce problĂšme dans les meilleurs dĂ©lais. -FIN- À propos de Digicel Digicel Group est un fournisseur total de communications et de divertissement avec des opĂ©rations dans 31 marchĂ©s dans les CaraĂŻbes, en AmĂ©rique Centrale et en Asie-Pacifique. Digicel gĂšre Ă©galement une sĂ©rie d'initiatives communautaires dans ses marchĂ©s, notamment les Fondations Digicel en HaĂŻti, en JamaĂŻque, en Papouasie-Nouvelle-GuinĂ©e et Ă  Trinad-and-Tobago, qui se concentrent sur des programmes de dĂ©veloppement Ă©ducatif, culturel et social. Visitez www.digicelgroup.com pour plus d'informations.


Agenda

"2017-06-06","2017-06-07","2017-05-20","2017-05-21","2017-06-08","2017-06-09","2017-06-15","2017-06-16","2017-06-17","2017-06-24","2018-02-11","2018-02-12","2018-02-13"No Events Found