Le président vénézuélien, Nicolas Maduro

L'Union europĂ©enne a menacĂ© mardi les autoritĂ©s du Venezuela d'ajouter de nouveaux noms Ă  sa liste noire de personnalitĂ©s sanctionnĂ©es si les nĂ©gociations menĂ©es Ă  la Barbade pour rĂ©gler la crise politique ne donnent aucun rĂ©sultat. "Si les nĂ©gociations en cours ne dĂ©bouchent sur aucun rĂ©sultat concret, l'UE Ă©largira encore ses mesures ciblĂ©es", a averti la cheffe de la diplomatie europĂ©enne Federica Mogherini. L'UE "se fĂ©licite et appuie la reprise Ă  la Barbade des pourparlers" entre le rĂ©gime de Nicolas Maduro et l'opposition et "appelle Ă  un vĂ©ritable engagement pour parvenir d'urgence Ă  un rĂ©sultat qui permette des Ă©lections transparentes et surveillĂ©es au niveau international", a-t-elle annoncĂ©. Les sanctions europĂ©ennes "peuvent ĂȘtre annulĂ©es si des progrĂšs substantiels sont rĂ©alisĂ©s sur la voie du rĂ©tablissement de la dĂ©mocratie, de l'État de droit et des droits de l'homme au Venezuela", a-t-elle rappelĂ©. Plusieurs personnalitĂ©s du rĂ©gime de Nicolas Maduro ont Ă©tĂ© interdites de sĂ©jour et leurs avoirs dans l'UE ont Ă©tĂ© saisis. L’unanimitĂ© des Etats membres de l'UE est nĂ©cessaire pour adopter de nouvelles sanctions. Le dialogue entre le gouvernement et l'opposition au Venezuela a repris entre le 8 et le 10 juillet Ă  La Barbade sous les auspices de la NorvĂšge. Les parties ont annoncĂ© avoir convenu de mettre en place un groupe pour travailler "de maniĂšre continue et rapide". Une nouvelle rĂ©union de nĂ©gociations est programmĂ©e et les reprĂ©sentants du chef de file de l'opposition vĂ©nĂ©zuĂ©lienne Juan GuaidĂł sont arrivĂ©s le 15 juillet Ă  La Barbade, oĂč ils attendent la dĂ©lĂ©gation du gouvernement. M. GuaidĂł, reconnu comme prĂ©sident par interim du Venezuela par une cinquantaine de pays, a exprimĂ© sa reconnaissance Ă  l'Union europĂ©enne pour sa "clartĂ©" concernant de nouvelles sanctions pour faire pression sur le rĂ©gime de Nicolas Maduro, dans des dĂ©clarations Ă  la presse avant de prĂ©sider un dĂ©bat au parlement, oĂč l'opposition est majoritaire. A l'inverse, le gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien a accusĂ© l'UE de saper "le bon esprit de rapprochement" promu par le conseiller spĂ©cial Enrique Iglesias, arrivĂ© le 7 juillet au Venezuela en tant que reprĂ©sentant du Groupe de contact international sur le Venezuela, qui regroupe des pays latino-amĂ©ricains et europĂ©ens. Le groupe de contact a Ă©tĂ© lancĂ© par l'UE en fĂ©vrier. Le gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien "exhorte de nouveau l'Union europĂ©enne Ă  conserver une position de respect et d'Ă©quilibre constructif, et Ă  renoncer Ă  son intention d'entraver les mĂ©canismes pacifiques en vue d'une solution qui sont mis en oeuvre en ce moment", selon un communiquĂ© rendu public mardi.

L'attaquant sénégalais Sadio Mané célÚbre son but face à l'Ouganda en huitiÚmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, le 5 juillet 2019 au Caire AFP

Le nouveau hĂ©ros du SĂ©nĂ©gal s'appelle "Super ManĂ©". Vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool, Sadio ManĂ© peut apporter Ă  son pays sa premiĂšre CAN, vendredi en finale contre l'AlgĂ©rie, au Caire. Et bientĂŽt le Ballon d'or? Une blessure Ă  un mollet qui gĂąche sa CAN-2015, un tir au but ratĂ© en quarts en 2017, deux nouveaux Ă©checs sur penalty en Egypte... Comme les Lions de la Teranga, souvent favoris mais jamais titrĂ©s, l'attaquant star de 27 ans a parfois déçu. Mais leur meilleure chance d'effacer soixante annĂ©es de "lose" sur le Continent, c'est lui. Sur la lancĂ©e de sa saison la plus prolifique en Premier League (22 buts), titrĂ© en C1 avec les Reds en juin, ManĂ© est le visage de la nouvelle gĂ©nĂ©ration qui gagne. Leader de l'Ă©quipe qui a retrouvĂ© la Coupe du monde en 2018 aprĂšs 16 ans d'absence, il a conduit les siens en finale de la CAN, la deuxiĂšme du pays aprĂšs 2002, avec trois buts et une passe dĂ©cisive lors de la compĂ©tition. "Il a quelque chose d'unique, rien n'est prĂ©visible avec lui. Il n'y a pas un plan qui peut le tenir. Il peut faire la diffĂ©rence Ă  tout moment, sur un dribble, une passe ou une percussion", le dĂ©crit son sĂ©lectionneur Aliou CissĂ©. Le coach a fait de ManĂ© un pilier de son animation offensive qui a Ă©tĂ© instable en Egypte entre les titularisations tour Ă  tour d'IsmaĂŻla Sarr, Keita BaldĂ© et KrĂ©pin Diatta, aux cĂŽtĂ©s de Mbaye Niang et ManĂ©, le plus constant de tous. - "Mon rĂȘve le plus fou" - En l'absence du dĂ©fenseur Kalidou Koulibaly, suspendu, l'ailier devra assumer encore plus de responsabilitĂ©s vendredi pour dĂ©crocher le Graal, devenu l'obsession du SĂ©nĂ©gal comme de son technicien, capitaine de l'Ă©quipe finaliste malheureuse il y a 17 ans. "Je suis mĂȘme prĂȘt Ă  Ă©changer une Ligue des champions contre une CAN. Le retour Ă  Dakar serait extraordinaire. Ce serait mon rĂȘve le plus fou", avait dĂ©clarĂ© ManĂ© Ă  France Football avant le tournoi. Un sacre au stade international du Caire le ferait entrer dans le cercle fermĂ© des Africains Ă  avoir remportĂ© la C1 et la CAN, aux cĂŽtĂ©s du Camerounais Samuel Eto'o, des Ivoiriens Salomon Kalou et Yaya TourĂ©, des NigĂ©rians Finidi George et John Obi Mikel, du GhanĂ©en Abedi PelĂ© et de l'AlgĂ©rien Rabah Madjer. De quoi faire du SĂ©nĂ©galais un sĂ©rieux prĂ©tendant au Ballon d'or en fin d'annĂ©e... AprĂšs le LibĂ©rien George Weah en 1995, il pourrait devenir le deuxiĂšme joueur issu du Continent Ă  soulever la rĂ©compense. Face Ă  lui se dressent les deux "monstres" Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, mais aussi son partenaire en club, le gardien Alisson, vainqueur de la Copa America avec le BrĂ©sil. "Il ne faut pas penser Ballon d'Or! Ce qui est important pour Sadio, c'est de continuer Ă  se battre pour l'Ă©quipe, Ă  faire des performances. Il est dans cet Ă©tat d'esprit. Mon discours avec lui est clair: donne le maximum pour l'Ă©quipe, et l'Ă©quipe te le rendra", a assurĂ© Aliou CissĂ©. "C'est un garçon qui a la tĂȘte sur les Ă©paules, qui comprend que le collectif passera toujours devant les individualitĂ©s", a-t-il poursuivi. Le collectif aura aussi besoin d'un exploit de la plus talentueuse de ses individualitĂ©s.


Credit Photo: AFP

Dans une entrevue avec Gayle King citĂ©e par Hollywood.com, l'ex-PremiĂšre dame Michellle Obama a partagĂ© un peu son expĂ©rience personnelle et les difficultĂ©s auxquelles elle a du faire face en tant que femme noire. «J’ai dĂ» gagner ma placeet je savais qu’il fallait que je me dĂ©finisse vite. Et je veux que les jeunes filles sachent que nous souffrons tous de cela, les gens de couleur, les travailleurs, les femmes de couleur
 On essaie de nous dĂ©finir nĂ©gativement avant que nous ne puissions avoir l’occasion de raconter nos histoires» affirme Mme Obama. L’auteur de l’ouvrage Ă  succĂšs «BECOMING» a aussi avouĂ© que sa popularitĂ© n’empĂȘchait pas certaines gens de lui en vouloir, allant jusqu'Ă  l’accuserd’émasculer son mari, l'ex-prĂ©sident amĂ©ricain Barack Obama. «Pendant un moment, j’étais une femme noire en colĂšre qui Ă©masculait son mari. Et alors que je devenais plus populaire, les gens des deux cĂŽtĂ©s – dĂ©mocrates et rĂ©publicains – ont essayĂ© de m’évincer, en m’attaquant sur ce qui fait le plus peur aux gens:la force d’une femme noire» continue-t-elle. Une mission qui semble avoir Ă©tĂ© un Ă©chec pour ses dĂ©tracteurs, vu le parcours de Michelle Obama et sa popularitĂ© qui ne fait que grandir. Source: 20 minutes

L'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, MIchele J. Sison et le directeur de la RSF, Yvenert Foesther Joseph/ Crédit: facebook/Ambassade des Etats-Unis

L’ambassadeur des Etats-Unis accrĂ©ditĂ©e en HaĂŻti, Mme Michele J. Sison, a visitĂ© ce lundi 15 juillet 2019,Radio TĂ©lĂ© MĂ©tropole et Radio Sans Fin (RSF). Une visite qui entre dans le cadre de l’appui de l’ambassade au renforcement de la libertĂ© et l’indĂ©pendance de la presse en HaĂŻti. Cette tournĂ©e a dĂ©marrĂ© Ă  Radio TĂ©lĂ© MĂ©tropole, Ă  Delmas 52. AccompagnĂ©e de la chargĂ©e des relations publiques Jeanne Clark, l’ambassadeur amĂ©ricaine en HaĂŻti, Michele J. Sison, a tĂ©moignĂ© ses sympathies, suite aux attaques Ă  jets de pierres perpĂ©trĂ©es contre ladite station. «Durant cette visite, les responsables de MĂ©tropole ont partagĂ© avec l’ambassade, leur point de vue sur les dĂ©fis auxquels les journalistes sont confrontĂ©s dans l’exercice de leur profession», lit-on dans une note publiĂ©e sur la page Facebook de l’ambassade. La diplomate amĂ©ricaine souligne qu’une presse libre et indĂ©pendante est essentielle Ă  une dĂ©mocratie dynamique et fonctionnelle. A Radio Sans Fin, il Ă©tait question pour la diplomate amĂ©ricaine de mettre l’accent sur l'engagementde cette station dans la lutte pour le respect des droits et de la protection des consommateurs. «C’est une responsabilitĂ© impressionnante», a dit Mme Sison qui ditcroirequ’il est essentiel de veiller Ă  ce que les citoyens soient bien informĂ©s et disposent de moyens nĂ©cessaires pour influencer librement les politiques publiques. Rappelons qu’en moins d’une semaine, Radio TĂ©lĂ© MĂ©tropole a Ă©tĂ© victime de deux attaques Ă  jets de pierre par des manifestants dits proches de l’opposition. Pendant la derniĂšre attaque survenue le 24 juin 2019, un vĂ©hicule de la station avait Ă©tĂ© rayĂ©, puis les pare-brises cassĂ©s. ParallĂšlement, Rospide PĂ©tion, animateur et co-fondateur de RSF a Ă©tĂ© tuĂ© par balles dans la zone de Martissant le 10 juin dernier. 6 jours aprĂšs ce meurtre, des journalistes ont marchĂ© dans les rues de Port-au-Prince, pour rĂ©clamer justice pour PĂ©tionet d’autres journalistes assassinĂ©s ou disparus en HaĂŻti.


Image d'illustration/ Haitibrand

Entre Branding et Marketing, la diffĂ©rence que tout entrepreneur devrait savoir... On assiste aujourd’hui Ă  une effervescence dans l’écosystĂšme entrepreneurial haĂŻtien, les initiatives de jeunes entrepreneurs sont plus nombreuses que jamais et surtout se rapprochent d’une certaine standardisation Ă  mesure que cet Ă©cosystĂšme grandit. Beaucoup de secteurs prĂ©sentent aujourd’hui une grande compĂ©tition et se dĂ©marquer devient de plus en difficile. Une histoire Ă  crĂ©er, un produit Ă  vendre, une audience Ă  fidĂ©liser, ces problĂ©matiques renvoient Ă  des termes spĂ©cifiques comme Brand, Branding, Digital Marketing, souvent Ă©voquĂ©s dans des discussions drainĂ©es par le contexte de l’ùre digitale. Cette rĂ©alitĂ© a justifiĂ© ma motivation de fonder HaitiBrand, une compagnie de branding et de crĂ©ativitĂ© pour permettre aux entreprises de faire face Ă  ces problĂšmes. Dans cet article je voudrais partager avec vous la diffĂ©rence entre le branding et le marketing et aussi Ă©tablir des points qui pourront vous aider Ă  mieux construire votre marque. C’est quoi un brand ? Un “BRAND” est un ensemble d’histoire, de souvenirs, d’attentes et de relations qui poussent un consommateur Ă  choisir un produit ou service d’une entreprise mĂȘme quand il a des alternatives tout aussi meilleures. "Une marque n'est plus ce qu'on dit au consommateur qu’elle est, c'est ce que les consommateurs se disent entre eux." Scott Cook – Co-fondateur de Intuit. Quand on parle de brand ou marque en français on parle d’un concept faisant rĂ©fĂ©rence a un rĂ©sultat qui a gĂ©nĂ©ralement une double reprĂ©sentation, une partie visuelle avec les logos, les choix de couleurs, l’imagerie et les polices puis une partie intangible qui reprĂ©sente la personnalitĂ© de la marque. Vouloir interagir avec les Ă©lĂ©ments d’un brand c’est vouloir construire une prĂ©sence significative, une histoire authentique pour attirer ou tout simplement fidĂ©liser ses clients. C’est lĂ  que l’on entre dans le branding et qu’il faut faire la diffĂ©rence entre “ Brand ” et “ Branding ”. C’est quoi le branding ? Le branding c’est la construction des vĂ©ritĂ©s fondamentales et des valeurs authentiques du brand d’une compagnie ou d’une institution quelconque. C’est dans cette Ă©tape que tu dĂ©finis la communication des caractĂ©ristiques et des attributs de valeur qui pourront clairement dĂ©finir l’authenticitĂ© de la marque en question, ce qu’il est, ce qu’il n’est pas et ne sera jamais. Dans le branding on revient Ă  la construction des deux parties reprĂ©sentatives d’un brand, la partie visuelle et la partie intangible qui est la personnalitĂ© de la marque. On parle alors de: Brand identity ou IdentitĂ© de marquepuis de Brand message ou Message de marque. Brand Identity ou IdentitĂ© de marque L’identitĂ© de marque est l’ensemble des Ă©lĂ©ments visuels de la marque qui l’identifient et le distinguent aux yeux de tous. L’identitĂ© de marque comprend plusieurs Ă©lĂ©ments et chez nous Ă  HaitiBrand on les Ă©tablit comme suit: Logo Palette de couleurs (Color Scheme) Imagerie Design de papeterie (Stationary design) Directives et normes de la marque (Brand guidelines) Website/App Brand message ou message de marque Beaucoup de dĂ©finitions expriment trĂšs bien dĂ©jĂ  la notion de message de marque mais nous vous proposons celle de Jenna Hanington, Senior content Strategist chez Pardot: «Le message de marque fait rĂ©fĂ©rence Ă  la proposition de valeur vĂ©hiculĂ©e et au langage utilisĂ© dans votre contenu. C'est ce qui permet aux acheteurs de s'identifier Ă  votre marque en les inspirant, en les persuadant, en les motivant et en leur donnant envie d'acheter votre produit.» L’équipe marketing de Highfive a dĂ©veloppĂ© une charte bien Ă©laborĂ©e pour prĂ©senter les Ă©lĂ©ments constitutifs d’un bon message de marque: Le Slogan La Promesse de la marque La position sur le marchĂ©L’audience ciblĂ©e La mission La vision La voix de la marque Le Pitch Les piliers de la marque Alors que le branding est la construction de l’histoire d’une compagnie ou d’une institution, le branding ne te fournit pas les moyens de partager cette histoire aux autres et c’est lĂ  que le marketing entre en jeu. Quelle diffĂ©rence entre brand/branding et marketing? Un brand aidera Ă  encourager quelqu'un Ă  acheter un produit, et elle soutient directement toutes les activitĂ©s du marketing qui sont en jeu, mais le brand ne dit pas ouvertement "achetez-moi". Par contre il dit : "VoilĂ  ce que je suis, et ce pourquoi j'existe. L'image de marque ou branding dĂ©finit qui est votre entreprise et pourquoi elle existe. Elle donne Ă  votre entreprise une identitĂ© rĂ©elle, associĂ©e Ă  des idĂ©es, des Ă©motions et des croyances. Le marketing vient pour sa part renforcer cette identitĂ© en partageant la mission et les valeurs de cette marque d'une maniĂšre pertinente qui stimule les ventes. Pour partager cette mission ou cette histoire construite Ă  travers le branding, le marketing utilise un ensemble d’outils faisant rĂ©fĂ©rence aux techniques, stratĂ©gies, matĂ©riels et canaux de diffusion. Beaucoup d’outils de marketing sont trĂšs connus et trĂšs utilisĂ©s par les petites et grandes entreprises, par exemple: Emails, RĂ©seaux sociaux, SEO, Google Analytics, Google My Business, Surveys, VidĂ©os, etc
 et les techniques et stratĂ©gies de marketing peuvent varier suivant le marchĂ© et l’audience en question. Les actions de marketing sont gĂ©nĂ©ralement Ă©phĂ©mĂšres mais le branding doit ĂȘtre constant. Un grand exemple pour comprendre cette diffĂ©rence entre branding et marketing: Toute chose Ă©tant Ă©gale par ailleurs, c’est le marketing qui te fera acheter ta premiĂšre voiture chez Subaru Ă  25 ans mais c’est le branding de Subaru qui pourra te rendre a fidĂšle Ă  cette marque toute ta vie. Le marketing est donc ce processus qui comprend la conception, la crĂ©ation, la recherche et l'exploration de donnĂ©es sur la meilleure façon d'aligner l'idĂ©e d'un produit ou d'un service avec le public cible. C’est un ensemble d’outils essentiels pour partager la mission et toute l’histoire d’une marque afin d’attirer de nouveaux clients et d’atteindre d'importants objectifs de vente. Mais pour envoyer des messages cohĂ©rents et fiables, le marketing a besoin d'une marque forte sur laquelle s'appuyer. Alors que les ads et les campagnes de marketing sont souvent les premiĂšres choses qui interagissent avec l’audience, comprendre cette diffĂ©rence entre branding et marketing est la clĂ© permettant de former des stratĂ©gies de marketing axĂ©s sur l’essence de la marque (brand) en question afin de gĂ©nĂ©rer des rĂ©sultats plus efficients. Jonathan Morency Haitibrand

Illustration de 3 des 4 applications du "Reseaux Faceebook" comprenant : Facebook, Whatsapp, Instagram, Messeneger.

Une panne provisoire liĂ©e Ă  un "problĂšme de serveurs"aurait entraĂźnĂ©une paralysie partielle de plusieurs rĂ©seaux sociaux sur plusieurs continents dans le monde depuis la matinĂ©e de ce 3 juillet 2019. Whatsapp, Messenger, Instagram, tous dudu "rĂ©seaux Facebook", sont confrontĂ©s Ă  des difficultĂ©s techniques. Des internautes rapportent qu'ils leur sont difficiled'envoyer et de recevoir des messages WhatsApp et Messenger ou du moins Ă  mettre Ă  jour leur fil d'actualitĂ©Instagram. D'aprĂšs le siteDown Detector, qui recense les pannes informatiques Ă  travers le monde,FacebooketInstagramsont les plus touchĂ©s. Cette panne d’aprĂšs ce que rapporteBMFTV, concerne quelques pays de l’Europe, les utilisateurs rĂ©sidant en AmĂ©rique du Nord ainsi que ceux de l’AmĂ©rique du sud. En HaĂŻti, depuis la matinĂ©e du 3 Juillet 2019, l'envoie et le tĂ©lĂ©chargementdesmessages vocaux et d'autres contenus (photos, vidĂ©os)par WhatsApp n'est plus possible.