Jeudi 28 May, 2020

Une idée originale par un comédien haïtien pour vaincre le confinement

Starloff Tropfort dans la lecture "Cathédrale des cochons" du jeune poète Jean D’Amérique. Capture d'écran/Luckenson Jean

Starloff Tropfort dans la lecture "Cathédrale des cochons" du jeune poète Jean D’Amérique. Capture d'écran/Luckenson Jean

Englué dans un confinement sans précèdent depuis le vendredi 20 mars, jour de l’entrée en vigueur des mesures de confinement, le jeune comédien haïtien, Starloff Tropfort, a fait du théâtre virtuel le medium du grand rassemblement. 

« L’Haïtien est un peuple qui chante, et qui soufre, qui peine et qui rit, un peuple qui rit, qui danse et se résigne », écrivait le Docteur Jean-Price Mars dans son livre culte Ainsi parla l’oncle (1928).

Ces artistes et comédiens haïtiens ont donné raison à ce philosophe et ethnographe en proposant le « Challenge théâtre résistance » dans l’ultime but de pallier les stress du confinement et les potentielles mises en quarantaine en cas de contamination par le Covid-19.

 

Depuis vendredi 20 mars, une vidéo défile sur le réseau social Facebook flanqué de l’hashtag #ChallengeThéâtreRésistance. Dans cette vidéo de moins de quatre minutes et tournée en noir et blanc, on peut voir le comédien Starloff Tropfort debout devant sa bibliothèque faisant la lecture de la pièce : « Cathédrale des cochons », écrite par le talentueux jeune poète haïtien Jean D’Amérique. Ce texte a été présélectionné par le jury du prix RFI Théâtre 2019.

Lire aussiCroix-des-Missions: Un jeune DJ dans la rue pour sensibiliser au coronavirus

Tropfort est l’initiateur de ce mouvement qui se veut être une contre-attaque aux menaces que représentent le virus Covid-19 pour la population haïtienne. Mais aussi un passe-temps à l’ennuie du confinement.

Lire aussi10 livres qu’il faut lire en période de confinement

« Il fallait trouver quelque chose d’autre pour occuper l'esprit des gens, surtout ceux qui sont dans le milieu littéraire, explique le comédien et metteur en scène joint par téléphone. Voilà pourquoi je suis venu avec l'initiative #challengethéâtrerésistance ».

Au-delà de sa mission vouée au divertissement, le challenge théâtre résistance est aussi un prétexte pour pousser les comédiens et comédiennes à travailler chez eux, en vue de ne pas sombrer dans la torpeur dû à l’annulation des festivals de théâtre, de conte et la fermeture partielle des centres culturels dans la ville 

 

« Aujourd’hui, toutes les activités culturelles sont annulées, nous sommes bloqués chez-nous. Plus de répétitions de théâtre, donc on ne peut que s’ennuyer. Ce challenge est un moyen pour se ré-focaliser », poursuit-t-il.

Lire aussiJean D'Amérique remarqué à un important concours d’écriture en France

Le challenge est ouvert à ceux et celles qui veulent participer. Pour l’heure, une dizaine de personnes ont répondu à l’appel. Parmi : Sacherneka Anacacis, Pascale Julio, Syvie Poucel, Nitza Cavalier, Rome Mercure, Erickson Jeudi a.k.a Vaniteiste, Gaëlle Bien-aimé, selon les propos de M. Tropfort.

« Il suffit de vous filmer en train de lire un extrait d’un œuvre littéraire, la poster sur Facebook en l’illustrant puis le lancer à vos amis (es) », dit-il.

À savoir que le texte Cathédrale des cochons est son dernier spectacle mis en scène le 3 décembre 2019 au festival culturel Quatre chemins.

Eberline Nicolas

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :