Lundi 28 Septembre, 2020

Trois hommes sauvés d'une île après avoir écrit SOS dans le sable

Un hélicoptère de l'armée australienne atterrit sur l'île Pikelot, dans les États fédérés de Micronésie, où les trois hommes ont été retrouvés dimanche 2 août (Australian Defence Force via AP)

Un hélicoptère de l'armée australienne atterrit sur l'île Pikelot, dans les États fédérés de Micronésie, où les trois hommes ont été retrouvés dimanche 2 août (Australian Defence Force via AP)

Ils sont été sauvés par un geste intelligent.

Portés disparus dans l'archipel de Micronésie depuis près de trois jours, trois hommes ont été sauvés d'une petite île du Pacifique après avoir écrit, en très grandes lettres dans le sable, un SOS repéré d'en haut.

Leur signal de détresse a été repéré dimanche 2 août sur l'île inhabitée de Pikelot par des chercheurs sur des avions australiens. Ces derniers ont vite demandé l'aide de l'Australie pour pouvoir secourir les trois hommes.

Selon les informations disponibles, ils étaient partis de l'atoll de Pulawat à bord d'un bateau depuis 30 juillet. Leur objectif était de parcourir environ 43 kilomètres (27 miles) jusqu'à l'atoll de Pulap. Par malchance, ils ont quitté leur cap et ont manqué de carburant, ont déclaré les autorités.

 

Alerté, le Canberra, navire militaire qui rentrait en Australie après des exercices à Hawaï, s'est détourné vers la région et s'est joint aux chercheurs américains de Guam.

Les hommes ont été repêchés à environ 190 kilomètres (118 miles) de leur lieu de départ.

« Je suis fier de la réponse et du professionnalisme de tous à bord alors que nous remplissons notre obligation de contribuer à la sécurité de la vie en mer où que nous soyons dans le monde», a fait savoir dans un communiqué le capitaine Terry Morrison, commandant du Canberra.

Les trois hommes ont été retrouvés en bon état, selon autorités. Ils ont pu recevoir de la nourriture et de l'eau grâce à un hélicoptère militaire australien qui a pu atterrir sur la plage.

Le mot SOS provient du code Morse. Il est un signal de détresse internationalement reconnu.

Source: Loop Jamaica

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :