Samedi 4 Juillet, 2020

Trois étudiants découvrent une nouvelle espèce de poisson en Haïti

De droite à gauche: la Dominicaine Patricia Torres-Pineda; Michard, un accompagnateur; le Cubain Rodet Rodriguez et l'Haïtien James Josaphat.

De droite à gauche: la Dominicaine Patricia Torres-Pineda; Michard, un accompagnateur; le Cubain Rodet Rodriguez et l'Haïtien James Josaphat.

Trois étudiants caribéens, dont un Haïtien, ont découvert une nouvelle espèce de poisson dans le lac de Miragoâne. Limia mandibularis, comme ils l'ont nommé, devient la neuvième espèce "du genre Limia" découverte dans ce lac situé dans les Nippes.

James Josaphat, Haïtien, et ses deux collègues Rodet Rodriguez, Cubain, et Patricia Torres-Pineda, Dominicaine, sont aux anges. Leur récente découverte d'une espèce de poisson du genre Limia en Haïti, démontre pourquoi, comme l'écrit Caribaea Initiative, "Hispaniola est considérée comme le grand foyer d’endémisme des poissons appartement à ce genre étonnant".

L'île d'Haïti (Haïti et la République dominicaine) renferme en effet pas moins de 18 espèces de Limia endémiques. Neuf d'entre elles se trouvent dans le lac de Miragoâne, situé dans le département des Nippes, en Haïti. La neuvième espèce, Limia mandibularis, a récemment été découverte par ces trois jeunes étudiants caribéens lors d'une mission de terrain autorisée par le ministère de l'Environnement et soutenue par l'association Caribaea Initiative.

Le spécimen vivant du Limia mandibularis se trouve pour l'instant à l'université d'Oklahoma, aux Etats-Unis. Un autre spécimen, mort, est gardé à Port-au-Prince, dans de l'éthanol, a appris la rédaction. 

 

Limia mandibularis

C'est lors d'une pêche dite "fructueuse" que les trois jeunes chercheurs allaient faire la rencontre du poisson, un petit animal à la mâchoire inférieure "étonnamment bien développée", rapporte Caribaea Initiative dans un article en date du 11 mai. L'analyse morphologique complète ayant révélé qu'il s'agissait bien d'une espèce "encore inconnue", c’est donc sans perdre de temps et "en toute logique" que Josaphat, Rodriguez et Torres-Pineda l'ont nommé Limia mandibularis, du latin mandibula signifiant « mâchoire », écrit l'association sur son site.

"C'est un bon signe. En seulement quatre jours nous avons pu découvrir une nouvelle espèce. Cela montre qu'en Haïti, si on investit davantage dans les recherches scientifiques sur la biodiversité (animale et végétale), beaucoup d'autres espèces pourraient être découvertes", a soutenu James Josaphat, joint par Loop Haiti.

Related Article

La grande richesse du lac de Miragoâne

Les Limia sont une espèce de poissons ovovivipares. Les femelles mettent au monde des individus "déjà formés". Le lac Miragoâne compte "un nombre particulièrement élevé d’espèces de poissons ovovivipares endémiques", indique Caribaea Initiative, association oeuvrant "en faveur du développement de la recherche et de la formation supérieure sur la biodiversité et la conservation de la faune sauvage dans les Caraïbes".

D'après l'organisme, la richesse de ce lac mesurant 10 kilomètres de long et ayant une superficie d'environ 25 km², fait de lui "un site d’importance majeure pour l’étude de l’origine et de l’évolution des poissons d’eau douce dans la Caraïbe insulaire". Mais "aucune étude scientifique ne s’était penchée sur la faune ichtyologique du lac Miragoâne depuis les années 80".

Un article sur les menaces pesant sur les poissons du lac

Un article sur cette découverte a vu le jour dans la revue scientifique Zootaxa. Un prochain papier, axé sur les risques auxquels font face les espèces du lac de Miragoâne, paraîtra bientôt, dans un journal spécialisé dans la publication de la distribution et la liste annotée des espèces.

"L'artile sera sur une liste annotée des espèces de poissons vivipares de l'étang de Miragoane (Annotated list of livebearing fishes (Cyprinodontiformes: Poeciliidae) from Lake Miragoane in southwestern Haiti)", annonce Josaphat.

Raoul Junior Lorfils

Twitter: @lorfilsraouljr

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :