Mercredi 21 Octobre, 2020

Supercoupe d'Allemagne: le Bayern remporte son 5e trophée de l'année

Photo Andreas GEBERT/AFP

Photo Andreas GEBERT/AFP

Et de cinq! Le Bayern Munich a remporté mercredi la Supercoupe d'Allemagne contre Dortmund (3-2), son cinquième titre en 2020 après le triplé coupe-championnat-Ligue des champions et la Supercoupe de l'UEFA.

Joshua Kimmich, le guerrier, a marqué le but victorieux à la 82e minute. Les Bavarois s'étaient auparavant laissé remonter, par Julian Brandt (39e) et Erling Haaland (55e), après avoir pris l'avantage rapidement en début de match par Corentin Tolisso (19e) et Thomas Müller (32e).

Le "Rekordmeister", qui avait dû disputer une prolongation jeudi dernier pour venir à bout de Séville (2-1) en Supercoupe d'Europe, a de nouveau montré des signes de fatigue, après sa défaite dimanche en championnat 4-1 à Hoffenheim.

Mais, dans l'ambiance un peu déprimante de l'Allianz Arena à huis clos, pour cause de résurgence de la pandémie à Munich, le Bayern s'est imposé à force de volonté, dans un match qui aurait pu basculer en faveur du Borussia.

Dortmund, depuis 18 mois, était devenu la victime préférée du Bayern à domicile. Leurs trois dernières confrontations à l'Allianz Arena s'étaient soldées par des raclées 6-0, 5-0 et 4-0, et le début de la rencontre a bien laissé croire qu'il en irait de même cette fois.

Très rapidement, la puissance collective du champion d'Europe a fait mouche: corner pour Dortmund, balle récupérée dans la surface par Davies, transition à une ou deux touches de balles par Coman, Müller, Lewandowski et, à l'arrivée Tolisso ouvre le score: 1-0 dès la 19e minute.

Moins d'un quart d'heure plus tard, Thomas Müller très mal marqué par la défense adverse double la mise de la tête, sur un centre de Davies (2-0, 32e).

- "Nous avons remis Dortmund dans le match" -

On se dit alors que Dortmund va passer une très mauvaise soirée. Mais peu avant la pause, après une mauvaise relance du Bayern, Haaland sert Brandt dans la surface, et l'international allemand place un tir très puissant en lucarne. Imparable, même pour Manuel Neuer (2-1, 39e).

Revenu à un but, le Borussia s'est mis à y croire de nouveau. L'ancien Parisien Thomas Meunier a eu une première balle d'égalisation au bout du pied: totalement démarqué dans la surface, seul face à Neuer, il n'a pas cadré son tir, qui s'est envolé.

C'est le prodige norvégien Erling Haaland qui a égalisé, de son action la plus typique: lancé en profondeur dans l'axe, une accélération fulgurante sur 10 mètres pour laisser les défenseurs sur place, et un duel gagné face Manuel Neuer (2-2, 55e).

Exactement dans la même situation quelques instants plus tard, il a cette fois perdu son face-à-face avec le gardien bavarois, ratant l'occasion en or de donner l'avantage au BVB (59e).

"On savait qu'on jouait contre une équipe très forte et que tout pouvait arriver", a commenté Neuer après le match, "nous avons pris deux buts mais aujourd'hui c'est de notre faute, nous avons remis Dortmund dans le match".

Un coup de billard a décidé de la victoire. Sur un contre, Kimmich a été arrêté dans la surface à la fois par le gardien Marwin Hitz, qui remplaçait Roman Bürki souffrant, et par l'arrière central Manuel Akanji.

Le jeune international allemand, déjà au sol à plat ventre, a alors bénéficié d'un contre favorable improbable, et a marqué quasiment sans le vouloir du bout du pied gauche (3-2, 82e).

L'arbitre de la rencontre, Bibiana Steinhaus, avait annoncé qu'elle mettrait un terme à sa carrière après cette soirée, à 41 ans. Elle était entrée dans l'histoire en 2017 en devenant la première femme à avoir jamais arbitré en Bundesliga, et dans un grand championnat professionnel en première division.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :