Samedi 4 Avril, 2020

Ralph E. François en porte-à-porte pour sensibiliser au coronavirus

Le leader communautaire Ralph Emmanuel François en pleine campagne de sensibilisation sur le nouveau coronavirus (Covid-19) à Thomassin 32. Crédit photo: REF/Staff

Le leader communautaire Ralph Emmanuel François en pleine campagne de sensibilisation sur le nouveau coronavirus (Covid-19) à Thomassin 32. Crédit photo: REF/Staff

Pour cumuler le déficit d’informations dans les quartiers de Thomassin à l’heure du nouveau coronavirus, le leader communautaire Ralph Emmanuel François joue sa partition avec la technique du porte-à-porte.

À Thomassin 32 (quartier huppé à l’est de la capitale), certaines personnes font encore la sourde oreille aux menaces du Covid-19. Le jeune leader Ralph Emmanuel François entame une campagne de sensibilisation sur les mesures à adopter afin de couper la route à la propagation facile et rapide de la pandémie Covid-19.

Dans de courtes vidéos, on le voit indiquer comment observer les gestes « barrières », la distance d’1m50 pour se protéger et mettre aussi l’autre à l’abri. Mains gantées, il enseigne le b.a.-ba sur la désinfection d’un matériel avant et après son utilisation, la manière de porter un gant et un masque, etc.

 

« Tout risque de désastre est d'abord géré au niveau local, prévient le sociologue, reconverti depuis en programmeur informatique, qui avait reçu en 2018 la bourse “World Fellows” de la Yale University. Cette hypothèse est très fondamentale en matière de gestion des risques de désastre ».

Il croit qu'après la famille, le voisinage est évidemment le territoire de mise en œuvre, de test de messages, de recadrage et de ciblage.

Lire aussi: Jovens Antoine, le médecin haïtien sur un char musical pour sensibiliser la Grand’Anse au coronavirus

Pas novice en ce qu'il fait, l'expert en charisme a six ans dans la gestion des risques et des désastres. « J'ai rempli le rôle d'officier national volontaire de la protection civile. Je crois dans le premier geste », a martelé le fondateur de l’incubateur entrepreneurial Cocread qui se projette d’intervenir dans les quartiers vulnérables, cumulant une dizaine d'années d'expérience dans la gestions des risques et désastres. 

François dit souvent : « Quand un désastre arrive, si je ne suis pas la première victime, je serai le premier témoin ». Donc, « mon geste réactif et proactif peut faire la différence ».

Modèle de leader communautaire, le fondateur de koraks-inisyativ conseille à tout un chacun désireux aventurer cette expérience de leader dans de pareille circonstance, de prendre les dispositions suivantes :

  • Pénétrer les gestes d'hygiène d'abord au niveau de la famille en nettoyant à fond la maison, laver régulièrement les mains, la pratique de la distanciation sociale qui est de 1m50 ;
  • Initier la sensibilisation au niveau du voisinage ;
  • Faire quelques séances pratiques et initier une routine avec la mise en place de kiosques de lavages de mains à des endroits ciblés ;
  • Créer un canal de partage régulier d'information et de suivis ;
  • S'offrir en tant que Ressource, se rendre disponible pour son quartier ;
  • Déléguer certaines responsabilités et se rapprocher du voisinage.

L'émergence de leader communautaire dans ces genres de situation s'avère d'une nécessité, surtout lorsqu'on considère l'impact de la proximité dans la circulation facile des informations liées aux principes à respecter, aux mesures à prendre.

Lire aussiCovid-19: Témoignage réconfortant d’un artiste Haïtien testé positif

Les autorités sanitaires auront aussi besoin d'un pont devant servir de jointure entre ses ordres et certaines localités, les leaders communautaires seront les plus capables de jouer ce rôle fondamental dans la gestion de risques de désastres.

Depuis huit jours, le Gouvernement a décrété l’état d’urgence sanitaire invitant la population à se claquemurer. Une décision peu appliquée par certaines couches de la population.    

Mis à jour le 26 mars à 6:59

Abdias Alexis

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :