Lundi 26 Octobre, 2020

PSG: Di Maria dans son jardin de lumière

Angel Di Maria dans les bras de Neymar Jr après avoir inscrit le 2e but du PSG contre Leipzig au stade de la Luz, le 18 août 2020
afp.com - Manu Fernandez

Angel Di Maria dans les bras de Neymar Jr après avoir inscrit le 2e but du PSG contre Leipzig au stade de la Luz, le 18 août 2020 afp.com - Manu Fernandez

Retour parfait: Angel Di Maria, suspendu en quarts, a pris son mal en patience en Ligue des champions avant d'offrir au Paris SG sa qualification pour la finale (3-0), mardi contre Leipzig dans son jardin lisboète, où son pied gauche semble magnifié comme nulle part ailleurs.

Au bon souvenir de l'Estadio da Luz. L'Argentin de 32 ans a quitté la ville il y a dix ans, mais c'est comme s'il n'était jamais parti. Dans l'enceinte du Benfica, club qui l'a vu éclore en Europe (2007-10), l'ailier parisien a récité son football comme dans les plus belles heures de sa jeunesse, celles qui l'avaient vu taper dans l'oeil du prestigieux Real Madrid.

Un coup franc excentré à tirer ? Et revoilà la patte gauche de l'ancien Madrilène, réglée comme un coucou pour enrouler le ballon jusqu'à la tête rageuse de son futur capitaine Marquinhos. 1-0, 13e minute. Une offrande sublime de Neymar d'une talonnade en plein vol à conclure au point de penalty ? 2-0, 42e. Juan Bernat esseulé au premier poteau ? Centre millimétré, 3-0, 56e. Du gauche, encore et toujours.

En une heure, Di Maria a étalé toute sa panoplie, sans manquer, bien sûr, d'effectuer tous les replis défensifs que son entraîneur Thomas Tuchel exige de lui, et qui déchargent le milieu parisien d'une bonne partie du travail défensif de premier rideau.

- Icardi et Sarabia effacés -

Cela lui aurait bien valu une ovation du stade à sa sortie (86e), si le huis clos ne l'avait pas privé de ce plaisir. A la place, il a eu droit aux accolades de tout un staff séduit par l'artiste, et il s'en satisfera.

Car là où Mauro Icardi s'était montré complètement inexistant mercredi en quart de finale contre l'Atalanta Bergame (2-1), là où Pablo Sarabia avait manqué de tranchant contre les Italiens, Di Maria a lui relevé tous les défis avec brio, six jours après avoir rongé son frein en tribunes, privé de cette rencontre par une accumulation de cartons jaunes.

Comme si le gazon local avait reconnu la finesse des courses, le toucher de balle de l'ancien de Rosario Central, vainqueur sur ce même terrain de sa dernière coupe aux grandes oreilles avec le Real en 2014, la fameuse "Decima" des Madrilènes, au terme d'une soirée renversante contre l'Atlético Madrid (4-1, a.p.), où il avait été l'homme du match.

- La fin des désillusions -

Comme si l'histoire devait le ramener ici, lui qui a vécu, depuis ce 24 mai 2014, toute une série de désillusions, des finales perdues avec la sélection argentine, en Coupe du monde (2014) et en Copa America (2015, 2016), aux campagnes européennes maudites du PSG depuis son arrivée en 2016.

Sans oublier son passage catastrophique à Manchester United, où les supporters n'auront jamais perçu l'once du talent de l'Argentin, encore détesté du côté des Red Devils.

Avec Paris pourtant, entre la "remontada" du FC Barcelone de 2017 et le "come-back" de Manchester United en 2019, "El Fideo" avait à chaque fois brillé au match aller avant de disparaître au retour, à l'instar de nombre de ses coéquipiers.

"C'est un joueur très décisif, il a marqué beaucoup de buts importants pour le club. Il a gagné la Ligue des champions (à Lisbonne, en 2014 avec le Real Madrid, ndlr) et a joué trois ans à Benfica. C'est un joueur important, évidemment", soulignait avant la rencontre son ancien partenaire à Manchester, Ander Herrera.

Un joueur qui, désormais, a toute sa place parmi les plus grands. Et ce n'est pas un hasard si, en cette soirée lisboète, l'Argentin a doublé une légende du jeu dans les statistiques: le voici devant l'ancien Barcelonais Andres Iniesta au classement des meilleurs passeurs de la compétition, avec 27 unités. Depuis la saison 2003-2004, seuls deux joueurs ont fait mieux: Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :