Dimanche 9 Août, 2020

Plus de 6,7 millions de personnes guéries du coronavirus dans le monde

Illustration d'un ancien combattant Brésilien de 99 ans guéri du coronavirus Crédit Photo : AFP

Illustration d'un ancien combattant Brésilien de 99 ans guéri du coronavirus Crédit Photo : AFP

Plus de moitié des patients infectés sont sortis guéris de la Covid-19 dans le monde.

Le tableau n’est pas si sombre. Sur les 12,294,117 millions de cas officiellement recensés dans le monde, quelques 6,761,933 millions, soit la moitié, ont été déclarés guéris par les autorités sanitaires.

Les chiffres sont relayés par l’université américaine, Johns Hopkins.

Lire aussi: Virus: des chercheurs produisent de l'éthanol à partir de déchets

États-Unis et en Amérique latine, les plus touchés

À la fin du mois dernier, les États-Unis avaient connu une trêve avec la pandémie. Mais la réouverture partielle, semble-t-il, de certains États a sombré une fois de plus la première puissance mondiale dans le désarroi et les cas de contamination accroissent.  

Plus de 3 millions de personnes sont testées positives au nouveau coronavirus au pays de l’Oncle Sam ; plus de 130,000 décès et près d’un million guéris. Les chiffres officiels jusqu’à date.

En Amérique latine, le Brésil surclasse tous les autres pays avec quelques 1,755,779 cas confirmés ; 69,184 décès et plus d’1 million de guéris.

Lire aussi: Taille du pénis: les Haïtiens devancent les Américains et Dominicains

Ce mardi 7, le président brésilien, Jair Bolsonaro, a été testé positif au coronavirus.

« Les médecins m’ont donné de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine (un antibiotique) et après je me suis senti mieux. Je vais parfaitement bien », a ajouté Jair Bolsonaro, 65 ans.

Dans les Caraïbes

La République dominicaine et Haïti occupent le haut du pavé. Ils cumulent, à eux deux, la somme de 47,372 cas. 40,790 pour le premier et 6,582 pour le second.

Lire aussi: Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde pour ce vendredi

Nouvelle mesure de l’OMS

Critiquée dès le début pour sa gestion chaotique de la crise, l’organisation mondiale de la Santé (Oms) a annoncé, ce jeudi, la mise en place d’un panel indépendant d’experts, dont le mandat sera élaboré en consultation avec les Etats membres. Il sera co-présidé par l’ancienne première ministre de Nouvelle-Zélande Helen Clark et l’ancienne présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf.

Rappelons qu’au début de cette semaine, les États-Unis, le plus grand contributeur de l’organisation, a lancé la procédure de retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale de la santé (Oms).

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :