Vendredi 4 Décembre, 2020

Peterson Désir, un Haïtien lauréat du Prix des Jeunes écritures 2020

Peterson Désir/ Photo de courtoisie

Peterson Désir/ Photo de courtoisie

L’étudiant haïtien en communication sociale à la Faculté des Sciences Humaines, Peterson Désir est élu lauréat du « Prix Jeunes Écritures 2020 » pour sa nouvelle intitulée « L’Ile Muse ».

Après une longue période d’attente, la nouvelle vient de tomber! Le jeune Haïtien Peterson Désir, de son nom de plume « PetDesir_PouEkilibLa », a été élu lauréat pour le prix du jury dans le cadre de la deuxième édition du « Prix Jeunes Écritures 2020 », lors d'une cérémonie diffusée sur les pages de l'Agence universitaire de la Francophonie, Radio France Internationale et Banj, pour sa nouvelle intitulée « L’Île muse ».

👏🥇Le jury du Prix des #JeunesÉcritures2020 @RFI - #AUF présidé par l’écrivain et réalisateur Atiq Rahimi a récompensé Peterson Désir, étudiant à l’Université d’État d’Haïti @UEH34939823 pour sa nouvelle intitulée « L’Île Muse » à lire et à écouter ici 👉 https://t.co/EFcwrAoqOZ pic.twitter.com/OYXHzbEFL8

Une double victoire

Rencontré brièvement ce mardi dans les locaux de Banj, M. Désir n'a pas caché sa joie par rapport à cette nouvelle qui, dit-il, symbolise une double-victoire. La première est de pouvoir faire ce qu'il aime: écrire, et l'autre est le fait que ce qu'il aime et fait par passion lui apporte une telle reconnaissance.

"Je suis très heureux d'avoir remporté ce prix", nous-a-t-il dit, sourire aux lèvres, volé de temps en temps pour des prises de photo. Dans ses écrits, il dit mélanger fiction et réalité, sa réalité et celle de sa communauté. Il souligne aussi que ce qui lui plait dans "Ile muse" c'est le fait pour lui d'y raconter une tragédie sans pourtant donner l'air de verser des larmes.

"Sans pleurer. Je voulais faire passer le discours d'un survivant. Je suis content de cela", ajoute-il.

C'est la vivace acuité de son texte combinée avec une narration à la fois élégante et succulente qui ont suscité l’admiration des jurés. « J’ai été touché pour tous vos écrits. Je vous remercie de les avoir partagés via ce Prix Jeunes Écritures. J’espère pouvoir continuer à vous lire, ailleurs, bientôt. », déclare le rappeur français, Edgar Sekloka, membre du jury, qui a apprécié chacun des textes soumis pour ce prix.

Ce que raconte « L’ile muse »

Avec « L’Ile muse », le jeune écrivain fait appel à la fiction pour projeter une réalité poignante des faits quotidiens en Haïti. Il s’agit en effet de l’histoire d’un jeune homme qui se la coule douce avec la fille d’un baron du palais national, rentrée du Canada pour un séjour au pays. Victime d'un violent accident, il s’est retrouvé dans un autre monde, inconscient de son état réel.

Le Prince de La Mort, fils du diable, l’accueille en personne aux portes de l’enfer pour une visite spéciale. Il voulait voir à quoi ressemblaient les habitants de « l’Ile muse », en l'occurence Haïti. Le Prince confie à son visiteur que son gouvernement, en enfer, s’inspire des méthodes des dirigeants haïtiens pour rendre plus infernale le royaume du feu.

Mais tout change quand, à cause d’un événement important requérant la présence du Prince, la visite a été reportée à une date ultérieure. Le jeune homme revient alors à la vie. L'oeuvre intégrale de Peterson Désir peut être ci-dessous.

 

Les récompenses de cette édition

Cette année, le lauréat du Prix du jury gagne un séjour à l’international d’expériences culturelles et littéraires d’une valeur de 2000 euros, dès que les conditions le permettront. Le lauréat du Prix du public recevra quant à lui une box culturelle et littéraire d’une valeur de 100 euros.

Ce concours, organisé en partenariat avec l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), Radio France Internationale (RFI) et Short Édition, a pour objectifs de promouvoir l’écriture et la lecture du français à travers la littérature courte.

A propos du lauréat

Peterson Désir, connu aussi sous le nom de plume "PetDesir_PouEkilibLa", est né à Port-au-Prince. Il est étudiant en communication sociale à la Faculté des sciences humaines de l'Université d'État d'Haïti. Il est également responsable de communication et des relations publiques de TIKOZE. De nature très positive, il s'intéresse à l'oraliture, l'écriture, la poésie, les Relations publiques et l'entrepreneuriat.

Cet article va être mis à jour...

Michelet Joseph

micheletjoseph93m.j@gmail.com

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :