Dimanche 12 Juillet, 2020

Nickenson Dassy, un culturiste haïtien qui brille en Italie

Nickenson Dassy, dans ses œuvres.

Nickenson Dassy, dans ses œuvres.

Nickenson Dassy se distingue en Italie. En attendant d’obtenir sa carte « IFBB ELITE PRO », l’athlète haïtien possède déjà à son actif un palmarès bien garni, grâce à sa participation dans plusieurs compétitions organisées dans son pays d’accueil.

Nickenson Dassy est né le 14 janvier 1985 à Pétion-ville en Haïti. Il se présente comme bodybuilder – catégorie classique physique –, instructeur et entraîneur personnel. Le sport, spécifiquement le culturisme, est une passion qu’il dit vivre pleinement. « Je ne peux pas définir ce qu’il représente pour moi. En résumé, j’admets que c’est l’essence de ma vie », explique-t-il à Loop Haiti.

Dans les méandres d’un parcours de sportif plein d’obstacles, Nickenson Dassy a fait ses premiers pas entre Haïti et République dominicaine de 2000 à 2008 où il a débuté comme footballeur, avant de s’installer à Milan en Italie. De là, il a rejoint le monde du bodybuilding. Le sportif estime que les difficultés rencontrées sur sa route l’ont aidé à intensifier ses efforts dans sa quête de succès, dorénavant, dans l’art du culturisme.

 

 

Premier prix One way fitness, premier prix Pro Qualifier Padova vice-champion Yamamoto Overall, vice-champion AINBB, 3e prix Yamamoto Pro Qualifier, Nickenson Dassy confie que son plus grand accomplissement serait de remporter le « Mr. Olympia », la plus haute distinction attribuée tous les ans dans le milieu du culturisme professionnel. « Avec ce titre, on aurait dit que j’ai laissé une marque importante dans l’histoire de ce sport », précise-t-il.

Des liens étroits avec Haïti

Le sportif évoque une relation « spéciale » avec Haïti, sa terre natale. « J'ai une connexion culturelle, spirituelle et surtout gastronomique avec mon pays », clame-t-il.

« Je suis un athlète haïtien, peu importe si j’évolue dans un autre contexte culturel. C’est une fierté pour moi à chaque fois que j’ai la chance de prouver mes capacités sur une scène, parce qu’au fond de moi, je sens que je représente mon pays », poursuit-il.

« Les problèmes qui bouleversent la société haïtienne ne me laissent pas indifférent. Je souhaite une prise de conscience collective afin de changer la situation. Vivement un pays qui offre une meilleure condition de vie à ses fils et filles », revendique-t-il.

 

 

En plus d’être un rude travailleur, Nickenson Dassy mise sur sa « foi en Dieu », son éducation, ses rêves, sa passion. En ce sens, il conseille aux jeunes haïtiens, aspirant à une carrière dans le bodybuilding, de travailler ardemment en restant accrochés à leur intérêt pour la discipline : « Ne laissez jamais personne vous dire que le rêve est irréalisable. Peu importe votre statut social, il suffit d’avoir la volonté et le talent : insistez, insistez, insistez… »

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :