Vendredi 14 Août, 2020

Haïti: des masques tissu de protection et accessoires de mode

Collage / Loop Haiti

Collage / Loop Haiti

Les masques, en plus de leur fonction de protecteur contre la Covid-19, ont connu un véritable tournant de mode. En Haïti, des créateurs comme Viousie collection, Ayida Koleksyon et Junior Guiler Mercier en fabriquent tout en joignant l'utile à l'agréable.

Depuis le 11 mai, le port du masque est obligatoire dans tous les lieux publics en Haïti, où le nombre de cas d'infection au coronavirus connait une augmentation spectaculaire depuis deux semaines. Que ce soit dans les magasins, marchés, hôpitaux, banques et transports en commun, les masques sont partout sur les visages avec des formes, couleurs et types différents.

Mais tout en le protégeant, le masque peut aussi ajouter un brin de gaieté et de classe à l'apparence de son porteur. C’est ce genre d'outil que propose Viousie collection, avec ses Galata, un ensemble de masques en tissus africains accompagnés de bérets de la même couleur.

« Etant donné que le masque est devenu indispensable, je me suis dit pourquoi ne pas en faire une chose utile et stylée, qui encouragera les gens à le porter tout en gardant en même temps une certaine fraicheur », explique la PDG de Viousie Collection, Marie Isnise Romélus.

La jeune créatrice de s'arrête pas là. Sa collection pousse la barre très haut en offrant dans la foulée des tenus complets pour homme et femme avec des masques de protection tissés à la même toile. Un vrai accessoire de mode pour la femme d’affaires, qui promet la sortie prochainement d’une nouvelle collection.

« Pour notre nouvelle collection, nous utiliserons des toiles typiques haïtiens comme le Karabela, le Ciam aussi mais toujours avec le Wax. Nous espérons qu’elle aura autant de succès comme Galata », dit-elle.

Mackenley Darius est un jeune styliste, peintre et caricaturiste. Il entretient lui aussi sa propre collection: Ayida. Durant la période de la Covid-19, il a décidé de puiser comme il le fait depuis tantôt trois ans, dans le panthéon du voudou haïtien. Il confectionne des masques qui représentent différents vèvès et des figures "vodou" comme les déesses Erzula Dantor et Freda, Ogou Ferraille, Ti jan, Baron. Et le résultat est bluffant.

 

« Ce qui m’a poussé à utiliser les vèvès sur les masques, c’est parce que je voulais simplement dire aux gens, les rappeler, que nous avons un héritage qui peut être vendu de façon positive. C'est aussi notre identité culturelle », confie le responsable d’Ayida koleksyon.

Plus loin, nous avons discuté via téléphone avec Junior Guiler Mercier qui habite à Delmas 75. Mercier travaille de concert avec la couturière Roseline Georges Volcy. Pour confectionner leurs masques, elle s'occupe de la couture, et lui apporte les touches de gaieté en y appliquant son art, de la peinture abstraite, des paysagistes entre autres.

« J’ai commencé à faire des peintures sur les masques il y a de cela trois semaines, mais ce travail je le fais depuis fort longtemps sur des tissus en général, en plus de mes tableaux. Dès les premières publications sur ma page Facebook "Beltidizay’’, les demandes ont explosé » raconte-t-il.

 

Plus que l’argent, la santé…

« Le plus grand travail des stylistes en ce moment à part la création des pièces de mode, c’est de travailler leur imagination pour savoir comment influencer plus de gens à porter les masques. Et surtout de proposer des produits de qualité », nous dit Mme Romélus, qui veut sensibiliser les gens à se protéger contre la pandémie Covid-19.

Pour elle, comme pour Mackenley Darius, la santé et le bien-être des clients-es passent avant tout. Ils confient d'ailleurs vouer un soin hors pair dans la réalisation de ces masques. La responsable de Viousie collection affirme ne rien laisser rien au hasard, allant jusqu'à utiliser de l’eau, des bougies allumées pour tester la résistance de ses produits face aux jets de postillons. Vidéo démonstration ci-dessous.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :