Lundi 26 Octobre, 2020

Makenzy Orcel, lauréat de l’Institut de France et l’Académie Française

Soirée de vente-signature du roman Maître-Minuit de l'auteur Makenzy Orcel, à Yanvalou bar-resto 6 janvier 2019. Crédit photo: Loop Haïti/Luckenson Jean

Soirée de vente-signature du roman Maître-Minuit de l'auteur Makenzy Orcel, à Yanvalou bar-resto 6 janvier 2019. Crédit photo: Loop Haïti/Luckenson Jean

L’année débourse à peine ses vingt-et-un jours, et l’écrivain haïtien Makenzy Orcel s’y accroche déjà avec une nouvelle distinction : le prix Cine Del Luca placé sous le patronage de l’Institut de France. Un soutien à la création littéraire de ce dernier.

« C’est une nouvelle intéressante », réagit l’homme de lettres, ce lundi en après-midi, en entretien à la rédaction de Loop. « Cet accompagnement financier permet à un écrivain de s’échapper un peu au mal de tête financier, et s’y consacrer à la création ».

Il faut vite souligner que le prix ne lui est pas encore formellement décerné. Dans la lettre qui lui a été adressée et dont la rédaction a obtenu copie, on peut lire ce qui suit : « Nous sommes heureux de vous informer que […] le comité de la Fondation Simone et Cino Del Duca a décidé de vous attribuer, sur proposition de la Commission des Grands Prix de l’Académie française, un prix de soutien à la création littéraire […] destiné à encourager votre travail ».  

Cerise sur le gâteau. Le nouveau lauréat annonce l’arrivée dans les prochains mois d’un nouveau roman et d’un bouquet de poésie. En ce dixième anniversaire du séisme, il faut encore se rappeler qu’il est le géniteur de l’œuvre Les Immortelles (Mémoire d’encrier 2011, le princeps), roman-hommage aux prostituées de la Grand-rue, et l’un des plus remarquables de l’époque.

Néhémy PIERRE-DAHOMEY, récipiendaire du prix en 2017

Orcel n’est pas le premier jeune écrivain haïtien ou d’origine haïtienne à être récipiendaire de cette distinction. L’écrivain Néhémy PIERRE-DAHOMEY (auteur du roman plébiscité Rapatriés, paru aux éd. Seuil, 2017) l’a précédé en 2017, et ce dernier l’a confirmé à la rédaction.  

« C’est une récompense et un soutien », a vite expliqué l’ancien détenteur du prix contacté via l’application Messenger ce lundi soir. Lui aussi est en préparation pour la publication prochaine de nouvelles œuvres, mais il ne veut pas encore révéler de quoi il en est.   

Quid du prix ?

Le prix Cino Del Duca (1899-1967) fait référence à un résistant, éditeur et patron de presse français, et a été créé par sa femme Simone Del Duca en 1969. Le jury du prix réunit en conclave un ensemble d’académiciens des différentes académies et est présidé par le secrétaire perpétuel de l’Académie française. Un total de onze distinctions compose le prix Cino Del Duca, et ils récompensent des réalisations remarquables dans les domaines scientifique, culturel et humanitaire.

Fiche de lecture : Makenzy Orcel, Une boîte de nuit à Calcutta (avec Nicolas Idier). Paris: Robert Laffont, 2019.

Websder Corneille

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :