Samedi 5 Décembre, 2020

Maduro, Pompeo, Trudeau, Mohammed VI saluent le 216e anniversaire de l'indépendance d'Haïti

De gauche à droite: Nicolas Maduro, Justin Trudeau, Mike Pompeo et le roi roi Mohammed VI

De gauche à droite: Nicolas Maduro, Justin Trudeau, Mike Pompeo et le roi roi Mohammed VI

Plusieurs pays amis d'Haïti ont adressé des mots de fraternité à l'endroit du peuple haïtien à l'occasion du 216e anniversaire de l'indépendance du pays, le 1e janvier 2020. Du Venezuela, en passant par le Canada, les Etats-unis et même le Maroc, les héros haïtiens qui ont chassé l'esclavage sont salués.

Chaque nouvel an en Haïti, est aussi un nouvel anniversaire pour un pays qui s'est libéré du joug de l'esclave en 1803 et proclamé son indépendance, le 1er janvier 1804. Et chaque année, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays amis d'Haïti saluent cette date qui, en plus d'être historique pour Haïti, l'est aussi pour de nombreux autres nations ayant bénéficié de l'aide de soldats haïtiens dans leur quête de liberté.

En ce début de l'année 2020 marquant aussi le démarrage d'une nouvelle décennie dans le monde, Haïti célèbre son 216e anniversaire de naissance en tant que peuple libre, la première République noire au monde. Nicolas Maduro, actuel président du Vénézuéla, ne l'a pas oublié. Ainsi, sur son compte Twitter, comme chaque année, il a pris le soin d'adresser quelques mots au peuple haïtien qu'il considère comme nation "soeur".

"Il y a 216 ans, le peuple héroïque d'Haïti, dirigé par le héros Dessalines, a réussi à briser les chaînes de l'esclavage imposées par l'impérialisme français", a tweeté le leader vénézuélien. "Nous exprimons nos sincères félicitations pour cette journée de joie pour toute l'Amérique des Caraïbes. Vive ma soeur Haïti!", a-t-il dit.

Hace 216 años, el pueblo heroico de Haití, liderado por el héroe Dessalines, logró romper las cadenas de la esclavitud impuestas por el imperialismo francés. Expresamos nuestras sinceras felicitaciones en este día de júbilo para toda la América Caribeña. ¡Viva la hermana Haití! pic.twitter.com/nzb10XJ66e

— Nicolás Maduro (@NicolasMaduro) January 1, 2020

D'autres leaders ont honoré cette date historique. Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, dans un communiqué, a dit se joindre « aux membres de la communauté haïtienne au Canada et à travers le monde pour célébrer le Jour de l’indépendance de la République d’Haïti ». « En cette occasion, j’invite tous les Canadiens à célébrer les contributions importantes qu’apporte la communauté haïtienne à notre pays. Au nom du gouvernement du Canada, j’offre mes meilleurs vœux à tous ceux qui célèbrent le 216e anniversaire de l’indépendance de la République d’Haïti », a écrit M. Trudeau.

Dans le communiqué, le leader canadien a indiqué que « la relation solide entre le Canada et Haïti est ancrée notamment dans une langue commune et des liens étroits qui unissent nos populations", tout en soulignant qu' "aujourd'hui, plus de 165 000 Canadiens d'origine haïtienne sont chez eux au Canada. Ils contribuent à rendre nos quartiers plus dynamiques et nos communautés plus prospères."

De son côté, le Secrétaire d'État américain Mike Pompeo a adressé les voeux des Etats-Unis au peuple haïtien. Dans une note parvenue à notre rédaction, Pompeo a "félicit[é] le peuple haïtien pour le 216e anniversaire de son indépendance" en lui souhaitant  « une bonne fête de l'indépendance ainsi qu'une nouvelle année remplie de paix, d'unité et de progrès dans la résolution des défis nationaux ». 

"L’histoire de la fondation d’Haïti – du soulèvement des esclaves à la création d’une république fondée sur des principes démocratiques – témoigne de ce qui peut être accompli lorsque les individus sont déterminés à travailler ensemble pour le plus grand bien", a-t-il témoigné.

Le roi Mohammed VI du Maroc n'est pas resté silencieux face à une telle fête nationale. A cette occasion, le souverain politique marocain a adressé ses félicitations au président Jovenel Moïse et exprimé ses meilleurs voeux aux Haïtiens. Dans la foulée, le roi Mohammed VI du Maroc a dit souhaiter également tout mettre en oeuvre, en vue de consolider les relations entre les deux (2) pays.

Notons que la fête de l’indépendance d'Haïti le 1e janvier, a été célébrée dans un contexte politique très particulier. Suite à des mises en garde lancées par des membres de l'opposition, le président de la République ne s'est pas rendu aux Gonaïves pour marquer cette date comme le veut la tradition. Après avoir déposé une gerbe de fleurs aux pieds du monument de Toussaint Louverture au Champs-de-mars, Jovenel Moïse, accompagné des membres du gouvernement et d'autres pouvoirs de l'Etat, s'était rendu au palais national pour une cérémonie officielle. Occasion pour le chef de l'Etat haïtien de lancer à nouveau, un appel à l'unité entre tous les fils et toutes les filles d'Haïti.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :