Mercredi 21 Octobre, 2020

Première Haïtienne diplômée de l’Académie américaine des gardes-côtes

Lindsey Pierre, première haïtienne à avoir intégré l’Académie américaine des gardes-côtes

CP : Ambassade Américaine

Lindsey Pierre, première haïtienne à avoir intégré l’Académie américaine des gardes-côtes CP : Ambassade Américaine

Naissa Lindsey Pierre, 22 ans, vient de décrocher son diplôme à l’Académie américaine des gardes-côtes, devenant ainsi la première femme haïtienne à être diplômée de cette prestigieuse école.

L'United States Coast Guard Academy (USCGA) ou l'Académie militaire de la garde côtière des États-Unis est une branche des forces armées américaines. Elle forme de futurs officiers de l’armée avec des spécialités axées sur les sciences maritimes en huit (8) domaines. Du haut de ses 144 ans d’existence, cette école militaire reçoit tous les ans entre 200 à 250 étudiants qui sortent diplômés après leur formation.

Cette année, la jeune Haïtienne, Naissa Lindsey Pierre, fille de l’ancien candidat à la présidence haïtienne, Mathias Pierre, vient de se qualifier pour entrer dans l'histoire de cette institution. Pour deux grandes raisons. L’ambassade américaine à Port-au-Prince, qui a félicité la jeune diplômé et un autre collègue Haïtien, a consacré toute une chaîne de tweets à ce sujet cette semaine.

Lire aussi: Pierrot Raphael, un Haïtien sur le navire-hôpital américain à Bizoton

« L'ambassade adresse ses félicitations à Naissa Lindsey Pierre et Pierre Erick Wawa aujourd'hui, qui sortent diplômés de la United States Coast Guard Academy (USCGA). Naissa est non seulement la première femme haïtienne à être diplômée de l'USCGA, mais elle est également la toute 1ère cadette internationale dans une académie de service américaine à atteindre le poste de Commandant de Régiment, le poste de cadet le plus élevé » a tweeté l'institution diplomatique.
 

Dans une interview donnée à la presse, Madame Pierre raconte que sa formation n’est pas un fruit du hasard, mais le résultat de dur labeur. « Mon expérience à l'académie a été difficile dans au début. Notamment, précise-t-elle durant la période de Swab Summer ».

En effet, le Swab Summer est une période estivale durant laquelle les jeunes recrues doivent passer des tests militaires basiques sur une durée de 7 semaines. « Tout cadet pour continuer doit commencer par passer l'été par les sept (7) semaines de formations militaires de base exigibles avec des activités sportives et exercices intenses, des endoctrinements sur les principes et règlements militaires et des règlements des Garde-côtes », raconte Neissa Lindsey Pierre dans une note écrite parvenue à la rédaction.

Ces exercices physiques et d’endoctrinement quotidien duraient environ 16h 30 minutes et débutent tous les jours de 5h 30 du matin à 10h du soir.

Ce processus de travail acharné à même coûté un séjour à l’hôpital à Neissa Pierre. « Pour moi, Swab Summer a inclus un séjour à l'hôpital. J'y ai passé une semaine parce que je ne buvais tout simplement pas assez d'eau. La récupération a été difficile et je ne pensais pas pouvoir y arriver », dit celle qui a quand même fini lauréate de sa promotion. Elle se dit heureuse de ses performances et en garde au final de très beaux souvenirs.

« Au cours de ma troisième année, j'ai travaillé en tant qu'officier de Workplace Climate pour ma compagnie afin de fournir des commentaires à mon commandement sur ce que les autres cadets traversaient et sur ce qui devrait être amélioré. À la satisfaction de mes supérieurs, le semestre suivant, on a créé la position et je suis devenu le premier officier du Bataillon Eagle et j'ai planifié les multiples programmes d'été pour chaque classe à bord du « Coast Guard Cutter Eagle », le bateau-phare de l’Académie des Garde-côtes », confie Neissa Pierre.

Pour couronner le tout, le 14 février 2020, la jeune cadette a reçu le « Prix de l'ingénieur noir de l'année » pour le leadership militaire de BEYA (Black Engineer Of Year » à Washington DC.

Reconnaissante et heureuse, Neissa déclare qu’elle meurt d’envie de retourner servir son pays au sein des gardes-côtes haïtiens. Tout comme l’a annoncé l'Ambassade des États-Unis en Haïti. Les connaissances acquises par Neissa Pierre et son collègue Erick Wawa , d'après l'ambassade, seront mises à la disposition de l’une des branches de la Police nationale d’Haïti (PNH). Ils rejoindront bientôt la garde côtière haïtienne pour servir leur pays.

Dans la foulée Mathias Pierre, ancien candidat à la présidence et père de Neissa Pierre en a profité pour témoigner sa gratitude envers l’ambassade des États-Unis qui a permis à sa fille de bénéficier de cette formation grâce à une bourse d’études.

"La famille Pierre tient à exprimer ses sincères gratitudes à l’endroit de l'Ambassade des États-Unis pour avoir donné à notre Naissa Pierre la formidable opportunité d’étudier à l'USCGA et d'obtenir son diplôme d'ingénieur civil militaire prêt à servir Haïti et à renforcer la PNH", a-t-il réagi sur Twitter.

Le père de famille conseille à tous les parents haïtiens de ne pas limiter leurs filles aux orientations professionnelles basées sur des clichés qui font croire qu’il existe des métiers strictement réservés aux femmes. D’après lui, les femmes émerveillent de plus en plus le monde de la connaissance et Nesissa Lindsey Pierre, sa fille, en est une preuve bien grande.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :