Mardi 20 Octobre, 2020

Ligue des nations: le duel France-Portugal continue, l'Angleterre et l'Italie coincent

L'attaquant Antoine Griezmann ouvre le score pour la France lors du match de Ligue des nations face à la Croatie, à Zagreb, le 14 octobre 2020

L'attaquant Antoine Griezmann ouvre le score pour la France lors du match de Ligue des nations face à la Croatie, à Zagreb, le 14 octobre 2020

La France et le Portugal, vainqueurs contre la Croatie et la Suède mercredi lors de la 4e journée de Ligue des nations, perpétuent leur duel à distance, tandis que l'Angleterre et l'Italie ont laissé filer des points et la tête de leurs groupes à domicile.

. Le mano a mano France-Portugal continue à distance

Respectivement vainqueurs en Croatie (2-1) et contre la Suède (3-0), la France et le Portugal continuent de se mener un duel de haute lutte dans le groupe 3 de la Ligue A, dont ils occupent la tête à égalité de points.

Bien qu'ayant longtemps mené, de l'ouverture du score par Antoine Griezmann (8e) à l'égalisation croate par Nikola Vlasic (64e), la France a dû attendre les dernières minutes pour s'imposer grâce à Kylian Mbappé (79e).

La tâche a été bien plus aisée pour la Seleçao. Face à la Suède, bonne dernière du groupe avec zéro point, le Portugal n'a pas semblé affecté par l'absence de Cristiano Ronaldo, positif au Covid-19. Un but de Bernardo Silva (21e) et un doublé de Diogo Jota (44e, 72e) ont offert une victoire facile aux Portugais à Lisbonne.

Avec 10 points chacune, les deux sélections se disputeront lors des deux dernières journées, à la mi-novembre, la première place du groupe, qualificative pour le "Final Four" de cette Ligue des nations. Avantage Portugal, tenant du titre, grâce à une meilleure différence de buts: +8 contre +4 aux Bleus.

. L'Angleterre trébuche, la Belgique en profite

Surprise par le Danemark à Wembley (1-0), l'Angleterre n'est plus leader du groupe B, rejointe par le Danemark et surtout dépassée par la Belgique, victorieuse du petit poucet du groupe, l'Islande (2-1), à Reykjavik.

Les Anglais se sont effondrés en quelques minutes: un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion pour le défenseur central de Manchester United, Harry Maguire (31e), et un penalty transformé par Christian Eriksen à la 36e minute pour sa 100e sélection.

En parallèle, la Belgique ne s'est pas simplifié la tâche en Islande. L'ouverture du score par Romelu Lukaku (9e) a vite été suivie par l'égalisation islandaise, signée Birkir Saevarsson (17e). C'est un doublé de Lukaku, meilleur buteur de l'histoire des "Diables rouges" (38e, s.p.), qui a offert la victoire aux visiteurs.

Avec 9 points, la Belgique se relève de sa défaite dimanche en Angleterre (2-1) et prend seule la tête du groupe 2, deux points devant l'Angleterre et le Danemark.

. L'Italie piétine et laisse la tête à la Pologne

Jusque-là leader du groupe 1, l'Italie a été accrochée par les Pays-Bas à Rome (1-1), un but de Donny van de Beek (25e) répondant à l'ouverture du score de Lorenzo Pellegrini (16e).

Un nul qui fait les affaires de la Pologne, solide et efficace face à la Bosnie-Herzégovine (3-0) et nouveau leader du groupe. Muet contre l'Italie (0-0) dimanche, Robert Lewandowski en a profité pour inscrire un doublé, ses premiers buts en sélection depuis novembre 2019.

Les Polonais comptent à présent 7 points, soit un de plus que l'Italie, et deux de plus que les Pays-Bas.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :