Jeudi 3 Décembre, 2020

L'Haïtien Anderson Saint-Georges gagne le prix «Counselor of the Year» à Minnesota

L'Haïtien Anderson Saint-Georges gagne le prix «Counselor of the Year» à Minnesota/ Photo de courtoisie

L'Haïtien Anderson Saint-Georges gagne le prix «Counselor of the Year» à Minnesota/ Photo de courtoisie

Il est fils de Jacmel. Moins de 10 ans aux États-Unis, il s’impose déjà dans son secteur. Il a récidivé cette année en décrochant, avec honneur et mérite, le prestigieux prix Conseiller de l’année du «Minnesota Association of Ressources for Recovery and Chemical Health –MARRCH», ce 28 octobre 2020.

L'Association des ressources du Minnesota pour la récupération et la santé chimique (MARRCH) regroupe des professionnels et organisations de traitement de la toxicomanie. Engagée dans la sensibilisation à la toxicomanie et au pouvoir de la guérison, elle rassemble "plus de 75 agences et plus de 2 000 personnes (conseillers en alcool et toxicomanie agréés, étudiants, autres professionnels de la santé comportementale) avec des membres dans chaque région du Minnesota", selon le site de MARRCH.

C'est cette structure qui a nommé Anderson Saint-Georges "Conseiller de l'année" pour 2020. Le jeune professionnel haïtien a annoncé la nouvelle avec style et humilité sur ses réseaux sociaux. Le natif de Jacmel, qui a grandi avec ambitions et rêves, s’est vu récompenser pour les efforts longtemps consentis dans sa vie. Sur sa page Facebook, il laisse lire «Born different to make a difference» (Né pour faire la différence, ndlr).

 

De fait, il a frayé son chemin, non sans embûches, dans le Midwest des États-Unis où il s’est installé depuis 2012. Il a d'abord travaillé à un centre de correction juvénile avant d’intégrer le Compassion Treatments Services, en tant que Conseiller en addiction. Il y travaille encore et maintenant, en tant que Directeur.

Après ses études en Toxicomanie à Oak Hills Christian College où il a obtenu son diplôme avec honneur, son leadership, ses attributs intellectuels lui ont permis d’intégrer la «Société d’Honneur Delta Epilson Chi». Ensuite, il a décroché son Master in Addiction Counseling en 2019 à Helzaden Betty Ford, une prestigieuse institution qui se concentre sur le traitement des célébrités du monde entier affectées par la dépendance. Il a aussi fait un stage dans cette institution qui a d’ailleurs reconnu son travail à sa juste valeur.

 

A date, Saint-Georges est le plus jeune professionnel et le seul Haïtien à avoir décroché ce prix, qu'il dédie à tous les professionnels de la santé mentale. En s’adressant à eux, il a écrit sur sa page, en anglais, «Merci de votre engagement à servir les personnes aux prises avec des troubles liés à l'usage de substances et d'autres problèmes de santé mentale. Votre dévouement aux traitements de la toxicomanie, de la santé mentale et du rétablissement des communautés affectées est largement apprécié».

Joint par un collaborateur de Loop, Saint-Georges définit ses expériences aux États-Unis comme un large entrainement qui lui permettra un jour d'offrir un grand centre de traitement mental à son pays d'origine, Haïti. Ce sera, croit-il, un retour d’ascenseur bien mérité. En plus, il est bien conscient de tous les travaux qu’il y a à faire en Haïti en ce qui a trait aux personnes souffrant de troubles mentaux et/ou de tout type d'addiction.

Loop, avec la participation de Pierre Cosny Bellevue

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :