Mercredi 8 Juillet, 2020

L'étudiante de la semaine: Lucna Henrismé

Étudiant de la semaine : Lucna Henrismé 

Étudiant de la semaine : Lucna Henrismé 

L'Etudiant de la semaine est une rubrique présentée par Revue L'Etudiant, dans le but de mettre sous les feux des projecteurs le parcours d'étudiants haïtiens à l'étranger. Loop Haiti, conformément à sa devise "Informer pour Inspirer", appuie cette rubrique qui sera désormais disponible sur notre site Web et notre application mobile.

Lucna Henrismé, née le 27 septembre de Luc Henrismé et de Nadia André, à Jérémie, département de la Grand’Anse. Elle est élevée par sa tante, Marie Auga Lestin Cadet, dans un quartier populaire appelé Morne Fort (Sainte Hélène).

Lucna est une Jérémienne qui lutte pour l'avancement de sa ville natale. Elle a décidé de laisser son pays pour se rendre en République dominicaine pour ses études universitaires. Malgré la distance, cela ne l'empêche pas de poursuivre le rêve qu'elle nourrit pour sa ville.

Pour ses études primaires et secondaires, elle a respectivement fréquenté les Collèges Saint Joseph et Professeurs réunis de Jérémie. Diplômée en Marketing et Vente, elle fait actuellement des études en médecine.

Lucna Henrismé mène une carrière entrepreneuriale, sa plus grande passion est de voir la ville de Jérémie sur la carte mondiale comme une ville influente. Pour ce faire, en 2017, elle a lancé COMPARET (Communauté des Pacificateurs pour le Rétablissement) une entreprise sociale à Jérémie.

Son projet est de faire avancer son entreprise, à travers des activités socio-éducatives. Cette entreprise a pour mission d'aider et d'orienter les jeunes à travers des formations pour qu'ils puissent développer leurs potentiels dans l’entreprenariat, le leadership, et la technologie.

Depuis sa création, COMPARET a déjà organisé plusieurs conférences et séminaires à Jérémie, puisque cette ville en avait ce manque. D’ailleurs, l'idée même de monter cette entreprise lui est venue d'un constat qu’elle a fait dans la ville de Jérémie, où il y a une carence d'activités ayant rapport à l'entreprenariat et le leadership.

En ce qui a rapport avec ses études en médecine, cette dernière veut, dans l'avenir, créer une fondation dédiée au mécénat dans les domaines de la recherche médicale, de la culture et de l'humanitarisme.

Avec son slogan « Je suis le dévouement déguisé en être humain », Lucna se définit comme une jeune fille brillante.

A la question « Pourquoi un tel engagement à la cause de Jérémie ? », elle répond : « Mon amour pour le département de la Grand'Anse me pousse à m'engager pour contribuer à son Changement ».

Pourquoi faire carrière en médecine et Marketing et Vente ? 

Lucna Henrismé : Je voulais démarrer en entrepreneuriat afin de pouvoir apporter une solution à un problème auquel la société est confrontée. Pour me lancer, je devais avoir une idée de ce que j'allais faire. J'ai choisi de faire Marketing et Vente dans un sens afin d'être assez armée pour gérer mon entreprise.

Quant à la médecine, c’est une passion d’enfance. Je veux apporter mon soutien au système sanitaire. Mon humanisme, depuis l'enfance, m'a poussé à étudier la médecine.

L’expérience de la République dominicaine

Lucna Henrismé : La République dominicaine m'aide beaucoup en termes de gestion, de planification, de prise de décisions, car c'est là où j'ai commencé à vivre par moi-même et à savoir comment anticiper. Créer un mode de vie qui ne dérangera pas ma culture et me permettra de m'adapter très bien à la culture dominicaine.

Coronavirus en Haïti

Lucna Henrismé: Pour la gestion du coronavirus en Haïti, tout d'abord, si j'étais à la place du ministre de la santé publique, je mettrais en place une stratégie pour mettre la population en confiance ; ainsi, elle respecterait les consignes et je mettrais plus de matériels à la disposition des soignants.

Un message pour les jeunes

Lucna Henrismé : Je peux dire aux jeunes de ma génération qu'ils doivent avoir un bon plan d'avenir, bien planifier ce que nous faisons, choisir de faire quelque chose qu'ils pensent être utile. Rien n'est facile, mais avec leur volonté, ils peuvent commencer et arriver où ils veulent.

Rédaction : Osman Jérôme 

Révision : Claudelson Thébeaud et Lorvens Jean Baptiste 

Graphiste : Destiné Dieuseul 

Publication : Robeants Charles Pierre

Production/réalisation : Revue L'Étudiant 

©️ Juin 2020

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :