Lundi 6 Avril, 2020

L’agent de sécurité suspecté d'être atteint du Covid-19 testé négatif

Le résultat du test de prélèvement effectué sur un agent de l’Usp, instance qui s’occupe de la sécurité rapprochée du président de la république, Jovenel Moïse, s’est révélé négatif.  

Une rumeur des dernières soixante-douze heures a fait croire qu’un agent de l’Unité de la sécurité présidentielle (Usp) avait pris la poudre d’escampette au moment de subir un test de prélèvement sur son état de santé parce qu’il revenait d’un voyage aux États-Unis, un des plus grands foyers de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) avec plus de 80,000 personnes infectées pour 1,151 décès d’après les chiffres de Worldometer, communiqués aujourd'hui à 3h20 pm.

Ce jeudi, dans son point de presse quotidien au Centre d’Informations Permanentes sur le Coronavirus (CIPC), le secrétaire d’État à la communication a mis un frein à cette fausse nouvelle.  

Lire aussiUn 8e cas du nouveau coronavirus (Covid-19) détecté en Haïti 

« Au nom de la transparence que prône le Gouvernement, l’agent de l’Usp qui revenait du voyage, présentant des symptômes de la fièvre et plusieurs autres, et qui a été mis en quarantaine, son test s’est révélé négatif par le Laboratoire national ».

Une information qui a de quoi rassurer la population qui a déjà enregistré, jusqu’à cette présente minute, 8 cas, dont le dernier est confirmé hier en après-midi. L'agglomération de Port-au-Prince compte à elle-seule 5 d'entre eux. 

Monsieur Alexis a aussi rappelé que le pays dispose d’une centaine d’incubateurs pour les 11 millions d’habitants. Il s’est gardé de discuter de leur localisation.

Mis à jour le 26 mars 2020 à 4:30 pm

Websder Corneille

Twitter: @webscorneille 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :