Dimanche 5 Avril, 2020

La crèche "Aux Chérubins d'Haïti" et sa traditionnelle fête de Noël

Jean-Philippe Etienne, dit Pipo, a « déchiré » la fête de Noël d’Aux Chérubins d’Haïti, pour reprendre sa chère expression qui témoigne du bonheur apporté aux enfants lors de ses performances.

Jean-Philippe Etienne, dit Pipo, a « déchiré » la fête de Noël d’Aux Chérubins d’Haïti, pour reprendre sa chère expression qui témoigne du bonheur apporté aux enfants lors de ses performances.

La maison d’accueil « Aux chérubins d’Haïti » a organisé sa traditionnelle fête de Noël, sponsorisée en grande partie par le groupe d’événement « Event City » de Capelleti Hugot Gabriel, le mercredi 25 décembre 2019 en son local, sis à Delmas 75. À l’occasion, plusieurs activités ont été réalisées dont une clinique mobile avec le support du groupe « Pro’Kreyòl » ; des séances d’animation avec divers groupes dont « Spirit Dance », Bridge, Sybille Laviollette, entre autres, sans oublier la cerise sur le gâteau qui a été apportée par « La bande à Pipo » pour clore la série.

La matinée du 25 décembre 2019 a été agitée à la maison d’accueil « Aux Chérubins d’Haïti ». Organisateurs, personnels de soutien, entre autres, ont été sur leurs pieds de guerre en vue d’exécuter à la lettre la planification de sa traditionnelle fête de Noël. L’objectif : apporter un moment de pur bonheur au profit des enfants de la maison et de ceux du voisinage après avoir vécu une année difficile 2019.

En effet, le coup d’envoi de la journée a été donné par le groupe « Pro’Kreyol » dans le cadre de la tenue d’une clinique mobile au profit des enfants. Au terme de cette activité, environ 120 enfants ont bénéficié d’une consultation et des médicaments gratuits. Cette contribution de cette jeune association, fondée en février 2019, va de pair avec leur philosophie. « Nous sommes une association à caractère sociale et nous mettons nos connaissances au service de la population. Tout ce qui est social nous intéresse surtout lorsqu’il s’agit d’aider les plus faibles comme les enfants, les handicapés », a déclaré la coordonnatrice générale de Pro’Kreyòl, Myrmonde Anne Queeny François.

La journée a été remplie d’animations euphoriques, de jeux traditionnels, de danses, de concours, entre autres. En effet, le groupe « Spirit dance », groupe chrétien composé seulement de jeunes filles, ont assuré une animation impressionnante. La satisfaction a été au top du côté des jeunes animatrices si l’on tient compte de leurs propos. « Ce fut un moment de plaisir pour nous, jeunes filles bénévoles, d’apporter un éclat à cette superbe fête au niveau de l’animation avec ces enfants si talentueux et affectueux », a soutenu Christina Edwina Durand, l’une des responsables de Spirit dance.

Par ailleurs, Sybille Laviolette, maître de cérémonie qui se passe de présentation, estime avoir éprouvé une immense joie. « Le bonheur que m’a procuré ce moment avec les enfants est incomparable », a-t-elle énoncé avec ferveur.

Et vint enfin le moment tant attendu : La bande à Pipo. Jean-Philippe Etienne, dit Pipo, a « déchiré » la fête de Noël d’Aux Chérubins d’Haïti, pour reprendre sa chère expression qui témoigne du bonheur apporté aux enfants lors de ses performances.

Satisfaction totale. Jean-Maxime Forestal et Erilant Peltrop, deux responsables de la maison d’accueil, s’accordent sur la réussite de la fête. « L’objectif était de mettre les enfants dans une ambiance de joie et de fête en vue de les faire oublier les moments difficiles vécus durant les épisodes de pays-lock. Tous les groupes prévus ont répondu à l’appel. Donc, pour nous, l’objectif est atteint et nous en sommes très satisfaits », ont-ils avoué.

Et pour Event City, le responsable, Capelleti Hugot Gabriel, se dit satisfait à 100 %. « Mon objectif a été de voir les enfants heureux en ce jour. La manière dont ils en ont profité pleinement est un témoignage de ma satisfaction », a-t-il reconnu. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :