Mardi 20 Octobre, 2020

Ils ont fait le "tour d’Haïti" en 30 jours

credit: BOYO

credit: BOYO

13 jeunes Haïtiens ont réussi l’exploit de faire le tour d’Haïti en 30 jours. L'aventure vécue par Samuel Daméus, PDG de Faces of Haiti, et ses 12 compagnons, s'était étendue du 9 septembre au 9 octobre.

Des jeunes motivés par l’idée de découvrir tous les recoins d’Haïti et de les montrer au monde entier se sont engagés dans un voyage inédit. Pendant 30 jours, les participants à cette excursion ont fait le tour des 10 départements du pays en partant de Port-au-Prince, en passant par les Gonaïves, Port-au-Paix, Plaisance, Limbé, pour atteindre le Cap-Haïtien, avant de traverser Hinche, jusqu'à Fort Liberté.

« Nous avons visité tous les dix départements du pays », a confié Samuel Daméus, joint par Loop Haiti. « Nous avons fait le tour du pays en 30 jours 'san kanpe' », a-t-il ajouté fièrement, soulignant que cette expérience leur a appris, à lui et à ses compagnons, beaucoup de choses positives sur Haïti, même si le parcours a été parsemé de difficultés.

 

« Cette expérience m’a appris qu’il est impossible de définir Haïti par un seul paradigme », dit-il, soulignant une Haïti en trois dimension : une version port-au-princienne avec ses problèmes d’insécurité, de corruption ; une autre version de campagne, belle nature, beau paysage ; et une autre Haïti version rurale avec ses problèmes d'eau, de route, d'électricité entre autres.

« Haïti est tout et son contraire », a-t-il martelé.

Pourquoi cette tournée?

Tout est parti d'un sentiment de déception vécu par Daméus après avoir vu le documentaire Netflix "History 101", dans lequel Haïti est présenté comme le foyer premier du VIH/SIDA. Ce film avait provoqué la colère de milliers d'internautes haïtiens qui poussé la plateforme de streaming à enlever le film.

Après ce chapitre, la patron de Faces of Haiti a eu l'idée de réaliser «BOYO, Haïti en 30 jours», un film-documentaire pour raconter notre histoire et redécouvrir Haïti, notre culture, notre patrimoine et notre peuple."

 

« On se plaint à chaque fois qu’on est victime. On sait réagir, mais on est incapable d’agir. Je me suis alors dit: "Ça y est, je dois faire quelque chose". C’est ainsi que l’idée à germer et nous avons décidé de montrer les vraies réalités haïtiennes, nos potentiels, notre culture, notre histoire », a argumenté l’acteur de Je m’en souviens.

Comme on l'a dit au début, réaliser cette tournée n'aura pas été un jeu d'enfant. Mais les aventuriers en sont venus à bout grâce à leur "persévérance, créativité et imprudence". On attend avec impatience le résultat de ce voyage.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :