Dimanche 25 Octobre, 2020

Haiti possède seulement 0,32% de forets, selon cette étude

Haiti possède seulement 0,32% de forets, selon cette étude. Photo: RFI

Haiti possède seulement 0,32% de forets, selon cette étude. Photo: RFI

Haïti n'a que 0,32% de forets, a conclu une étude menée par des scientifiques. Ils ont interprété des images de l’ile prises par un satellite au cours de la fin du siècle dernier. Ce faible pourcentage forestier détruit la vie de plusieurs espèces animales.

Les données de cette étude démontrent que sur les 27 750 km2, la couverture forestière s’étend seulement sur 85 km2. Les chiffres établissent également que le pays possédait 4,4% de forets en 1988 et qu'il a vu cette couverture chuter jusqu'à 0,32% en 2016.

« Et il y a des chiffres qui montrent aussi la fragilité de l'état de la partie occidentale de l'île Hispaniola. Jusqu'à 75% de la forêt des deux parcs nationaux haïtiens, Pic Macaya et La Visite, a disparu en 35 ans. », lit-on dans les colonnes du journal El Pais.

Selon les explications du biologiste Blair Hedges du Temple University, ce sont les forets les plus basses qui ont été attaquées en premier il y a une centaine d’années. Ce qui donne lieu à une absence totale de forets dans les plaines actuellement.

Parmi les 50 plus hauts sommets conservés en 1988, seulement 8 sont restés vierges. A ce rythme, Haïti ne possédera plus de forets en 2036, si l’on se fie aux chiffres de cette étude.

« Nous n'avons pas examiné spécifiquement la composition des forêts non primaires, mais nos données montrent qu'elles sont dégradées, dont la majeure partie est un couvert forestier très ouvert, plus proche de 10% à 70% [pourcentage du couvert forestier] et, par conséquent, plus sec et beaucoup moins capable de supporter la biodiversité d'origine », a précisé Hedges.

Cependant, plusieurs autres études contestent ces chiffres présentés par le PNAS. Particulièrement, celle du géologue Peter Wampler, effectuée en 2014 à partir des images Landsat de la NASA, qui démontre que 30% du sol en Haïti est encore recouvert d’arbres.

« L'une des raisons pour lesquelles je m'inquiète des biais et de la subjectivité possibles de cette recherche est que des estimations erronées de la couverture forestière précédente ont été utilisées pour propager un discours négatif sur les agriculteurs haïtiens comme des ignorants qui détruisent leur environnement. », a indiqué Peter Wampler.

Entre les deux études, la définition se tient, peut-être, sur la définition du mot « forêt » qui est pour l’ONU « toute extension de plus d'un demi-hectare avec des arbres de plus de cinq mètres de haut et un couvert forestier supérieur à 10%. »

La déforestation est due particulièrement aux besoins énergétiques qui se font à 80% avec le charbon de bois, selon les données de la Banque mondiale. Des chiffres que conteste une étude publiée en mars dernier qui démontrent que les Haïtiens ont considérablement réduit leur utilisation du charbon de bois dans les ménages.   

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :