Dimanche 31 May, 2020

Dieunord Joseph était "un soldat, un sage, un discipliné". Témoignages

Le cameraman Dieunord Joseph, décédé tragiquement suite a l'explosion d'un camion de petrole sur la route 9. Photo : Page Facebook RTVC.

Le cameraman Dieunord Joseph, décédé tragiquement suite a l'explosion d'un camion de petrole sur la route 9. Photo : Page Facebook RTVC.

Dieunord Joseph, 43 ans, a rendu l’âme une semaine après avoir été brulé lors de l’explosion d’un camion de pétrole, alors qu’il assurait une retransmission en direct. Plus qu'un cameraman de terrain, Radio-Télévision Caraïbes a perdu un "soldat, un sage, un discipliné". Témoignages.

A l’intérieur du bâtiment mythique de la rue Chavannes à Port-au-Prince, le nom de Dieunord Joseph occupe les couloirs. A la réception comme dans les autres sections de la Radio-Télévision Caraïbes, l’image reste encore intacte dans la mémoire des employés. Pour certains, la scène vue sur la vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux est « inimaginable ». Les collaborateurs directs du cameraman trouvent difficilement les mots pour exprimer leur tristesse et leur amertume suite à cette perte.

Collaborateur direct de Dieunord Joseph depuis 1 an, Mackenson Remy surnommé 4x4, est en congé depuis l’incident. « C'était un très bon cameraman », dit le présentateur de la rubrique Trafik Lari A, diffusée en direct sur ur les réseaux sociaux de la RTVC. Tout en pleurant le départ de son ami, Remy invite ses confrères journalistes à rester prudents sur le terrain.

Related Article

A la salle de montage du média aussi, le choc est encore visible. Mysuel Thimothé, cameraman et monteur, se souvient d'un travailleur patient et dévoué. « Il était toujours prêt à remplir sa mission, n’importe où, n’importe quelle heure du jour et de la nuit ». . « Se yon bon grenn Radyo Televizyon Karayib pèdi ! », regrette Mysuel Thimothé.

Pas de quartier chaud pour Dieunord

« C’était un véritable soldat, toujours prêt à couvrir un évènement à n’importe quel endroit. Il était très actif sur le terrain. Très mobile », témoigne la voix pleine de tristesse Michel Joseph, co-directeur à l’information de la RTVC. Il avait de bons rapports avec le défunt notamment dans la coordination des retransmissions en direct.

C'était aussi un homme courageux. Un intrépide même. Et il avait un autre atout: sa moto. « Pa gen zòn cho pou Dieunor. Avèk li, nou te ka gen tansyon lari a », raconte Joseph. Mais c'était quelqu'un de "sage et discipliné" et son départ aura été « un grand choc, un coup dur pour la RTVC », dit-il.

« C’était un cameraman hors-pair, qui n’avait pas de préférence dans la couverture des dossiers. Il aimait ce qu’il faisait », raconte pour sa part Phanord Cabé, responsable réseaux sociaux chez RTVC.

Né le 4 juin 1977, Dieunord Joseph était père de 6 enfants. Il s’est éteint le mercredi 6 mai, après avoir été grièvement brulé dans l’explosion d’un camion de pétrole sur la route 9. L’action s’est produite, alors qu’il assurait une retransmission.

Dieunord Joseph a commencé à collaborer avec la RTVC à la fin de l’année 2019. En compagnie de son collaborateur direct Mackenson Remy dit 4x4, il sillonnait quotidiennement et de très tôt les rues de la région métropolitaine de Port-au-Prince pour le compte de son média.

Loop Haïti présente ses sympathies à la famille du défunt et à toute l’équipe de la Radio-Télévision Caraïbes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :