Jeudi 22 Octobre, 2020

Derenoncourt, 28 ans, veut devenir le 1er Haïtien maire de Brockton

Jean Bradley Derenoncourt, Conseiller municipal de la ville de Brockton / Photo et vidéo : Luckenson Jean/ Loop Haiti

Jean Bradley Derenoncourt, Conseiller municipal de la ville de Brockton / Photo et vidéo : Luckenson Jean/ Loop Haiti

C’est un jeune homme d’au moins 1 m 80 et plein d’énergie qui reçoit Loop Haiti, mi-avril 2019, dans la salle de conférence de la mairie de Brockton, ville de l’Etat du Massachussets, aux Etats-Unis. Le jeune conseiller municipal de la ville et candidat à la mairie, accepte de répondre aux questions de notre rédaction, en présence d’un petit groupe de collègues. Il nous parle de son histoire d’immigrant, son parcours et son engagement dans la politique. Tout se passe en créole haïtien.

Né dans la capitale haïtienne, en 1990, Jean Bradley Derenoncourt a partagé une bonne partie de sa jeunesse entre Port-au-Prince et l'île de La Gonâve, jusqu’à sa vingtaine. Fougueux, il occupait souvent des fonctions de leader durant ses études classiques, se souvient-il. Attitude qui lui a d'ailleurs suivi jusqu'au pays de Georges Washington où il a il émigré après le séisme ayant dévasté la capitale d'Haïti en 2010. Là-bas, il n'a pas mis longtemps à se faire un nom, au nom de sa mère décédée alors qu'il était encore très jeune. Il a, d'abord, fréquenté le Massasoit Community College comme boursier et a reçu le prix Green Key, en 2015, la plus haute distinction de l'école, pour son engagement civique et son service envers la communauté.

Ensuite, ayant étudié les sciences politiques et la criminologie, en 2016, il reçoit diplôme avec distinction de l'Université du Suffolk. Plus tard, il devient stagiaire aux côtés de l'ancienne maire Linda Balzotti ainsi qu'au bureau des services constituants de l'ancien gouverneur Deval Patrick. Derenoncourt a roulé sa bosse un peu partout, dont à la bibliothèque publique de Brockton comme administrateur, au South Shore Haitians United for Progress (SHUP), comme vice-président ainsi qu'au bureau du sénateur d'État Michael D. Brady. (Voir la vidéo ci-dessus)

 

"Premier noir à occuper un poste électif dans l'histoire de Brockton"

En 2017, l'Haïtiano-américain est élu, sous la bannière des démocrates, conseiller municipal de Brockton, la sixième plus grande ville de l'Etat du Massachusetts. Tout en mettant l'emphase sur le fait d'être "le premier noir" à occuper un poste électif dans l'histoire de cette ville, Derenoncourt informe qu'il brigue en ce moment le poste de maire principal de cette communauté. Et son optimisme n'est pas petit, ses projets non plus. "Nous allons devenir le premier Haïtien magistrat de tout l'Etat, et le premier pour cette ville", a-t-il dit.

Rédiger, amender et corriger les lois qui régissent le fonctionnement de Brockton. Ainsi résume-il les attributions liées à sa fonction actuelle. Et par ses pouvoirs de légiférer, Derenoncourt estime être en position de faire beaucoup de différence, par exemple, dans le budget alloué à la police pour protéger la population et combattre la violence, ou encore au corps de pompiers, mais aussi, auprès de la communauté des immigrants de cet espace géographique.

"Je suis à l'origine d'une loi permettant à toute personne ayant [acquis, ndlr] la citoyenneté américaine de voter plus facilement", a-t-il avancé, tout en confiant, dans la même veine, mener un combat visant à faire accepter une loi interdisant à la police fédérale d'appréhender tout immigrant en situation irrégulière à Brockton. Un projet qui, dit-il, lui a déjà valu des titres comme "celui qui veut rendre Brockton comme Haïti". Durant tout l'entretien, l'originaire de Port-au-Prince n'a pas cessé d'exprimer son engament envers la communauté des immigrants qui, rappelle-t-il, fait face aux assauts de l'administration "raciste" de Donald Trump.

Dans la hiérarchie de la municipalité, le maire principal, quant à lui, est "comme le président de la ville", illustre Derenoncourt. A côté de ses attributions, le maire met en application les lois votées par les quatre conseillers municipaux de la "cité des champions". L'actuel magistrat de Brockton, Bill Carpenter, en poste depuis 2013, est candidat à sa succession aux élections devant avoir lieu en septembre 2019. Vaincre Carpenter ne sera pas du gâteau pour Derenoncourt, selon certains observateurs. Mais ce dernier reste optimiste.

 

Raoul Junior Lorfils

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :