Lundi 26 Octobre, 2020

Covid-19 : des chanteurs de 24 pays dont Haïti entonnent l’espoir

Capture d'écran de la video "Here we are", le projet de chanson initié par le producteur et compositeur Chilien Juan Salazar.

Capture d'écran de la video "Here we are", le projet de chanson initié par le producteur et compositeur Chilien Juan Salazar.

Des chanteurs chrétiens de 24 pays dont Haïti, unissent leur voix pour adresser un message d’espoir et d’unité aux citoyens du monde, dans le contexte de la crise liée au coronavirus. A travers « Here we are », ils invitent la planète à implorer le nom de Dieu.

Le public haïtien a pris connaissance de cette vidéo le 14 avril dernier, sur la page Facebook de Gardyn Mercier, l’un des artistes chrétiens ayant participé sur le projet. Cette initiative qui a réuni une vingtaine de chanteurs de nationalité différente, est l’œuvre de Juan Salazar, producteur et arrangeur chilien. Etats-unis, Brésil, Chili, Italie, Portugal, Roumanie, Australie, Japon, Kenya, Haïti…, ils ont choisi, malgré la distance, de chanter chacun à partir de chez lui, dans sa langue respective.

« Ce plan est une offre de louange à Dieu. La Bible dit dans les Psaumes 117 :1 "Toutes les nations, louez le Seigneur. Avec cette motivation, j’ai commencé à contacter des amis du monde entier pour les inviter à réaliser une chanson », a déclaré M. Salazar. Contacté par la rédaction de Loop Haïti, le producteur chilien explique que cette chanson a été réalisée dans le but de dire à tous les pays frappés par cette pandémie, que tout n’est pas fini. « De plus, la chanson prouve que tous les êtres humains peuvent se connecter et s’unir, chacun dans sa propre langue », dit-il.

L’objectif principal de ce projet, selon Juan Salazar, c’est d’inviter toute la terre, d’une manière unie, à louer Dieu, peu importe la race, la nation et la langue. L’initiateur de 'Here we are' se dit jusqu’à présent satisfait des réactions suscitées par le morceau, particulièrement dans des pays asiatiques.

Du coté haïtien, c’est l’honneur et la fierté qui habitent les chanteurs qui ont participé à ce projet. « C’est une initiative extraordinaire », a réagi Gardyn Mercier, référée par deux amis haïtiens, Claire Calixte et Josnel Antenor, vivant au Chili, et qui ont participé eux aussi sur le projet. La maestro du groupe « Angels Family » se dit stupéfaite de voir que malgré les moyens logistiques limités, ce projet qui a réuni des gens de plusieurs coins de la planète a pu se réaliser.

« Participer à un tel projet, c’est un grand atout. Ça donne la possibilité au public haïtien et du monde, de me découvrir sur un autre registre », se réjouit Gardyn Mercier, joint au téléphone par Loop Haïti. Pour elle, la musique est un moyen de réconfort, particulièrement dans ce moment de confinement. La chanteuse compositrice qui fait de la musique son passe-temps durant cette crise sanitaire, en profite pour inviter le public à la rejoindre sur la page Facebook, Instagram et YouTube de Alléluia FM le dimanche 19 avril prochain, pour un concert live.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :