Vendredi 3 Juillet, 2020

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde pour ce mardi

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 346.000 morts dans le monde.

- "D-Day" touristique européen -

En Italie, après la réouverture lundi des salles de sport et des piscines, c'est le site de Pompéi, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité et fleuron de l'économie touristique de la région de Naples, qui accueille à nouveau du public.

Pour relancer son activité touristique, l'Italie plaide pour une reprise coordonnée des déplacements en Europe dès le 15 juin. "Pour le tourisme, le 15 juin est un peu le D-Day européen", a estimé son ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio.

- Lieux saints -

A Bethléem, en Cisjordanie occupée, une poignée de prêtres de différentes confessions chrétiennes ont solennellement assisté à l'ouverture de la basilique de la Nativité, qui était fermée depuis le 5 mars.

L'Arabie saoudite a annoncé une réouverture des mosquées pour le 31 mai, et mettra fin à toute forme de couvre-feu à partir du 21 juin, sauf dans la ville sainte de La Mecque.

Les autorités saoudiennes n'ont pas encore annoncé si elles comptaient ou non annuler le hajj, le grand pèlerinage et un des cinq piliers de l'islam, prévu à partir de fin juillet.

- Poursuite du déconfinement -

En Islande, les discothèques fermées depuis neuf semaines se sont à nouveau électrisées lundi soir. C'est le deuxième pays d'Europe à rouvrir ses boîtes de nuit après la Lettonie.

De nombreux autres pays ont franchi cette semaine un nouveau cap dans la levée des restrictions, comme aux Etats-Unis. Les Américains se sont rendus en masse sur les plages et dans les parcs lundi à l'occasion du weekend prolongé du Memorial Day, journée de commémoration de tous les morts de guerre.

- Plus de 346.000 morts -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 346.296 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 11h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 98.223 décès. Viennent ensuite le Royaume-Uni avec 36.914 morts pour 261.184 cas, l'Italie avec 32.877 morts (230.158 cas), la France avec 28.457 morts (182.942 cas) et l'Espagne avec 26.834 morts (235.400 cas).

- Démission au Royaume-Uni -

Au Royaume-Uni, la polémique autour d'un conseiller du Premier ministre Boris Johnson, Dominic Cummings, accusé d'avoir enfreint les règles de confinement, continue d'ébranler le gouvernement: un secrétaire d'Etat, mécontent du soutien obtenu par ce conseiller, a démissionné mardi.

M. Johnson a indiqué qu'il voulait rouvrir les commerces non-essentiels au 15 juin, alors que le Royaume-Uni est toujours soumis au confinement.

- Dégâts dans l'aérien -

La principale compagnie aérienne d'Amérique latine, LATAM, s'est déclarée en faillite aux Etats-Unis, faute de pouvoir honorer ses échéances financières après la chute de son activité entraînée par la pandémie.

La veille, Lufthansa et le gouvernement allemand étaient parvenus à un accord sur un plan de sauvetage de 9 milliards d'euros, qui verra l'Etat devenir le premier actionnaire du géant du transport aérien pour éviter sa faillite.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :