Samedi 31 Octobre, 2020

Coronavirus. Haïti ne figure pas sur la liste des 20 pays les plus à risque

Tableau du Deep Knowledge Group présentant les vingt premiers pays les plus à risque dans le monde en date du 12 avril 2020

Tableau du Deep Knowledge Group présentant les vingt premiers pays les plus à risque dans le monde en date du 12 avril 2020

Cette étude publiée par Deep Knowledge Group à la première moitié du mois d’avril est encore d’actualité parce qu’elle attend d’être remplacée par une nouvelle. De nombreux médias dont Courrier International ce mercredi 13, ont repris son contenu pour analyser les contours de l’épidémie au beau milieu de ce mois en cours.

À la sortie de l’étude le 12 avril dernier, Haïti identifiait seulement quarante (40) cas de la Covid-19, trois (3) morts et zéro (0) guéri. Le monde, à la même époque, recensait environ 1,854,464 cas confirmés pour 434,793 personnes guéries et environ 115,000 morts.

Les informations sont recueillies de l'OMS, la Johns Hopkins Université, les CDC américains (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) et diverses organisations de statistiques mondiales.  

Vu les chiffres combinés au début du mois d’avril, Haïti se trouvait encore à la queue de la camionnette quant aux pays sévèrement blessés par la Covid-19. Donc, il ne faisait aucun doute qu’il ne méritait pas d’y être figuré.

Lire aussi: 2 morts, 1 guéri, et 39 personnes infectées à la Covid-19 en Haïti

Pour aboutir à un tel classement mondial, les spécialistes du Deep Knowledge Group ont établi un plan contenant deux principaux critères : l’efficacité des traitements administrés aux patients et l’efficacité des mesures prises par les gouvernements dans plus de 200 pays.

« […] ces cadres ont été conçus pour évaluer rapidement et de manière adaptative la situation dans les pays qui s'efforcent d'atténuer les conséquences sanitaires et économiques[…] », écrit Margaretta Colangelo, co-fondateur du Deep Knowledge Group, dans le magazine Forbes le 13 avril dans un long article qui présente la méthodologie, la qualité des données recueillies etc.  

Les vingt premiers pays les plus à risque

Il faut d’abord souligner que le tableau présenté par DKG n’épingle pas seulement les pays les plus à risque. D’autres indices très importants y sont aussi pris en considération, par exemple les pays les plus surs ; ceux où le traitement administré aux patients est plus efficace ; ceux où les gouvernements soutiennent mieux leurs citoyens etc.

Lire aussi: Haïti: le groupe Sogebank fait don de 20 millions HTG contre Covid-19

En ce qui concerne Haïti, il est minutieusement recherché dans la catégorie des pays les plus à risque. Pourquoi ? Parce que les quatre (4) critères étalés dans cette catégorie n’ont pas manqué d’occuper la tendance ici: « Risque de propagation du virus, gestion par le gouvernement, efficacité du système de soins, et régions particulièrement à risque ».

Mais Haïti n’y figurait pas pendant que nos problèmes apparaissent encore inextricables, la population se voue à une nonchalance aiguë, et que le gouvernement se démène comme un diable dans un bénitier pour faire entendre sa parole, la mettre en application et trouver des moyens efficaces pour barrer la route à la progression de la pandémie dans le pays.

Jusqu’à ce vendredi 15 où Haïti attend sa quatrième cargaison de matériels pour faire face à la lutte contre la Covid-19, où 273 cas sont authentifiés dans le pays, dont 235 actifs, 20 morts et 18 guéris, le débat ne délie pas encore les langues.

Lire aussi: Covid-19: Haïti reçoit un 3e lot de matériels médicaux, le 4e en route

« Haïti dispose désormais, d'après nos calculs à partir des trois cargaisons, de 1.000 lits complets, 1.5 millions de masques chirurgicaux, 200 mille N95, plus de 249 mille lunettes de protection, 250 mille visières, 100 chariots pour les respirateurs et 100 respirateurs artificiels avec accessoires », a écrit Luckson St-Vil le 13 mai dans un article paru sur Loop Haïti.

Du 12 avril, date de la publication de l’étude, à ce vendredi 15 mai, les statistiques qui entourent la Covid-19 ont évolué dans le monde avec plus 4,5 millions de cas confirmés, plus de 300,000 morts dans 188 pays; celles des États-Unis ont dynamité par près de 1,5 millions de cas confirmés, 86,228 morts, d’après Johns Hopkins.

Au beau milieu de ce chaos, s’il est vrai que le combat contre la Covid-19 est loin d’être terminée ; toutefois, une lueur d’espoir commence à luire, avec le dé-confinement partiel de certaines contrées, sur le visage des milliers de citoyens qui se claquemuraient depuis des semaines.

Websder Corneille

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :