Jeudi 13 Août, 2020

Confinés? Les artistes haïtiens apportent le spectacle chez vous

Photo: AFP

Photo: AFP

Grâce à la technologie, les créateurs et artistes trouvent le moyen d'apporter de l'ambiance chez leurs fans, enfermés chez eux à cause du nouveau coronavirus.

Confinés en raison du coronavirus présent dans le pays depuis le 19 mars, de nombreux Haïtiens habitués aux spectacles, se trouvent privés des belles soirées et attractions habituelles. Pour empêcher la propagation du virus, les bals, concerts, tournées et même les compétition sportives ont tous été suspendus.

Si les mélomanes ne peuvent se rendre aux spectacles, de leur côté les artistes et les grands noms du showbiz haïtien apportent le show jusque chez ces amants de la bonne ambiance, qui en profitent via l'écran de leur téléphones, ordinateurs portables ou télévisions intelligentes. Cette alternative remet sur la table l'importance des technologies dans le fonctionnement des sociétés modernes.

L'un des exemples les plus récents et percutants est celui de Carel Pedre, le très populaire animateur et fondateur de la plateforme Chokarella, de concert avec Konpa kreyòl, qui ont organisé un bal en direct sur les réseaux sociaux dans la soirée du 11 avril. L'initiative a été l'occasion de divertir des internautes, mais aussi de collecter des fonds afin d’aider en cette période de Covid-19, l’hôpital Bernard Mews, en proie à soucis de financement.

Plus de 153 mille dollars ont été récoltés durant cette soirée, suivie par des milliers d'internautes.

A lire aussi: Konpa Kreyòl, un retour temporaire pour une bonne cause

Par ailleurs, le monde artistique continue de tourner. Des artistes haïtiens continuent de produire, même en étant confinés. C’est le cas de l’humoriste haïtien, Atys Panch qui a présenté le 18 avril son tout dernier clip "Lage Kè W". Un clip qui a déjà été visionné plus de 200 mille fois sur la chaîne Youtube de l’artiste.

Le single porte les marques de Double M qui a participé dans l'arrangement du texte, Ray Raymond pour l’enregistrement au studio et JDkey au console pour la réalisation du beat sur lequel l’artiste a mis sa voix.

Léogane égal à lui-même

A Léogane, la référence en rara haïtien, la population a aussi été servie. La saison de rara, déroulée traditionnellement à l’époque pascale, réunit des milliers de participants. Cette année, Covid-19 oblige, les fans du rara ont dû rester chez eux. Toutefois, les troupes, malgré les consignes du gouvernement interdisant les rassemblement, n'ont pas chômé.

A lire aussi: Le “rara” bat son plein à Léogane

La bande à pied dénommé «Chacha Sans Rancune» a utilisé un camion sonorisé pour donner de l'ambiance aux mordus du rara et en même temps les sensibiliser sur le Covid-19 (Le Nouveliste). Durant son parcours, le groupe très connu dans les localités léoganaises, a joué à gros coups de décibel son single "Lave Men W", vidéoclipé et sorti durant la période du Codiv-19.

D’autres troupes comme Tirailleurs, Isry, supporté par la mairie de la commune, ont emboîté le pas, en délivrant ambiance et sensibilisation au coronavirus aux portes des citoyens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :