Vendredi 14 Août, 2020

Claudy Siar rend hommage à Ti Manno, chanteur en avance sur son temps

Le 13 mai 1985, à New York, s’était éteinte une étoile de la musique haïtienne, la tendance Compas direct, Antoine Rossini Jean-Baptiste, dit Ti Manno.

Il y a de cela trente-cinq (35) ans Haïti perd un authentique fils et avocat patenté de la plèbe : Ti Manno. Une mort qui résonne en ce 13 mai, et invite à s’en souvenir et s'ouvrir à un temps de réflexion sur la personnalité multiple de ce dernier. 

« Hommage à un artiste militant, une figure du Compas, la plus populaire des musiques haïtiennes », émet, ce mercredi, la vedette de l’émission Couleurs tropicale sur RFI, Claudy Siar dans une courte vidéo de 4’ 34’’ dans laquelle le journaliste et activiste rend hommage à d’autres figures symboliques nègres, Stevie Wonder, Romain Lukaku etc.

L’éloge de l’animateur ne s’arrêtait pas au génie musical du prince haïtien des années 70, il s’étend dans la connexion prônée par ce dernier entre les communautés diasporiques africaines.

 

« Dans ces chansons, Ti Manno revendiquait toujours se origines africaines », conclut Monsieur Siar.

Le passage d’un météore

De son vivant, Ti Manno a chanté le sort des migrants haïtiens éparpillés aux autre coins du globe, particulièrement eux États-Unis, et qui essuient des formes atypiques d’humiliation dans Kanntè.

Ce texte a servi de cadre de référence en 1990 pour article scientifique sous fond d’anthropologie publié dans le magazine AnthroSource, édité par The American Anthropological Association. Les auteurs répondent au nom de Nina Glick‐Schiller et Georges Fouron.

Dans Corriger, une autre chanson qu’il a composée au sein du groupe DP Exppress en 1979, il évoque le harcèlement en milieu du travail alors que ce phénomène ne connaissait pas encore l’essor et l’attention qu’on y prête cette dernière décennie.

L’effet Madan papa qui, ces derniers temps, a éveillé la conscience du plus grand nombre, notamment avec la sortie de la musique Men madan papa de Marinad 007 en 2017, a déjà été capté par le chanteur dans Mariage d’intérêt.

Plaidoyer pour un bilinguisme équilibré 

Dans Opération Main Contre, le bilinguisme en Haïti est décrit avec virtuosité sous un penchant affectif pour la masse qui utilise la langue Créole comme principal outil de communication. Autant qu'une minorité s'accapare du Français pour ériger une barrière manichéenne. 

« Il faut respecter nos compatriotes, car tous les Haïtiens ne parlent pas le français. Tous les Haïtiens ont les mêmes droits, qu’ils parlent français ou non », s’indigne-t-il.

Il a cheminé dans des groupes comme « Volo-Volo », « Astros » de New York, « D.P. Express » avant de former son propre groupe, Gemini All Stars avec lequel il connaissait son succès retentissant.

Ti Manno a constitué la plus grande source d’inspiration pour les plus illustres chanteurs haïtiens contemporains du Compas Direct, à savoir Gracia Delva, Eder Stanis, dit Pipo etc.

Pas un seul artiste ne lui a pas rendu hommage pour son talent, le message qu’il véhiculait et le legs qu’il a fait au répertoire de la musique en Haïti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :