Dimanche 9 Août, 2020

Célébration de la Journée internationale du Reggae

Bob Marley. PHOTO: AFP

Bob Marley. PHOTO: AFP

Ce 1er juillet marque la Journée internationale du Raggae, genre déclaré patrimoine culturel de l'Humanité en 2018 par l'UNESCO.

A cause de la pandémie Covid-19, la journée internationale du Raggae ne peut pas se célébrer en grande pompe cette année. Toutefois, des musiciens et créateurs de cette expression musicale ne veulent pas laisser passer inaperçue cette date, qui marque aussi la date de création du Raggae.

Ainsi, des artistes comme Jaz Elise, Jess Royal, Courtni, Chronixx, Kabaka Pyaramid et Julian Marley entre autres invitent les adeptes de ce style musical à suivre durant cette journée un show live supporté par Trend Media et Loop News sur la page Instagram du musicien Roots Percussionist. Celui-ci fera aussi office de Maître de cérémonie à l'occasion.

Le Raggae a été popularisé grâce à des artistes comme Bob Marley, une l'icône de cette musique. Elle "est devenue populaire aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, importée par les nombreux immigrés jamaïcains après la Seconde Guerre mondiale", écrivait AFP en 2018.

Le reggae, poursuit l'agence de presse, est "souvent revendiqué comme la musique des opprimés, abordant des questions sociales et politiques, la prison et les inégalités". Elle est "indissociable du rastafarisme, mouvement spirituel qui sacralise l'empereur éthiopien Haïlé Sélassié et promeut l'usage de la ganja, ou marijuana".

En novembre 2018, ce genre musical a fait un exploit mondial en se voyant inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l'UNESCO. Pour l'institution onusienne, cette musique a contribué à la prise de conscience internationale "sur les questions d'injustice de résistance, d'amour et d'humanité" grâce à des artistes comme Bob Marley.

Mais c'est en 1968, un 1er juillet que le prestigieux groupe Jamaicain Toots a chanté "Do the Raggae". A travers cette chanson le mot Raggae a été utilisé pour la première fois. C'est aussi pour cela que cette date est reconnue aujourd'hui comme celle marquant la création de cette forme d'expression musicale.

Quant au mot Reggae, d'après France Culture, certaines sources pensent qu'il serait une version reformée du mort "regular", et qu'il signifierait "les gens de la rue, les gens normaux". Toujours selon le média, "il y en a qui disent que c'est une onomatopée qui imite la guitare à l'envers du reggae".

Richard Alexandre 

richardalexandre512@gmail.com

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :