Mercredi 8 Juillet, 2020

Une Haïtienne primée au Canada pour un documentaire sur l'arrêt 168-13

Image captée du documentaire « Apatrides »./ Websder Corneille

Image captée du documentaire « Apatrides »./ Websder Corneille

Michèle Stephenson, cinéaste de renommée internationale, a remporté le prestigieux Prix spécial du jury au Festival canadien du documentaire international Hot Docs pour Apatrides qui sera disponible, du 28 mai au 6 juin, sur le site web du festival Hot Docs. 

« J’ai été très émue de recevoir la nouvelle », a réagi Michèle Stephenson à Loop Haïti. Elle ne s’y attendait pas vraiment, mais la mention n’a pas manqué d’ajouter à son petit bonheur : « Ayant grandi au Canada, ça m’a fait chaud au cœur que le film soit reconnu ».

Apatrides, le film pour lequel Stephenson a reçu cette distinction torontoise, évoque la haine raciale et séculaire entre Haïti et la Républicaine dominicaine. Deux peuples si proches géographiquement et si éloignés dans leur rapport à l’épiderme et le passé peu glorieux qu’ils charrient depuis environ deux siècles.

Lire aussi: Jimmy Jean-Louis sera honoré au festival du film africain de Louxor

La première république noire est accusée d'avoir ligoté pendant plus de vingt (20) ans l’autre qui, comme une tour de force, a orchestré le spectacle le plus meurtrier contre son voisin en 1937, en fauchant plus de 30,000 compatriotes, sous l’égide de Raphael Trujillo. Les citoyens des deux côtés de l’Île d’Hispaniola ne sont pas encore pardonnés pour ces faits.

 

Plus récemment, le 23 septembre 2013, le tribunal constitutionnel dominicain a, dans un arrêté nommé 168-13, dénationalisé quelque 200,000 Dominicains d’ascendance haïtienne avec effet rétroactif jusqu’en 1929. Des centaines de milliers personnes sont, d’un seul coup, devenues apatrides. D’où le titre du documentaire de Michèle Stephenson.

Si, en 2014, l’État dominicain s’est rétracté face à la pression grandissante de la communauté internationale en instituant le Plan national pour la Régularisation des étrangers (PNRE) qui visait à combler les lacunes du précédent arrêté, la lutte pour la reconnaissance des droits des migrants accuse encore des moments assombris.

Lire aussi: RD accordera à nouveau la résidence aux Haïtiens en situation illégale

Le fait pour son documentaire de recevoir cette distinction, est « l’opportunité de reconnaître la lutte qui continue en République dominicaine pour reconnaître les droits fondamentaux de nos frères et sœurs dominicains de descendance haïtienne », a fait savoir la cinéaste née en Haïti d’un père haïtien et d’une mère panaméenne.

En 2017, le Service des jésuites aux migrants (SJM) avait établi un bilan de rapatriement de plus 46,848 migrants haïtiens vivant en République dominicaine. Même avec la montée de la Covid-19 dans les deux pays, 958 cas confirmés pour Haïti et 15,073 pour la République dominicaine à ce jour, la migration ne s’est pas pour autant estompée.

Fin avril, des Haïtiens ont pris volontairement le chemin de la frontière d’après OIM (Office international de la migration), craignant d’éventuels actes de violence. « Les systèmes d’oppression continuent à fonctionner […] dans un environnement de pandémie où les plus marginalisés de ce monde portent l’impact direct de ce virus », soutient Stephenson.

De la basoche à la caméra

Cette ancienne avocate des marginaux a déposé sa toge depuis un certain temps pour enfiler, vaillamment et brillamment, celle de cinéaste qui l’a déjà emmenée sur les fonts baptismaux.

En 2016, elle a remporté un Online Journalism Award for Commentary pour sa collaboration à la série A Conversation on Race, apparue sur New York Times. Elle est nominée, à trois reprises, pour une Emmy, la plus grande distinction télévisée aux États-Unis, décernée par l’Académie internationale des Arts de la Télévision, créée en 1969.

Avec son mari Joe Brewster, elle a reçu une N.A.A.C.P. Image Award for Outstanding Literary Work pour le livre Promises Kept: Raising Black Boys to Succeed in School and Life (Spiegel & Grau, 2014).

Websder Corneille

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :