Mercredi 8 Juillet, 2020

Antoine Joachim, policier depuis 25 ans: "Je me sens fier!"

Sur la photo, l’inspecteur divisionnaire, Antoine Joachim. Collage : Loop Haïti.

Sur la photo, l’inspecteur divisionnaire, Antoine Joachim. Collage : Loop Haïti.

L’inspecteur divisionnaire, Antoine Joachim est présenté comme un policier modèle. Il a été honoré le 12 juin par Ministè Fanmi Colin, pour sa fougue et son amour pour son métier, à l’occasion du 25e anniversaire de création de l'institution policière.

Son uniforme bien attaché sur son corps, un cache-nez sur le visage, ses bottes plongées dans une flaque d’eau dormante, Antoine Joachin, au milieu du Carrefour Fleuriot à Tabarre, facilite la circulation des véhicules après une forte pluie. Fin mai, sa photo a fait le tour des réseaux sociaux haïtiens, suscitant de nombreux commentaires et témoignages positifs à son égard.

« Assurer la circulation des véhicules c’est une véritable passion. Je le fais par amour. Et je me sens fier... », raconte Antoine Joachim lors de sa prise de parole au moment de recevoir sa plaque d'honneur le 12 juin, le jour de la célébration des 25 ans d'existence de la police nationale d'Haïti (PNH). Ancien membre des Forces armées d'Haïti, Joachim a vu naître l’institution policière dont il a intégré la première promotion. Il a toujours été affecté au service de la circulation de la PNH, selon ses dires.

 

Joachim est guidé par sa passion dans son travail de régulation de ce secteur, au point qu'il lui arrive d'intervenir même en dehors de sa juridiction. « Pafwa mwen konn ap pase nan nenpòt zòn ki pa sou jiridiksyon m, mwen an inifòm, depi l gen blokis, mwen pake machin mwen yon kote, epi mwen ale debloke sityasyon an », confie-t-il.

« Ferme au poste, motivation au top », est le leitmotiv de l’inspecteur, qui dirige présentement la Direction centrale de la Police routière de la commune de Tabarre, où il est très apprécié par ses frères d’armes. En dépit des difficultés auxquelles est confronté la PNH, le quinquagénaire et père de cinq enfants se dit confortable dans son travail, et estime gagner sa vie dignement.

Honneur et mérite

Antoine Joachim a été honoré à l’occasion des 25 ans de la création de la PNH par Ministè Fanmi Colin. Cette entité familiale dirigée par Steeve Colin, un jeune ingénieur social à Cité Soleil, a décerné le prix « Pri Ekselans Polis » à l’Inspecteur divisionnaire pour la fouge, l'amour et la passion dont il fait montre dans sa mission de protéger et servir la population haïtienne.

Lors de la cérémonie d’honneur et mérite déroulée au local du service de la circulation à Delmas 2, l’officier de police s'est dit ému et a tenu à remercier les initiateurs pour ce geste. Il en a profité pour saluer la mémoire de Carmel Florent, un ancien haut placé au sein du service de circulation de Tabarre, qu'il considère comme un mentor.

« Je dédie cette distinction à l’ancien directeur du service de la circulation, Carmel Florent, qui est mort récemment. J’en profite pour saluer sa mémoire », a dit Joachim, honoré en présence d'autres responsables de la Direction centrale de la Police routière et certains membres de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti.

Ses conseils aux jeunes policiers: toujours faire preuve de maitrise de soi et de discipline dans l’exercice de leurs fonctions.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :