Lundi 10 Août, 2020

6 conseils pratiques pour protéger votre enfant contre le Covid-19

© LOIC VENANCE Source: AFP

© LOIC VENANCE Source: AFP

Le Covid-19 est une maladie hautement contagieuse qui a évolué en pandémie. Elle est une préoccupation mondiale majeure à laquelle les parents n’échappent pas. Bien que les enfants ne soient pas en première ligne des victimes de la maladie, ils sont aussi très exposés et constituent des porteurs sains capables de transmettre le virus.

Aussi, protéger les nourrissons, les jeunes enfants et adolescents doit être une priorité que parents, tuteurs, nounous ou quiconque détient la garde des enfants, doivent garder en tête. Outre les mesures restrictives comme le confinement ou les limitations de mouvement déjà prônées en Haïti, il y a lieu d’édicter des conseils pour s’assurer de la protection de tous les enfants et, en particulier, des bébés dans le contexte du coronavirus. 

Voici six (6) conseils pour y parvenir efficacement.

1. Adoptez une hygiène stricte et d'autres mesures durant l’allaitement maternel

Les nourrissons sont extrêmement dépendants. Du fait de cette dépendance, ils ont un niveau d’exposition élevé. Comme tel, ils méritent une attention particulière. Dans le cas d’une mère infectée mais isolée à domicile, vu le faible potentiel de transmission des virus responsables des maladies respiratoires par le lait maternel et comme il n’est pas prouvé que le coronavirus se transmet par le lait maternel, il serait conseillé de continuer l’allaitement. Toutefois, il faut une hygiène stricte de la mère et du nourrisson: le lavage systématique des mains avant l’allaitement et la manipulation des ustensiles du nourrisson, le port obligatoire de masques sont entre autres mesures qui s’avèrent obligatoires dans ce cas.

En outre, il est important pour la mère et son enfant de maintenir leur environnement propre, le nettoyer avec des solutions hydro alcooliques dosées à 60% au moins ou, le cas échéant, au chlore comme solution plus accessible. Les parents doivent aussi éviter la multiplication des gestes d’affectifs (câlins, contacts humains,  etc…) non nécessaires.

Dans tous les cas, il est déconseillé de mettre des masques pour les enfants de moins de deux ans compte tenu du risque élevé de suffocation qui peut en découler.

2. Informez directement les personnels de maison des mesures de prévention

Il est essentiel de faire passer directement les messages et les mesures de précaution aux personnels de maison (femmes de ménage, nounous, gardiens, jardiniers, etc.) pour renforcer le respect des consignes dans le contexte de la pandémie du coronavirus. Les nounous, la tante, la cousine ou la grande sœur qui prennent le relais de la garde de votre enfant, quand vous êtes obligé.e.s. de vous déplacer, doivent nécessairement appliquer les mêmes consignes et principes qui sont, à vous, imposables.

L’accès à l’information n’est pas forcément le même pour tous, il est conseillé de passer des consignes claires pour le nettoyage régulier des surfaces. Une attention particulière doit être portée aux structures métalliques, (chaises, table, robinet, jeux, escaliers, etc.), en raison de la durabilité du virus sur ces structures. Retenez bien : l’état de santé de tous et surtout celui de votre bébé face au virus dépend étroitement de l’hygiène de l’ensemble de la maison et de ses occupants.

3. Lavez-vous les mains, lavez aussi les mains des bébés  

C’est bien connu que toucher et palper font partie du processus d’apprentissage des enfants qui aiment aussi porter à la bouche tout ce qui leur tombe sous la main. Si vous pouvez les éduquer à se laver les mains et de ne pas porter la main à la bouche et au visage, c’est mieux ! Si vous pouvez les  amener à le faire, assurez-vous que c’est bien fait (eau, savonnage et rinçage, séchage à l’air libre). Mais, en ces temps de coronavirus, il est important de garder les enfants sous surveillance en permanence.

4. Respectez le calendrier vaccinal

Pour ne pas exposer les enfants, les parents ont donc tendance à éviter les hôpitaux, les cliniques et les centres de vaccination. Or, continuer les vaccins est impératif pour éviter la recrudescence de certaines pathologies. Aussi même dans le contexte de la pandémie Covid-19, il est crucial de respecter le calendrier des vaccins tel que discuté et accordé avec le pédiatre. 

Même en ces temps de crise, il faut absolument éviter l’automédication car, prendre des médicaments sans prescription peut aggraver la situation de l’enfant et/ou l’exposer davantage. En cas de souci d’urgence, appelez votre pédiatre ou une aide médicale pour vous guider si vous devez absolument administrer un médicament.

Parallèlement, continuez à bien alimenter les enfants avec des légumes, des fruits, des féculents (en bouillie) afin de renforcer son système immunitaire. La même recommandation est valable pour la mère allaitante qui doit aussi avoir une alimentation bien équilibrée pour se maintenir en bonne santé.

5. Evitez les sorties non nécessaires et les visites

Cette période est spéciale et demande de prendre les plus grandes précautions pour ne pas exposer les enfants. Le Covid-19 est une maladie qui a un fort potentiel de propagation et, pour protéger les enfants, il faut éviter toutes les sorties qui ne soient pas strictement nécessaires. En même temps, il convient aussi de réduire les visites de parents et d’amis, lesquels peuvent représenter un fort potentiel de contamination.

6. Evitez le stress, c’est aussi contagieux !

Ne pas se laisser envahir par le stress, ne pas être angoissé par les soucis de la vie et le coronavirus, c’est difficile mais pas impossible ! C’est le moment de vous occuper de vous mentalement pour votre bien-être mais aussi pour celui de votre progéniture à qui vous risquez de communiquer votre état d’esprit. Occupez leur temps avec des jeux instructifs et récréatifs! Canalisez-les vers les connaissances élémentaires qu’ils sont censés acquérir à leur âge : les couleurs, les formes, la latéralisation (droite ; gauche). Conservez un environnement rassurant dans la mesure du possible mais stimulant et ambiancé par moment. Car le stress des parents peut se communiquer aux enfants et provoquer des comportements types tels que : troubles du sommeil, troubles de l’alimentation, etc.

Au final, ces conseils sont pratiques mais loin d’être exhaustifs. Faites-les vôtres et intégrez-les dans vos pratiques quotidiennes. Informez-vous et consultez les sites spécialisés et dédiés aux parents et qui fournissent de précieux conseils en ces temps. Etablissez des protocoles qui définissent toutes les étapes et les mesures à prendre en cas de contamination de votre enfant (ou de vous-même)!

Inscrivez dans un endroit visible et facilement repérable de votre maison les numéros d’urgence de vos zones respectives et ceux de votre pédiatre pour une prise en charge médicale et immédiate!

Enfin, les précautions d’ordre général sont toujours de mise. En ces temps de confinement où les enfants ne vont pas à l’école, les risques d’accidents domestiques sont plus élevés. Aussi, la vigilance par rapport au virus ne doit-elle nullement empêcher l’attention aux autres risques pour les enfants de cet âge. Rappelez-vous, qu’ils sont aussi à risques de violences sexuelles, physiques, domestiques qui peuvent les traumatiser. Donc, redoublez de vigilance. Augmentez les mesures de protection!

Dr Anne Elnourde Chéry

Pédiatre

Contact: Maison des enfants chéris

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :