Vendredi 4 Décembre, 2020

13 choses que vous ne saviez pas sur Toussaint Louverture

La vie de Toussaint Louverture est connue comme ça :

« Fils du prince des Alladas dans le Bénin actuel, il naquit esclave sur la plantation Bréda près du Cap vers 1743. Bon père de famille, il épousa Suzanne, dont il eut trois fils. Puis il participa à la grande révolte de 1791 afin d'émanciper ses semblables, vainquit les esclavagistes français, espagnols et anglais et devint gouverneur de toute l'île d'Hispaniola. Malheureusement, Napoléon Bonaparte envoya son beau-frère, le général Leclerc, rétablir l'esclavage en 1802. Trahi, capturé, exilé, Louverture mourut, en martyr, en France peu de mois après ».

Mais certains historiens, dont Philippe Girard, ont découvert d’autres informations, à l’aide de manuscrits ou de registres administratifs, comme le précise cet article. Voici donc 13 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Toussaint Louverture :

1-On ne retrouve aucune preuve de ses origines royales.

2-On ne connait pas sa date de naissance avec exactitude.

3-Il n’était pas coupeur de canne mais commandeur et cabrouettier.

4-Il avait une première femme qu’il avait épousée très jeune avec laquelle il a eu 3 enfants : Toussaint, Gabriel et Marie Marthe.

5-Il fut affranchi vers 1776.

6-Toussaint avait lui-même possédé puis affranchi un esclave.

7-Il avait loué une propriété ainsi que 13 esclaves d’un autre noir libre.

8-Le noir libre à qui il louait les 13 esclaves est son gendre, Janvier Dessalines, mari de sa fille Marie-Marthe. L'un de ses treize esclaves s'appelait Jean-Jacques. En d'autres termes : Jean-Jacques Dessalines fut un jour l'esclave de la fille et du gendre de Toussaint Louverture, et pendant deux ans (la période du bail) il travailla sous les ordres directs de Louverture.

9-En 1799 il a fait échouer une révolte d’esclave à la Jamaïque afin de s’attirer les bonnes grâces de ses alliés britanniques dans sa guerre civile contre Rigaud.

10-Cette même année il a demandé aux négriers de la Jamaïque d'envoyer des cargaisons d'ébène en Haïti afin de repeupler les plantations de la colonie : esclaves qu'il aurait ensuite libérés, mais contrat qui reste néanmoins faustien.

11-Toussaint se fit arrêter par le général Leclerc en juin 1802 suivant les conseils de Jean-Jacques Dessalines.

12-Il a écrit un mémoire dans son cachot, qui a été rendu public.

13-Son corps est toujours quelque part au Fort-de-Joux car le cimetière fut détruit quand le fort fut rénové à la fin du XIXe siècle.

Saonha Lyrvole Jean Baptiste


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :