La NASA a confirmé à l’AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l’Homme remonte à 1972.

Allô la Lune? Le groupe finlandais Nokia va fabriquer pour la Nasa ce qui sera le premier réseau de téléphonie mobile opérationnel sur la Lune, dans le cadre du projet de base humaine permanente de l'agence spatiale américaine, a-t-il annoncé lundi. Le réseau 4G "ultra-compact, économe en énergie et résistant aux conditions spatiales", qui sera "le tout premier réseau cellulaire sur la Lune", doit être déployé à la surface de la Lune dès la fin 2022, via l'alunisseur sur lequel travaille la société américaine Intuitive Machines, précise Nokia dans un communiqué. La Nasa a confirmé à l'AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l'Homme remonte à 1972. Le réseau, qui doit s'autoconfigurer lors de son déploiement sur la Lune, doit notamment permettre d'assurer la connexion sans fil de "toute activité que les astronautes devront mener, permettant l'échange de communication par voix et vidéo, la télémétrie et l'échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manoeuvre de robots", poursuit le groupe finlandais. Le contrat, d'un montant de 14,1 millions de dollars, a été remporté par la filiale américaine de Nokia dans le cadre d'une série de contrats de pointe dévoilés vendredi par la Nasa. "Le système permettra d'assurer des communications à la surface de la Lune sur de plus grandes distances, à plus grande vitesse, et de façon plus fiable que les standards actuels", a expliqué l'agence spatiale dans son communiqué. Deux astronautes américains, dont une femme, doivent marcher sur la Lune en 2024 lors de la mission Artémis 3, et la Nasa veut y établir une base permanente, prélude à une possible mission vers Mars.

This photo made on October 6, 2020, in Westerville, Ohio, shows Ohio absentee ballots. Two voters registered at the same address in the Columbus suburb of Westerville, Ohio, were mailed these differing absentee ballots for the 2020 general election, with one of the ballots listing candidates from a different congressional district. (AP Photo/Kantele Franko)

Nearly 50,000 voters received incorrect absentee ballots in the county that is home to Ohio’s capital and largest city, elections officials said Friday as they promised corrected ballots would be mailed within 72 hours. With about 240,000 ballots mailed, that meant one in five voters received a wrong ballot. The error happened Saturday afternoon when someone changed a setting on a machine that places absentee ballots into mailing envelopes, Franklin County elections officials said Thursday. Some ballots had an incorrect congressional race, while others had the correct information but were sent to voters in a different precinct. The Franklin County Elections Board said 49,669 voters received incorrect ballots out of 237,498 that were mailed. That represents 6% of Franklin County’s approximately 880,000 registered voters, and 0.6% of the 8 million voters registered statewide in the presidential battleground. The process to print, stuff the replacement ballots in envelopes and mail them was underway Friday, the Franklin County Elections Board announced. The board also said it will mail postcards to all affected voters detailing the situation and highlighting voters' options moving forward. Those options include voting in-person at the board's offices on the city's north side. The elections board said multiple checks are in place to ensure only one voter can cast a ballot, including rejecting any replacement ballots if someone went ahead and voted in person. The news of the incorrect ballots brought renewed focus on an election seeing an unprecedented number of absentee ballot requests, spurred by the coronavirus pandemic and concerns about in-person voting. On Tuesday, Ohio’s elections chief announced that Ohio’s 88 elections boards received a record number of absentee ballot applications. Republican Secretary of State Frank LaRose said 2,154,235 applications had been received — more than double the 1,091,188 absentee ballots applications at the same time four years ago. LaRose said Friday that while the Franklin County board made “a serious mistake,” the county was working hard to fix it. LaRose noted Ohio’s elections boards are bipartisan to ensure fair elections. “The bottom line is this: Ohioans can be assured — we will have a safe, secure, and accurate election,” LaRose said in a statement. President Donald Trump, who has alleged fraud associated with voting by mail with no evidence such fraud exists,quickly cited the Franklin County case on Twitter, calling it a case of a “rigged election.” No such evidence exists. “Mr President, it certainly was a serious mistake, but a serious mistake that we’re working hard to make right,”the board tweeted in response to Trump. “Our board is bipartisan and our elections are fair. And every vote will be counted.” Just minutes after his tweet alleging fraud in Ohio, the presidenttweeted in support of Colorado,which has an all-mail balloting system. “COLORADO! Your mail ballots are being sent out beginning TODAY! Fill them out and VOTE #TrumpPence2020!” the president tweeted.


Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le Prix Meaningful Business pour l'année 2020.

Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le PrixMeaningful Business pour l'année 2020. Un palmarès qui continue de s'allonger pour Mike Bellot. Distingué par l'Etat haïtien en août dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse, le voilà sur la liste des 100 chefs d'entreprises Meaning Business 2020, quicélèbre, tous les ans, "deschefs d'entreprise du monde entier alliant profit et impact social comme facteurs aidant à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies", selon le site du prix. M. Bellot, CEO de Solo Group, a été nommé par un ambassadeur réseaux du MB100 qui, dit-il, a pu prendre connaissance de son travail en Haïti grâce aux réseaux sociaux."Il m'a contacté via Linked In. Il m'a dit qu'il aime mon travail et qu'il m'a nommé pour le prix", a raconté à Loop Haiti le concepteur de Solo Mask. - Critères et avantages- Pour être parmi les MB100, les leaders d'entreprise doivent "créer un impact positif, direct et prévu aligné à un ou plusieurs ODD au cours des 12 derniers mois; être le moteur du produit, service ou projet qui combine but et profit", renseignent les organisateurs du prix sur leur site officiel. Après les nominations, un jury se charge de l'étude du dossier des nominés, encherchent dans chaque produit présenté: l'originalité, l'intersectionnalité, l'évolutivité, l'inclusion, l'utilisation de l'innovation, l'abordabilité, entre autres. Lesgagnants sont ensuite contactés par mail. Quand on est parmi les 100 Meaningful Business, cela apporte tout un lot d'avantages, nous apprend Mike Bellot, qui a partagé la bonne nouvelle ce mercredi matin sur sa page Facebook."On vous connecte avec un réseau d'investisseurs qui vous permet de débusquer des partenariats pour votre entreprise. Ils sont un grand réseau international", dit-il. Sur la liste des gagnants du prix pour cette année, se trouvent 99 autres entrepreneurs issus de 70 pays. Découvrezla liste complète des gagnants ICI.

La jeune ambassadrice du Canada en Haïti "interpelle sur le cyber-harcèlement"/ Capture d'écran et vidéo: Luckenson Jean

Séphora invite la société à s'unir contre lecyber-harcèlement,"une atteinte aux droits de l'homme, une atteinte aux droits des femmes". Sitôt installée, la jeune Haïtienne faite ambassadrice du Canada en Haïti pour "un jour" se fait déjà entendre sur les grands sujets.Lors de son premier discours tenu en pleine ruece jeudi à Pacot, Séphora, 17 ans, a pris position contre le cyber-harcèlement, pratique caractérisée par, entre autres,"des discours et commentaires haineux et sexistes sur les plateformes en ligne". "C'est un problème majeur auquel font face les filles et jeunes filles à travers le monde et qui se voit de plus en plus fréquent en Haïti", a-t-elle soutenu, en soulignant que cette forme de violence à l'encontre des filles et des femmes, "quoique invisible pour certains, peut causer d'incroyables dégâts". Face àce qu'elle décrit comme des"espaces de marginalisation, d'intimidation, de diffamation et de harcèlement de toutes sortes", la jeune militante haïtienne a exhorté les jeunes, les leaders et tous lesacteurs de la société, à "faire preuve de sollicitude et de respect, à prendre conscience et à devenir plus solidaires". "J'invite les médias, les pouvoirs publiques et les communautés à s'unir contre le cyber-harcèlement qui touche les jeunes filles et qui menace également vos proches et vos amis", a-t-elle martelé. C'estune atteinte aux droits de l'homme, une atteinte aux droits des femmes. A moins d'y mettre un frein, l'égalité des gens ne restera qu'un doux rêve". "Faisons honneur aux femmes inspirantes d'hier, aux femmes fortes d'aujourd'hui qui montrent le chemin et qui ouvrent la voie", a lancé la jeune ambassadrice, en faisant référence à Toto Bissaintheet bien d'autres qui "sont des pionnières et ont permis d'illustrer le pouvoir des femmes à travers le monde". Lire aussi:Mois de l’histoire des Noirs: hommage à Toto Bissainthe Cetteadolescente a été intronisée à la tête de l'ambassade du Canada en Haïti, dans le cadre de la campagne« Girls Takeover » (Passer le pouvoir aux filles), pourcélébrerla Journée internationale de la fille. Cette initiative de Plan International, soutenue par l'ambassade du Canada en Haïti,participe àla mise en valeur des filles, notamment en leur permettant d'occuper des positions de pouvoir et de leadership. Au cours de son point de presse, elle a aussi annoncé que dans le cadredela 5 e édition de Festi-Graffiti prévue à Port-au-Prince du 3 au 13 décembre, autour du thème « Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat », le Collectif Pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC), soutenu parle gouvernement canadien, produiradesfresques murales en vue de mettre en valeur les féministes et leur contribution à l'avancement de la lutte vers un monde égalitaire. Raoul Junior Lorfils


FaĂŻly Anderson Trazil / Photo de courtoisie

Le jeune étudiant en médecine utilisesa page Facebook poursensibiliseret éduquer ses plus de 20 mille abonnéssur des maladies etphénomènessouvent mal comprisen Haïti. Se faire de nouveaux amis, trouver des emplois, se former, s’informer...,aujourd’hui, on ne compte plus les bienfaits des réseaux sociaux sur Internet dans notre vie de chaque jour. Évidemment, pour ceux et celles qui savent comment en profiter. Parlant justement du bon usage des réseaux sociaux, depuis quelques temps, nombreux sont les jeunes professionnels haïtiens, des médecins ou futurs médecins en particulier, à se servir de ces outils numériques, au profit de l’éducation sanitaire de la communauté haïtienne sur la Toile. Parmi eux, Loop Haïti a repéré Faïly Anderson Trazil, qui s’implique avec un grand amour dans la médecine préventive, branche de la médecine, selon Wikipédia, "consistant à donner des conseils d'hygièneau sens large (propreté, mais aussi diététique, encouragement à unsportou une activité physique,ergonomieet manière de faire des efforts,préventiondes comportements à risque, etc.) ainsi qu'audépistagede maladie". Haïti est un pays où l’accès aux soins de santé est très limité à la majorité de la population. Par conséquent, éduquer les gens sur les pathologies trouve toute son importance. Partant de cette idée, à l’instar d’autres pairs de sa génération, depuis fin novembre 2019, Faïly Anderson Trazil se lance activement dans la médecine préventive, en faveur des internautes haïtiens, les usagers de Facebook en particulier. Lire aussi:Kerry Norbrun, un vrai passionné de la médecine préventive Inspiré par Kerry Norbrun, un autre passionné de la médecine préventive, Faïly a inscrit sa démarche sur Facebook dans une dynamique de sensibilisation et de l’éducation des gens sur certaines maladies, assez souvent mal comprises ou marginalisées dans le milieu haïtien. Ainsi, sur sa page Facebook suivie par plus 20,000 abonnés, chaque jour, il publie des articles sur des sujets de grand internet sanitaire. «Faire ce travail n’est pas toujours facile, parce qu’entre autres, il faut se démarquer du jargon scientifique, pour mieux faciliter la compréhension des gens sur les thématiques que nous abordons. Cependant, vu la quantité des personnes touchées, les commentaires constructifs, les retombées sont beaucoup plus positives. Les gens apprécient le travail et jesuis content de pouvoir être utile en ce sens», nous a confiéle jeune étudiant de 21 ans. Faïly Anderson Trazil est né le 2 juin 1999 à Belle-Anse. Il est actuellement étudiant en médecine à l’Université de la Fondation Dr. Aristide (UNIFA). Il compte faire une spécialité en gynécologie-obstétrique. Parmi ses projets à long terme, il rêve de construire un laboratoire moderne de recherches médicales en Haïti. Osman Jérôme

Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le Prix Meaningful Business pour l'année 2020.

Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le PrixMeaningful Business pour l'année 2020. Un palmarès qui continue de s'allonger pour Mike Bellot. Distingué par l'Etat haïtien en août dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse, le voilà sur la liste des 100 chefs d'entreprises Meaning Business 2020, quicélèbre, tous les ans, "deschefs d'entreprise du monde entier alliant profit et impact social comme facteurs aidant à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies", selon le site du prix. M. Bellot, CEO de Solo Group, a été nommé par un ambassadeur réseaux du MB100 qui, dit-il, a pu prendre connaissance de son travail en Haïti grâce aux réseaux sociaux."Il m'a contacté via Linked In. Il m'a dit qu'il aime mon travail et qu'il m'a nommé pour le prix", a raconté à Loop Haiti le concepteur de Solo Mask. - Critères et avantages- Pour être parmi les MB100, les leaders d'entreprise doivent "créer un impact positif, direct et prévu aligné à un ou plusieurs ODD au cours des 12 derniers mois; être le moteur du produit, service ou projet qui combine but et profit", renseignent les organisateurs du prix sur leur site officiel. Après les nominations, un jury se charge de l'étude du dossier des nominés, encherchent dans chaque produit présenté: l'originalité, l'intersectionnalité, l'évolutivité, l'inclusion, l'utilisation de l'innovation, l'abordabilité, entre autres. Lesgagnants sont ensuite contactés par mail. Quand on est parmi les 100 Meaningful Business, cela apporte tout un lot d'avantages, nous apprend Mike Bellot, qui a partagé la bonne nouvelle ce mercredi matin sur sa page Facebook."On vous connecte avec un réseau d'investisseurs qui vous permet de débusquer des partenariats pour votre entreprise. Ils sont un grand réseau international", dit-il. Sur la liste des gagnants du prix pour cette année, se trouvent 99 autres entrepreneurs issus de 70 pays. Découvrezla liste complète des gagnants ICI.