La NASA a confirmé à l’AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l’Homme remonte à 1972.

Allô la Lune? Le groupe finlandais Nokia va fabriquer pour la Nasa ce qui sera le premier réseau de téléphonie mobile opérationnel sur la Lune, dans le cadre du projet de base humaine permanente de l'agence spatiale américaine, a-t-il annoncé lundi. Le réseau 4G "ultra-compact, économe en énergie et résistant aux conditions spatiales", qui sera "le tout premier réseau cellulaire sur la Lune", doit être déployé à la surface de la Lune dès la fin 2022, via l'alunisseur sur lequel travaille la société américaine Intuitive Machines, précise Nokia dans un communiqué. La Nasa a confirmé à l'AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l'Homme remonte à 1972. Le réseau, qui doit s'autoconfigurer lors de son déploiement sur la Lune, doit notamment permettre d'assurer la connexion sans fil de "toute activité que les astronautes devront mener, permettant l'échange de communication par voix et vidéo, la télémétrie et l'échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manoeuvre de robots", poursuit le groupe finlandais. Le contrat, d'un montant de 14,1 millions de dollars, a été remporté par la filiale américaine de Nokia dans le cadre d'une série de contrats de pointe dévoilés vendredi par la Nasa. "Le système permettra d'assurer des communications à la surface de la Lune sur de plus grandes distances, à plus grande vitesse, et de façon plus fiable que les standards actuels", a expliqué l'agence spatiale dans son communiqué. Deux astronautes américains, dont une femme, doivent marcher sur la Lune en 2024 lors de la mission Artémis 3, et la Nasa veut y établir une base permanente, prélude à une possible mission vers Mars.

This photo made on October 6, 2020, in Westerville, Ohio, shows Ohio absentee ballots. Two voters registered at the same address in the Columbus suburb of Westerville, Ohio, were mailed these differing absentee ballots for the 2020 general election, with one of the ballots listing candidates from a different congressional district. (AP Photo/Kantele Franko)

Nearly 50,000 voters received incorrect absentee ballots in the county that is home to Ohio’s capital and largest city, elections officials said Friday as they promised corrected ballots would be mailed within 72 hours. With about 240,000 ballots mailed, that meant one in five voters received a wrong ballot. The error happened Saturday afternoon when someone changed a setting on a machine that places absentee ballots into mailing envelopes, Franklin County elections officials said Thursday. Some ballots had an incorrect congressional race, while others had the correct information but were sent to voters in a different precinct. The Franklin County Elections Board said 49,669 voters received incorrect ballots out of 237,498 that were mailed. That represents 6% of Franklin County’s approximately 880,000 registered voters, and 0.6% of the 8 million voters registered statewide in the presidential battleground. The process to print, stuff the replacement ballots in envelopes and mail them was underway Friday, the Franklin County Elections Board announced. The board also said it will mail postcards to all affected voters detailing the situation and highlighting voters' options moving forward. Those options include voting in-person at the board's offices on the city's north side. The elections board said multiple checks are in place to ensure only one voter can cast a ballot, including rejecting any replacement ballots if someone went ahead and voted in person. The news of the incorrect ballots brought renewed focus on an election seeing an unprecedented number of absentee ballot requests, spurred by the coronavirus pandemic and concerns about in-person voting. On Tuesday, Ohio’s elections chief announced that Ohio’s 88 elections boards received a record number of absentee ballot applications. Republican Secretary of State Frank LaRose said 2,154,235 applications had been received — more than double the 1,091,188 absentee ballots applications at the same time four years ago. LaRose said Friday that while the Franklin County board made “a serious mistake,” the county was working hard to fix it. LaRose noted Ohio’s elections boards are bipartisan to ensure fair elections. “The bottom line is this: Ohioans can be assured — we will have a safe, secure, and accurate election,” LaRose said in a statement. President Donald Trump, who has alleged fraud associated with voting by mail with no evidence such fraud exists,quickly cited the Franklin County case on Twitter, calling it a case of a “rigged election.” No such evidence exists. “Mr President, it certainly was a serious mistake, but a serious mistake that we’re working hard to make right,”the board tweeted in response to Trump. “Our board is bipartisan and our elections are fair. And every vote will be counted.” Just minutes after his tweet alleging fraud in Ohio, the presidenttweeted in support of Colorado,which has an all-mail balloting system. “COLORADO! Your mail ballots are being sent out beginning TODAY! Fill them out and VOTE #TrumpPence2020!” the president tweeted.


Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le Prix Meaningful Business pour l'année 2020.

Le jeune entrepreneur haïtien Mike Bellot reçoit le PrixMeaningful Business pour l'année 2020. Un palmarès qui continue de s'allonger pour Mike Bellot. Distingué par l'Etat haïtien en août dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse, le voilà sur la liste des 100 chefs d'entreprises Meaning Business 2020, quicélèbre, tous les ans, "deschefs d'entreprise du monde entier alliant profit et impact social comme facteurs aidant à atteindre les objectifs de développement durable des Nations Unies", selon le site du prix. M. Bellot, CEO de Solo Group, a été nommé par un ambassadeur réseaux du MB100 qui, dit-il, a pu prendre connaissance de son travail en Haïti grâce aux réseaux sociaux."Il m'a contacté via Linked In. Il m'a dit qu'il aime mon travail et qu'il m'a nommé pour le prix", a raconté à Loop Haiti le concepteur de Solo Mask. - Critères et avantages- Pour être parmi les MB100, les leaders d'entreprise doivent "créer un impact positif, direct et prévu aligné à un ou plusieurs ODD au cours des 12 derniers mois; être le moteur du produit, service ou projet qui combine but et profit", renseignent les organisateurs du prix sur leur site officiel. Après les nominations, un jury se charge de l'étude du dossier des nominés, encherchent dans chaque produit présenté: l'originalité, l'intersectionnalité, l'évolutivité, l'inclusion, l'utilisation de l'innovation, l'abordabilité, entre autres. Lesgagnants sont ensuite contactés par mail. Quand on est parmi les 100 Meaningful Business, cela apporte tout un lot d'avantages, nous apprend Mike Bellot, qui a partagé la bonne nouvelle ce mercredi matin sur sa page Facebook."On vous connecte avec un réseau d'investisseurs qui vous permet de débusquer des partenariats pour votre entreprise. Ils sont un grand réseau international", dit-il. Sur la liste des gagnants du prix pour cette année, se trouvent 99 autres entrepreneurs issus de 70 pays. Découvrezla liste complète des gagnants ICI.

La jeune ambassadrice du Canada en Haïti "interpelle sur le cyber-harcèlement"/ Capture d'écran et vidéo: Luckenson Jean

Séphora invite la société à s'unir contre lecyber-harcèlement,"une atteinte aux droits de l'homme, une atteinte aux droits des femmes". Sitôt installée, la jeune Haïtienne faite ambassadrice du Canada en Haïti pour "un jour" se fait déjà entendre sur les grands sujets.Lors de son premier discours tenu en pleine ruece jeudi à Pacot, Séphora, 17 ans, a pris position contre le cyber-harcèlement, pratique caractérisée par, entre autres,"des discours et commentaires haineux et sexistes sur les plateformes en ligne". "C'est un problème majeur auquel font face les filles et jeunes filles à travers le monde et qui se voit de plus en plus fréquent en Haïti", a-t-elle soutenu, en soulignant que cette forme de violence à l'encontre des filles et des femmes, "quoique invisible pour certains, peut causer d'incroyables dégâts". Face àce qu'elle décrit comme des"espaces de marginalisation, d'intimidation, de diffamation et de harcèlement de toutes sortes", la jeune militante haïtienne a exhorté les jeunes, les leaders et tous lesacteurs de la société, à "faire preuve de sollicitude et de respect, à prendre conscience et à devenir plus solidaires". "J'invite les médias, les pouvoirs publiques et les communautés à s'unir contre le cyber-harcèlement qui touche les jeunes filles et qui menace également vos proches et vos amis", a-t-elle martelé. C'estune atteinte aux droits de l'homme, une atteinte aux droits des femmes. A moins d'y mettre un frein, l'égalité des gens ne restera qu'un doux rêve". "Faisons honneur aux femmes inspirantes d'hier, aux femmes fortes d'aujourd'hui qui montrent le chemin et qui ouvrent la voie", a lancé la jeune ambassadrice, en faisant référence à Toto Bissaintheet bien d'autres qui "sont des pionnières et ont permis d'illustrer le pouvoir des femmes à travers le monde". Lire aussi:Mois de l’histoire des Noirs: hommage à Toto Bissainthe Cetteadolescente a été intronisée à la tête de l'ambassade du Canada en Haïti, dans le cadre de la campagne« Girls Takeover » (Passer le pouvoir aux filles), pourcélébrerla Journée internationale de la fille. Cette initiative de Plan International, soutenue par l'ambassade du Canada en Haïti,participe àla mise en valeur des filles, notamment en leur permettant d'occuper des positions de pouvoir et de leadership. Au cours de son point de presse, elle a aussi annoncé que dans le cadredela 5 e édition de Festi-Graffiti prévue à Port-au-Prince du 3 au 13 décembre, autour du thème « Génération Street Art : Se mobiliser pour le climat », le Collectif Pour la Promotion des Arts Urbains et de l’Art Contemporain (CPAUAC), soutenu parle gouvernement canadien, produiradesfresques murales en vue de mettre en valeur les féministes et leur contribution à l'avancement de la lutte vers un monde égalitaire. Raoul Junior Lorfils


Photo: Luckenson Jean/ Loop

Digicels’est lancée en tant qu’Opérateur numérique dans le courant de ce mois d'octobre. Ecouter de la musique; regarder films, séries et matchs; lire vos nouvelles; combattre le problème de capacité de stockage sur votre téléphone; échanger des messages et promouvoir votre entreprise; effectuer des transferts d'argent..., la compagniea une application pour chacun de vos besoins. D’Music Les mélomanes n’ont désormais plus besoin de carte de crédit pour écouter leurs albumsou chansonspréférés. Grace à D’Music, lancée en octobre 2019, les fans et amants de la bonne musique peuvent écouter ce qu'ils désirentà traversuncatalogue réunissant plus de 40 millions de hits produits par des artistes et groupes des quatre coins du globe, dont d'Haïti. Rap, Rock, Metal, Jazz, Afro Beats, Konpa, HipHop, RNB, Salsa, Reggae, Soul, Zouk… tout y est.Les mélomanes peuvent à télécharger gratuitement l'applicationà partir Google ou Apple Store. Mon Cash Le service Mon Cash fête ses 10 ans d'existence en Haïti. Vous rêviez d'un processus simple et rapide pour vos transactions? Désormais avec l'application mobile, disponible Google ou Apple Store, Mon Cash vousrend la tâche plus facile. Avec plus de 1.1 million d’utilisateurs en Haïti, 3 500 agents sur le terrain,une moyenne mensuelle de 72 millions dollarsde valeur transactionnelle,Mon cash est une référence en Haïti, permettant destransactions à partir de 20 gourdesjusqu’à 75 mille gourdes. Les utilisateurspeuvent aussi effectuer des transactions bancaires (dépôt et retrait Sogebank) à partir de l’application sur leur téléphone. BIP BiPest une application de messagerie vous connectant avec vos proches et amis. Dynamique, elle permet des appels vidéo réunissant jusqu’à 10 personnes et offre la possibilité aux utilisateurs de traduire les messages dans plus d’une centaine de langues. En outre, l’application permet aux utilisateurs de discuter de manière confidentiellegrâce à la fonction Message secret. Vouspouvez paramétrer la durée de vie de ces message de 3 et 60 secondes. Disponible dans les stores IOS et Google, BIPoffre égalementune gamme de jeux pour les amants de jeux vidéos. Sporstmax Voici l’application des fans de football, de basketball ou de tennis. Grace à SportMax, vous pouvez rester à jour concernant les dernières informations sportives dans le monde. Ligue des champions, NBA, les dernières déclarations, les prochaines compétitions sportives… tout est sur SportsMax, qui contient également des «live channels» pour permettre aux fans de vivre à la seconde les informations relatives à leur sport de prédilection. Les «tizè» peuvent télécharger l’application dans l’App store ou Google store. Playgo Avec PlayGo, c’est la télévision sur votre portable. En plus del'accès àdes chaines localeset internationales, l’application propose aux utilisateurs tout une série de TV shows et de films pour les divertir, sans oublierles programmes pour enfants. Billo: C’est fini, le problème de capacité de stockagesur votre téléphone. Plus besoin de vous tracasser.Le paquet de bienvenue de l'application "billo" vous offre 5 Go d’espace de stockage gratuitement, dès que vous vousconnectez à l’application ou via le site Webwww.billostorage.com. Les étudiantspeuvent stocker et partager des projets, des documents et devoirsvia l'application. Loop Avec plus 3 millions de visiteurs par mois, Loop est une référence en matière de nouvelles dans les Caraïbes. En Haïti, la branche locale a su se faire une place spéciale dans la sphère médiatique. Avec sa section Covid-19, visitée à nos jours par plus de 352 mille utilisateurs, elle tient ses abonné.e.s informé.e.ssur l’évolution de la pandémie dans le monde et dans le pays, tout en les sensibilisant sur les mesures à suivre pour se protéger. De plus, avec sa tendance«feel-good » etinspiration,Loop partage quotidiennementavec ses lecteurs et lectrices deshistoires qui les invitent à célébrer l'excellence, encouragerles efforts et applaudir le succès des autres,une façon aussi de les inciter à passer à l'actiondans leur vie respective etcontribuer au progrès de leur communauté. My Digicel Plus rapide, plus fiable, l’application My Digicel permet aux clients de la Digicel de bénéficier d’une multitude n’avantages. My Digicel permet aux clients de vérifier rapidement leur compte, voir les différents plans disponibles etsimplifiele processus de leur activation. De plus, grâce àMy Digicel, vous pouvez offrirun plan Internet ou des unités en cadeaux à unamiou unproche.

Il y aurait encore plus d'eau que ce que l'on pensait sur la Lune, piégée sous forme de glace dans une multitude de micro-cratères, ce qui représente une ressource potentielle pour les futures missions spatiales2, 2020.
afp.com - Luis Acosta

Bonne nouvelle pour les astronautes: il y aurait encore plus d'eau que ce que l'on pensait sur la Lune, piégée sous forme de glace dans une multitude de micro-cratères, ce qui représente une ressource potentielle pour les futures missions spatiales, selon deux études parues lundi. La Lune a longtemps été perçue comme un astre désespérément aride, jusqu'en 2008, lorsque des chercheurs ont découvert des molécules d'eau à l'intérieur de magma ramené par des astronautes des missions Apollo. Il s'agit de glace d'eau, piégée au fond de grands cratères perpétuellement à l'ombre, près des pôles, où les températures sont extrêmement basses. Une étude parue dans Nature Astronomy révèle l'existence d'une multitude de micro-cratères retenant en leur fond de la glace d'eau, appelés "pièges froids". "Imaginez-vous sur la Lune, près de l'un de ses pôles: vous verriez une myriade de petites ombres mouchetant la surface, dont la plupart sont plus petites qu'une pièce de monnaie. Chacune serait extrêmement froide, suffisamment pour abriter de la glace", décrit Paul Hayne du département d'astrophysique de l'Université du Colorado aux Etats-Unis. Son équipe a utilisé les données de deux instruments de l'orbiteur de reconnaissance lunaire de la Nasa, LRO. En combinant ces mesures avec des modélisations 3D, ils ont pu reproduire la taille et la répartition des ombres, à des échelles inférieures au millimètre. Les températures y seraient les mêmes que dans les grands cratères: environ -160°C. Mais ils sont bien plus nombreux: "on en trouve des dizaines de milliards, contre quelques centaines pour les plus grands", détaille Paul Hayne. - Les astéroïdes à la source - Une autre étude, également publiée dans Nature Astronomy, apporte en outre la preuve chimique qu'il s'agit bien d'eau moléculaire. Le télescope aéroporté de l'Observatoire stratosphérique pour l'astronomie infrarouge (SOFIA) a fourni de nouvelles données, grâce à l'observation de la Lune à une longueur d'onde plus précise qu'auparavant - à 6 microns au lieu de 3. Et pour la première fois, les chercheurs ont pu distinguer nettement la molécule H2O (la formule chimique de l'eau) d'un autre composé chimique (l'hydroxyle, OH) auquel elle est mélangée. Mais d'où vient cette eau ? Probablement de la chute d'astéroïdes qui ont percuté la Lune, il y a des milliards d'années - la même source, pense-t-on, que pour la Terre. Les molécules d'eau éjectées lors de la chute des ces corps seraient tombées au fond de ces cratères, où elles sont restées "piégées à jamais" par le froid, explique Francis Rocard, spécialiste du système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES). Si on arrive à mettre au point des techniques d'extraction, cela représenterait une ressource potentielle pour de futures missions spatiales, notamment la Lunar Gateway, la future mini-station qui sera assemblée en orbite lunaire. Pour les futures missions habitées vers Mars par exemple, on pourrait imaginer de "décoller de la Terre, faire un arrêt à la +station service+ que sera la Lunar Gateway, d'où seraient envoyées des sondes sur la surface lunaire récolter de l'eau, et ainsi faire le plein nécessaire à l'équipage effectuant le voyage vers Mars", poursuit Francis Rocard, qui n'a pas participé aux études. "Cela ferait baisser le coût du programme, car c'est moins cher que d'emmener l'eau depuis la surface de la Terre", souligne l'astrophysicien français, soulignant que le voyage vers Mars dure six mois.