La NASA a confirmé à l’AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l’Homme remonte à 1972.

Allô la Lune? Le groupe finlandais Nokia va fabriquer pour la Nasa ce qui sera le premier réseau de téléphonie mobile opérationnel sur la Lune, dans le cadre du projet de base humaine permanente de l'agence spatiale américaine, a-t-il annoncé lundi. Le réseau 4G "ultra-compact, économe en énergie et résistant aux conditions spatiales", qui sera "le tout premier réseau cellulaire sur la Lune", doit être déployé à la surface de la Lune dès la fin 2022, via l'alunisseur sur lequel travaille la société américaine Intuitive Machines, précise Nokia dans un communiqué. La Nasa a confirmé à l'AFP que ce serait le premier réseau cellulaire sur la Lune, où le dernier pas de l'Homme remonte à 1972. Le réseau, qui doit s'autoconfigurer lors de son déploiement sur la Lune, doit notamment permettre d'assurer la connexion sans fil de "toute activité que les astronautes devront mener, permettant l'échange de communication par voix et vidéo, la télémétrie et l'échange de données biométriques, ou encore le déploiement et la manoeuvre de robots", poursuit le groupe finlandais. Le contrat, d'un montant de 14,1 millions de dollars, a été remporté par la filiale américaine de Nokia dans le cadre d'une série de contrats de pointe dévoilés vendredi par la Nasa. "Le système permettra d'assurer des communications à la surface de la Lune sur de plus grandes distances, à plus grande vitesse, et de façon plus fiable que les standards actuels", a expliqué l'agence spatiale dans son communiqué. Deux astronautes américains, dont une femme, doivent marcher sur la Lune en 2024 lors de la mission Artémis 3, et la Nasa veut y établir une base permanente, prélude à une possible mission vers Mars.

This photo made on October 6, 2020, in Westerville, Ohio, shows Ohio absentee ballots. Two voters registered at the same address in the Columbus suburb of Westerville, Ohio, were mailed these differing absentee ballots for the 2020 general election, with one of the ballots listing candidates from a different congressional district. (AP Photo/Kantele Franko)

Nearly 50,000 voters received incorrect absentee ballots in the county that is home to Ohio’s capital and largest city, elections officials said Friday as they promised corrected ballots would be mailed within 72 hours. With about 240,000 ballots mailed, that meant one in five voters received a wrong ballot. The error happened Saturday afternoon when someone changed a setting on a machine that places absentee ballots into mailing envelopes, Franklin County elections officials said Thursday. Some ballots had an incorrect congressional race, while others had the correct information but were sent to voters in a different precinct. The Franklin County Elections Board said 49,669 voters received incorrect ballots out of 237,498 that were mailed. That represents 6% of Franklin County’s approximately 880,000 registered voters, and 0.6% of the 8 million voters registered statewide in the presidential battleground. The process to print, stuff the replacement ballots in envelopes and mail them was underway Friday, the Franklin County Elections Board announced. The board also said it will mail postcards to all affected voters detailing the situation and highlighting voters' options moving forward. Those options include voting in-person at the board's offices on the city's north side. The elections board said multiple checks are in place to ensure only one voter can cast a ballot, including rejecting any replacement ballots if someone went ahead and voted in person. The news of the incorrect ballots brought renewed focus on an election seeing an unprecedented number of absentee ballot requests, spurred by the coronavirus pandemic and concerns about in-person voting. On Tuesday, Ohio’s elections chief announced that Ohio’s 88 elections boards received a record number of absentee ballot applications. Republican Secretary of State Frank LaRose said 2,154,235 applications had been received — more than double the 1,091,188 absentee ballots applications at the same time four years ago. LaRose said Friday that while the Franklin County board made “a serious mistake,” the county was working hard to fix it. LaRose noted Ohio’s elections boards are bipartisan to ensure fair elections. “The bottom line is this: Ohioans can be assured — we will have a safe, secure, and accurate election,” LaRose said in a statement. President Donald Trump, who has alleged fraud associated with voting by mail with no evidence such fraud exists,quickly cited the Franklin County case on Twitter, calling it a case of a “rigged election.” No such evidence exists. “Mr President, it certainly was a serious mistake, but a serious mistake that we’re working hard to make right,”the board tweeted in response to Trump. “Our board is bipartisan and our elections are fair. And every vote will be counted.” Just minutes after his tweet alleging fraud in Ohio, the presidenttweeted in support of Colorado,which has an all-mail balloting system. “COLORADO! Your mail ballots are being sent out beginning TODAY! Fill them out and VOTE #TrumpPence2020!” the president tweeted.


Logo du TAG2020

La première édition duTech Awards Gala, initiée par profIT Development Consulting,se tiendrale 10 décembresur les réseaux sociaux. Cette soirée aura pour but d'honorer le travail d'un ensemble d'acteurs travaillant à l'avancementdu numérique en Haïti. 48 institutions et personnalités sont déjà nominées dans le cadre de la première édition duTech Awards Gala(TAG2020), une soirée virtuelledurant laquelle les initiateurs rendront hommage au travail accompli par des institutions ou personnalités dans l’avancement numérique en Haïti. Lors de l'événement du10 décembre, lejury déterminera le gagnant dans chaque catégorie. Maisun prix du public sera aussi décernéaux gagnants des catégories "Innovation bancaire", "Personnalité des réseaux sociaux", "Personnalité numérique", "Service internet", selon les responsablessuite aux votes du public via les pages Facebook et Instagram du TAG2020. Le lien pour voter sur Facebook est ICI. Le TAG2020, selon les responsables de profIT Development Consulting, une structure dirigée par Jean Marie Altéma,vise à sensibiliser les citoyens haïtiensà l’importance du numérique, récompenser certaines institutions, personnalités et initiatives qui soutiennent le développement numérique dans le pays et encourager d’autres organismes à s’engager à son renforcement. La soirée TAGse déroulera autour du thème«l’importance des systèmes de l’information dans la santé publique» et accueillera, comme intervenants, cespersonnalités notoires du monde numériques:Dr. Danika Tynes,chercheure senior àGeorgia Tech Research Institute et tratège en santé numérique; Dr. Bernard Nau, chirurgien orthopédique etDiego Molano Vega, Conseiller en transformation numérique des gouvernements et des entreprises, mentor en démarrage, expert en politique technologique, créateur de talents. Loop Haiti nominé Loop Haïti, branche haïtienne du journal caribéen Loop News,est parmi les nominés pour la catégorie Média en ligne du TAG2020,pour sa contributionà l'avancementde l’écosystème numérique. De 2015 à nos jours, l'équipe de Loop en Haïtiinforme, éduque et divertit ses lecteurs et lectrices à travers une gamme decontenus multimédia et variés, via ses différents canaux de diffusion(Facebook, Instagram, Twitter, son site web et son application mobilecomptantplus d’un million de téléchargements. Loop Haïti s’est surtout distingué par son orientation, son intérêt pourdes sujets attrayants, inspirants et son engagement dans lapromotionet la célébrationdel'excellenceetl'innovation au sein de la grande communauté haïtienne. D'où son nouveau slogan: Informer pour Inspirer adopté depuis février 2020.

Patrick Saint-Pré et Valéry Fils-Aimé, fondateurs de Haïti Climat / Photo: Haïti Climat

Haïti climat,une plateforme haïtienne entièrement dédiée aux enjeux climatiques et environnementaux, estparmi les trois lauréats 2020 du Prixfrancophone de l’innovation dans les médias. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a annoncé,jeudi 18 novembre,les lauréats de la cinquième édition du Prixfrancophone de l’innovation dans les médias, organisée par l’OIF avec les soutiens de Radio France Internationale (RFI), France24, France Media Monde et Reporters Sans Frontières (RSF). Ce concours est adressé à tous les médias (Radio, Télévision, presse écrite et médias numérique). Parmi les gagnants de cette année figure Haïti Climat, une structure fondée en mai 2018 par le journaliste haïtien Patrick Saint-Pré. Cette plateforme multimédiaest dédiée aux enjeux climatiques et environnementaux, promeutles bonnes pratiques environnementales et met en valeur des initiatives des acteurs locauxengagés dans la protection de l’environnement. Avec le troisième prix du concours,“Haïti Climat” remporte aussi une enveloppede 3 500 euros. .@HaitiClimat est la première plateforme haïtienne entièrement dédiée aux enjeux #climatiques et #environnementaux 🌍 Le site remporte la troisième place du Prix francophone de l’innovation dans les #médias 2020, soutenu par @RFI, @FRANCE24, @RSF_inter et l'#OIF. pic.twitter.com/4r8kND8u5l — La Francophonie (@OIFrancophonie) November 19, 2020 Le premier prix, comportant une enveloppede 10 000 euros, aété décerné à Congo Check,un média spécialisé dans la vérification des faits situéen République du Congo. Ce site a été très présent dans la lutte contre la désinformation pendant l’épidémie d’Ebola et la Covid-19. Le deuxième prix a été donné ausite internet IndépendantLa Maison des reporters, qui reçoit dans la foulée une récompense de 6 500 euros. La maison des reporters, baséeau Sénégal,réalise des reportages audio-visuels sur des questions de société (gestion des déchets, corruption et autres). A rappeler que lors des quatre dernières éditions précédentes, 112 candidatures de médias francophones, en provenance de 29 états membres de la Francophonie, ont été examinées. Au total 12 lauréats ont déjà été récompensés dont le média haïtien Enquêt'Action, qui a remporté le premier prix en 2019. Lire aussi:Enquet'Action, Prix Francophone de l'innovation dans les médias 2019 Notons que lePrix francophone de l’Innovation dans les médias viseà encourager un secteur en pleine évolution et à renforcer la liberté de la presse et le droit à l’information en langue française avec la participation de 88 Etats et gouvernement membres, associés ou observateur de la francophonie.


Logo du TAG2020

La première édition duTech Awards Gala, initiée par profIT Development Consulting,se tiendrale 10 décembresur les réseaux sociaux. Cette soirée aura pour but d'honorer le travail d'un ensemble d'acteurs travaillant à l'avancementdu numérique en Haïti. 48 institutions et personnalités sont déjà nominées dans le cadre de la première édition duTech Awards Gala(TAG2020), une soirée virtuelledurant laquelle les initiateurs rendront hommage au travail accompli par des institutions ou personnalités dans l’avancement numérique en Haïti. Lors de l'événement du10 décembre, lejury déterminera le gagnant dans chaque catégorie. Maisun prix du public sera aussi décernéaux gagnants des catégories "Innovation bancaire", "Personnalité des réseaux sociaux", "Personnalité numérique", "Service internet", selon les responsablessuite aux votes du public via les pages Facebook et Instagram du TAG2020. Le lien pour voter sur Facebook est ICI. Le TAG2020, selon les responsables de profIT Development Consulting, une structure dirigée par Jean Marie Altéma,vise à sensibiliser les citoyens haïtiensà l’importance du numérique, récompenser certaines institutions, personnalités et initiatives qui soutiennent le développement numérique dans le pays et encourager d’autres organismes à s’engager à son renforcement. La soirée TAGse déroulera autour du thème«l’importance des systèmes de l’information dans la santé publique» et accueillera, comme intervenants, cespersonnalités notoires du monde numériques:Dr. Danika Tynes,chercheure senior àGeorgia Tech Research Institute et tratège en santé numérique; Dr. Bernard Nau, chirurgien orthopédique etDiego Molano Vega, Conseiller en transformation numérique des gouvernements et des entreprises, mentor en démarrage, expert en politique technologique, créateur de talents. Loop Haiti nominé Loop Haïti, branche haïtienne du journal caribéen Loop News,est parmi les nominés pour la catégorie Média en ligne du TAG2020,pour sa contributionà l'avancementde l’écosystème numérique. De 2015 à nos jours, l'équipe de Loop en Haïtiinforme, éduque et divertit ses lecteurs et lectrices à travers une gamme decontenus multimédia et variés, via ses différents canaux de diffusion(Facebook, Instagram, Twitter, son site web et son application mobilecomptantplus d’un million de téléchargements. Loop Haïti s’est surtout distingué par son orientation, son intérêt pourdes sujets attrayants, inspirants et son engagement dans lapromotionet la célébrationdel'excellenceetl'innovation au sein de la grande communauté haïtienne. D'où son nouveau slogan: Informer pour Inspirer adopté depuis février 2020.

La photo likée par un compte du pape sur Instagram/ Collage: AFP

Le Vatican a réclamé une enquête au réseau social Instagram pour comprendre comment le compte officiel du pape François a pu "liker" la photographie osée d'une Brésilienne très légèrement vêtue. "Nous pouvons exclure que le like soit venu du Saint-Siège, qui s'est tourné vers Instagram pour obtenir des explications", a précisé à l'AFP un responsable du Vatican. Natalia Garibotto, 27 ans, un mannequin brésilien, avait mis en ligne sur le réseau social de partage de photos et de vidéos Instagram un cliché où elle apparaît en porte-jarretelles, les fesses dénudées, en train de ranger ses livres dans un casier scolaire, avec un message aguicheur à la clef. "Au moins j'irai au paradis", a ensuite commenté la jeune femme blonde sur les réseaux sociaux, après avoir repéré la marque d'appréciation émanant du compte officiel Instagram du pape François. Pope Francis is horny as hell pic.twitter.com/znGdgyJWLv — Barstool Sports (@barstoolsports) November 13, 2020 Le "like", documenté le 13 novembre, a été effacé le lendemain par l'équipe qui gère les comptes sociaux du pape. Le souverain pontife ne s'occupe bien évidemment pas directement de son compte Instagram, qui compte 7,4 millions d'abonnés et n'a jamais liké d'autres comptes. Coup de publicité, acte malveillant ou erreur de manipulation? L'information à tonalité salace a été reprise par de nombreux sites en ligne, avant d'être relayée par des médias.