Dimanche 13 Octobre, 2019

Affaire Fédé: 4 policiers mis en isolement, Latortue visite la famille

Le sénateur Youri Latortue visite la famille de Fédé, tué le 16 septembre à Carrefour

Le sénateur Youri Latortue visite la famille de Fédé, tué le 16 septembre à Carrefour

L’Inspection Générale de la police a auditionné et mis en isolement quatre policiers déployés lundi à Carrefour, où Vladimir Fédé a été tué par balles lors des mouvements de protestation contre la rareté du carburant. Dans la foulée, le sénateur Youri Latortue a visité ce mercredi 18 septembre la famille du défunt.

« Là où il y a de l’injustice, le sénateur doit être présent. C’est inacceptable ce qui s’est passé », a déclaré Youri Latortue, lors d’une entrevue accordée à des journalistes après la visite à la famille éplorée. Présentant ses condoléances à la famille, l’élu de l’Artibonite exige à ce qu’une enquête soit diligentée en vue de fixer les responsabilités dans cette affaire.

« Si Vladimir Fédé participait à des mouvements de revendication, la réponse ne peut pas être la mort », s’est indigné le président de la Commission éthique et anti-corruption du Sénat. Le parlementaire exhorte l’Inspection Générale de la PNH à redoubler d’efforts afin d’identifier et traduire par devant la justice tous les policiers coupables. Youri Latortue qui s’engage à accompagner la famille, annonce la constitution d’un faisceau au Sénat de la République, en vue de clarifier cette affaire.

De son côté, l’IGPNH a annoncé avoir ouvert une enquête sur ce dossier, en vue de fixer les responsabilités. Selon son porte-parole Adjoint, 4 des 5 policiers déployés sur les lieux ont été déjà auditionnés, ainsi que le chef de poste du commissariat d’Oméga. « Pour l’heure, l’autre policier est injoignable par téléphone. Mais les 4 autres auditionnés sont placés en isolement », a informé Benjamin Jean Claude, donnant la garantie que le coupable sera transféré par devant la justice. Dans le cadre de cette enquête préliminaire, le commissaire divisionnaire a fait état également de la saisie de quatre armes à feu, qui feront l'objet d'études balistiques.

Rappelons que Vladimir Fédé a été tué par balles à Diquini, quartier de la commune de Carrefour, dans la matinée du 16 septembre 2019. Selon les informations dont dispose notre rédaction, ce jeune garçon allait chercher sa fille à l'école. Il aurait été pris pour cible par des policiers, pensant qu’il était l’un des contestataires qui dressaient des barricades sur la route, selon des témoins. Selon des sources concordantes, Vladimir Fédé était revenu du Chili où il a vécu quelques années.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :