Lundi 19 Février, 2018

Youri Latortue, nouveau médiateur de la crise à l’UPAG

Youri Latortue, nouveau médiateur de la crise de l’UPAG.

Youri Latortue, nouveau médiateur de la crise de l’UPAG.

La crise bat son plein à l’Université publique de l'Artibonite aux Gonaïves (UPAG) depuis environ trois semaines. Aucune des deux parties concernées n’entend baisser pavillon. Pour pallier ce problème, l’Exécutif fait appel au sénateur Youri Latortue pour intervenir à titre de médiateur.

Ce lundi, une réunion expresse s’est tenue à la Salle de conférence de l'hôtel Amiral Kilick, propriété de Youri Latortue, avec des étudiants et professeurs contestataires. Le recteur Roldano Auguste n’y était pas invité, alors qu’il est le « principal problème », selon Peterson Joseph, l’un des participants à la réunion et, également, l’une des trois personnes accusées d’« agresseurs et criminels » par le prêtre Auguste.

De son coté, le recteur Auguste confirme à Loop Haïti qu’il n’a été invité à aucune réunion. D’ailleurs, je ne peux pas m’assoir avec des criminels, explique-t-il.   

Peterson Joseph, celui qui ne jure que par la tête de Rodalno Auguste, s’est aussi exprimé sur l’exclusion du recteur. « Sa présence n’aurait rien ajouté à la réunion », pense-t-il, avant de préciser que professeurs et étudiants ne le reconnaissent pas en tant que recteur digne de sa fonction.

Questionné sur la présence de Youri Latortue et l’exécution de son rôle de recherche d’une issue favorable aux deux parties, Peterson Joseph se dit principalement attentif à toute forme de manipulation politique.

Il pense que le sénateur Youri Latortue, étant élu du département, a été dépêché par l’Exécutif en vue de préparer une rencontre qui doit avoir lieu ce mercredi, à Port-au-Prince, entre le PM Jack Guy Lafontant, le titulaire du MENFP, Pierre Josué Agenor Cadet et une frange des contestataires.

Le recteur Roldano Auguste est au courant de la réunion, mais il affirme encore une fois n’avoir reçu aucune invitation officielle pour y participer.