Mardi 18 Septembre, 2018

Youri Latortue contre le remplacement de la MINUSTAH par la MINUJUSTH

Le président du sénat Youri Latortue estime que la décision des Nations-Unies de remplacer la MINUSTAH par la MINUJUSTH est unilatérale.

Le sujet fait couler beaucoup d’encre. Le Conseil de Sécurité de le l’ONU a décidé de remplacer la MINUSTAH par la MINUJUSTH, une mission qui sera composée de policiers  chargés d’aider le gouvernement haïtien à renforcer les institutions, soutenir l’Etat de droit, d’appuyer la PNH et suivre la situation en matière de droits de l‘homme. Elle sera déployée à partir du  mois d’octobre prochain. Ce qui n’a pas plu à nombre de citoyens haïtiens, comme il fallait s’y attendre.

Si le gouvernement ne s’est pas encore prononcé officiellement sur la question, des parlementaires sont montés au créneau pour critiquer cette décision parmi eux, le président du Sénat, Youri Latortue. L'élu de l'Artibonite ne fait pas dans la dentelle en étrillant la mission de l’ONU. « En 13 ans de présence en Haïti la MINUSTAH n’a pas un grand bilan. Un bilan très maigre. Pas de conseil électoral permanent, la cour de cassation à peine sur pied… »

Pour le Sénateur, le déploiement de la MINUJUSTH ne va pas ne va aucunement contribuer à résoudre les problèmes d’Haïti. « Si l’Etat s’attache à cette décision, elle va échouer », prévient l’ancien officier des Forces Armées d’Haïti.  «  Il faut que le gouvernement et le parlement décidément de mettre sur pied  une police professionnelle et une armée. »

Un point de vue partagé par le sénateur Willot Joseph. « Ce n’est pas la première fois que les ONU change de le nom des militaires. [..] Quand l’ONU  est dans une zone, elle la détruit », assène l’élu du département du Centre. Mettre sur pied l’armée et renforcer les capacités de la police, telles sont ses propositions. « Nous devons désoccuper ce pays. »