Samedi 24 Octobre, 2020

Y'a-t-il rareté de gazoline en Haiti en ce début d’année ?

Un pompiste distribue de l'essence dans une station-service à un camion. Crédit photo: Vladjimir Legagneur/LoopHaiti

Un pompiste distribue de l'essence dans une station-service à un camion. Crédit photo: Vladjimir Legagneur/LoopHaiti

Les usagers d’automobiles et de taxi-motos sont confrontés à une vive tension depuis le début du mois de janvier 2018 en Haiti. Ce vent de panique est lié à une certaine pénurie de gazoline observée dans plusieurs stations d’essences de plusieurs villes du pays et au niveau de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Plusieurs pompistes travaillant dans des stations situées, notamment à la Rue Cameau, à Lalue et à proximité de la rue Oswald Durant, ont confirmé ce manque à la rédaction de Loop Haiti, en tournée ce jeudi au bas de la ville de Port-au-Prince en vue de s’enquérir du problème.

Dans la plupart des stations visitées, des conducteurs s'entassaient et se battaient pour s'approvisionner en gazoline. D'autres stations, dont celle située à Lalue, à proximité de l'Olympique Market, avaient fermé leurs pompes tout simplement et ne fonctionnaient pas.

Des conducteurs interviewés sont allés jusqu'à parler de « crise de gazoline ».

Rareté de gazoline en Haiti pour ce début de 2018 ?

Pour sa part, le Ministre de l’économie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon a tenté de rassurer la population en déclarant mercredi au Nouvelliste qu’ « Il y a largement de carburant pour tenir jusqu’à samedi », ajoutant qu’un tanker avec une nouvelle cargaison devait arriver ce jeudi pour être disponible vendredi.

Le Ministre Salomon a invité les consommateurs à ne pas céder à la panique.

David Turnier, le président de l’Association nationale des distributeurs des produits pétroliers (ANADIPP), a, pour sa part, confirmé au journal qu’il y a effectivement rareté.

Un syndicaliste a même signalé une augmentation du prix de la gazoline, au Cap-Haitien. Il aurait passé de 224 gourdes à 400 gourdes dans l’informel. Le prix du trajet aussi en aurait subi les conséquences.

Cette rareté de gazoline est due à un retard dans la livraison, selon le président de l’ANADIPP qui dit, néanmoins, apprendre l’arrivée de la prochaine cargaison vendredi prochain.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :