Samedi 16 Novembre, 2019

« W ale », l’un des meilleurs textes sur le séisme du 12 janvier 2010

Image de l'artiste dans sa video

Image de l'artiste dans sa video

Le séisme du 12 janvier 2010 qui a causé tant de dégâts en Haïti a été un coup dur pour de nombreuses familles, et laisse encore des séquelles aujourd’hui, 9 ans après. Autant que les aides sont venues de toute part, autant que des personnages des différents secteurs ont usé de leurs moyens pour manifester leur empathie. Le secteur musical, lui, a été riche et productif.

Que ce soit sur la scène nationale ou internationale, les musiciens ont servi pas mal de morceaux pour la circonstance. Chez nous, ils ont été assez nombreux, et l’artiste féminin Rutshelle Guillaume a marqué l’époque avec sa chanson qui continue de faire tache d’huile. Avec "W ale", l'un des meilleurs textes produits pour l'occasion, l’artiste décrit la perte de son mari durant le passage du 12 janvier, alors qu’ils se disputaient dans la matinée.

Outre le texte qui mérite d’être apprécié à son juste titre, il faut aussi voir toute l’émotion dégagée par Rutshelle quand elle entonne les airs de ce tube. Elle fait corps avec les paroles et on aurait dit que l’incident lui était arrivé pour de vrai. Dans ses accoutrements tantôt noirs, tantôt blancs, Rutshelle joue très bien son rôle de veuve dans la video.

Rutshelle a en effet chanté, mais surtout s’est exprimée pour tous ceux dont les cordes vocales ont été abimées par l’incident.

« W ale, m pa menm konn si w padone m

W ale, nou pa menm gentan repale

W ale, m pa menm jwenn kò w pou m antere »

Ces mots qui résonnent si fort et qui permettent à l’artiste de bien partager avec son audience ce qu’elle veut bien partager. Et les larmes versées par Rutshelle à la fin donnent à la scène toute sa beauté. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :