Lundi 22 Juillet, 2019

Voyage clandestin: le GARR tire la sonnette d'alarme

« Il est temps que le gouvernement haïtien mette en place de vrais programmes sociaux au profit des couches les plus vulnérables du pays qui continuent de mettre leur vie en péril dans des voyages clandestins et incertains », recommande le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) pour rappeler aux autorités que les vies des Haïtiens sont importantes.

La GARR dit son inquiétude face à la montée du flux migratoire irrégulier en haute mer en provenance d’Haïti. De ce fait, l’organisation non gouvernementale exhorte les voyageurs haïtiens à suivre la voie régulière quand ils doivent laisser le pays.

Le groupe spécialisé dans la migration et la protection des droits des migrants informe que ces dernières semaines, 39 migrants haïtiens dont 3 hommes et 36 femmes de nationalités différentes tentaient d’entrer aux iles Turques et Caïques. Mais ces derniers se sont vu refuser l’accès à ce territoire britannique.

Aussi, le GARR rappelle le cas des 50 ressortissants haïtiens qui ont été interceptés près des eaux cubaines le 10 avril dernier par la garde côte américaine. Ils ont été reconduits au port du Cap haïtien.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :