Mercredi 26 Février, 2020

Voilà pourquoi la PNH a échoué au village de Dieu, selon le RNDDH

Pierre Espérance du Réseau National de défense des Droits humains
Photo: Alterpresse

Pierre Espérance du Réseau National de défense des Droits humains Photo: Alterpresse

L'opération menée par la Police Nationale d'Haiti au village de Dieu afin de démanteler le chef de gang, Arnel Joseph et ses soldats, est un véritable échec, selon le représentant du Réseau National de défense des Droits humains, Pierre Espérance.

 

Le samedi 3 novembre, la PNH avait mis a prix la tête du fameux chef de gang, Arnel Joseph après avait avoir annoncé avoir pris le contrôle du Village de Dieu où se trouve le quartier général de ce dernier. Une intervention ratée, selon Pierre Espérance, puisqu'aucun soldat, encore moins Arnel lui-même n'a été appréhendé, parmi les arrestations effectuées par les forces de l'ordre. 

 

"La police doit préparer ses interventions. Elle doit se doter d'un vrai service de renseignement. Tous les gangs comptent en leur sein, au moins un policier pour les renseigner", a lâché le défenseur des droits humains, sur radio Vision 2000, le dimanche 4 novembre, à l'émission Pi Lwen, Pi Fon.

 

 Pierre Espérance remet en question l'utilité des millions de gourdes, dit-il, qui sont décaissées mensuellement pour le renseignement.

.", a-t-il poursuivi. Chaque mois, près de 60 millions de gourdes sont décaissées pour un service de renseignement"

 

Concernant l'appel à collaboration lancé par la Direction Générale de Police Nationale d'Haiti, invitant la population à fournir des informations qui permettraient d'harponner le dénommé Arnel et ses soldats, Pierre Espérance explique pourquoi il reste lettre morte.  

 

"La population ne coopère pas avec la Police par manque de confiance. Elle craint que ce même bandit qu'elle a dénoncé ne soit mis en liberté, avec tous les risques y afférents, comme d'habitude. C'est pourquoi, elle fait beaucoup plus confiance aux bandits qu'elle côtoie tous les jours", a expliqué le représentant du RNDDH. 

 

80 arrestations, 3 motos sans immatricules confisquées, tel est le bilan de cette opération entreprise au Village de Dieu, le 3 novembre dernier, a annoncé la PNH le lundi 5 novembre lors d'une conférence de presse. Parmi les arrestations, un dénommé Ronald Rébélus, un bandit de la rue Saint Paul, faisant office de guetteur pour le compte d'Arnel Joseph, selon le porte-parole de l'institution policière, Michel-Ange Louis-Jeune.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :