Mardi 19 Novembre, 2019

Voilà pourquoi Evans Paul a démissionné des Etats Généraux sectoriels

Photo: hpn

Photo: hpn

Mise à jour : Evans Paul est revenu sur sa décision de se retirer du comité de pilotage des états généraux.

L'entité "Les Etats Généraux sectoriels" mis en place par le président Jovenel Moise ne cesse de perdre des plumes depuis sa formation. La dernière démission est marquée par le départ de l’ancien Premier ministre Tèt Kale, Evans Paul, qui a dénoncé dans une lettre les relations sulfureuses qui règnent entre les membres de ladite structure.

Vision 2000 a révélé les dessous de l’affaire qui a causé ce départ. Selon le média, l’ex Premier ministre aurait eu des échanges pour le moins houleuses avec Rosanne Auguste, ancienne ministre déléguée aux droits humains et à la lutte contre la pauvreté extrême. 

Dans sa lettre de démission, Evans Paul a estimé que le comité des Etats Généraux est un espace de lutte pour le pouvoir tout en allant dénoncer le comportement de ses collègues au sein de l’entité. Selon lui, rester plus longtemps au sein de cette structure serait comme remettre le pays à une fraction.

Intervenant sur les ondes de la radio, Jean Claude Desgranges, le vice-président du Comité de pilotage des États généraux sectoriels, n’accepte pas la démission d’Evans Paul. Selon lui, la correspondance qui tourne en boucle sur les réseaux sociaux n’est qu’une « note interne qui a fuité de la structure ». 

Jean Claude Desgranges espère revoir Evans Paul à sa place de conseiller spécial dans le comité des Etats Généraux sectoriels tenant compte de l’importance de cette entité pour l’avenir du pays. Au rappel, la démission de l'ex premier Ministre KP est la quatrième qu'a connue cette structure depuis sa création.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :