Vendredi 5 Juin, 2020

Voilà comment combattre la corruption selon Jean Bertrand Aristide

Jean Bertrand Aristide. Photo : France 24

Jean Bertrand Aristide. Photo : France 24

L’ex-président, Jean Bertrand Aristide a prononcé un discours hier dimanche 18 mars, à l’occasion de la cérémonie de graduation de la promotion de l’UNIFA. Une date symbolique dans la vie politique du leader emblématique du parti Lavalas puisque c’est à cette date qu’il a effectué son grand retour en 2011 après 7 ans d’exil en Afrique du Sud. Il a profité de son discours pour prodiguer des conseils « éthiques » sur la crise sociopolitique du pays.

« […] Nous déclarons avec une ferme conviction que la lampe de l’éducation, pour s’allumer, doit être munie de la mèche de la science et s’approvisionner du gaz de conscience. Gaz de conscience ou de Petroconscience. Une Petroconscience qui permettra de veiller Petrocaribe », a lâché Aristide au milieu d’un discours qui honorait les récipiendaires.

Jean Bertrand Aristide a appelé à combattre la corruption sur toutes ses formes. « Comme un cancer métastatique, la corruption institutionnalisée dévore notre tissu social, l’avenir de nos enfants et de la jeunesse haïtienne », dit-il croyant que l’exode des jeunes vers les pays étrangers est la cause de ce cancer.

Selon Jean Bertrand Aristide, seule l’éthique arrivera à faire disparaitre la gangrène. « Combattre la corruption à travers les écoles, les universités, les secteurs privé et public relève d’abord de l’éthique » prononce clairement Jean Bertrand Aristide lors de son discours.

Pourtant, l'ancienne administration de Jean Bertrand Aristide est soupçonnée de plusieurs actes de corruption. "L'Unité centrale des enquêtes financières (UCREF) a indiqué dans un rapport, obtenu jeudi 3 novembre par Caribbean Media Corporation, qu'Aristide avait détourné ou détourné plus de 76 millions de dollars, y compris des fonds de la compagnie nationale, entre février 2001 et février 2004 période" peut-on lire sur le site de Haiti Democracy Project. Plusieurs autres anciens dirigeants du parti Lavalas seraient actuellement dans le viseur de la justice haïtienne qui s'attarde à prononcer leur sort. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :