Dimanche 18 Novembre, 2018

Voici qui finance les groupes armés, selon Patrice Dumont

Voici qui finance les groupes armés, selon Patrice Dumont

Voici qui finance les groupes armés, selon Patrice Dumont

Pierre Paul Patrice Dumont déplore les actes d’insécurité dans les quartiers populaires. Ils accusent les différents gouvernements du pays d’avoir financé des groupes de ces quartiers dans l’objectif de maintenir leur pouvoir.

Le sénateur de l’Ouest, Pierre Paul Patrice Dumont, condamne les derniers évènements survenus dans les quartiers populaires ces derniers jours où des gangs armés terrorisent incessamment la population. Pour lui, ce sont les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays qui ont financé ces groupes armés.

Pierre Paul Patrice Dumont estime que le pays est actuellement devenu presqu’ingouvernable à cause de cette situation. « Ingouvernable signifie invivable », a lâché le parlementaire qui a cité les différentes zones du pays qui ont été bloquées par ces gangs ces derniers jours.

« Les différents gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays ont financé des groupes armés des quartiers populaires dans l’objectif de combattre la pauvreté », prolonge M. Dumont. Ainsi, ces bandes armées se sont mises à s’affronter entre elles dans l’idée de protéger leur mécène, dit-il.

Le sénateur déclare qu’il est temps que ces actes d’insécurité cessent. Mais pour que cela se fasse, il faudra, selon lui, que les différentes autorités du pays s’arment de courage.

« Il faut que les conditions de la police changent pour que l’institution fasse correctement son travail. La police doit être en mesure d’appréhender ni les principaux membres des gangs, ni les hauts placés qui financent leur arsenal », déclare Patrice Dumont.

Il déplore le fait que ces bandits circulent avec toutes ces armes sans que les autorités de la douane ou de la Direction Générale des Impôts ne soient interrogés sur leur provenance. Pierre Paul Patrice Dumont croit qu’il est temps que les différentes frontières d’Haïti soient contrôlées.