Lundi 28 Septembre, 2020

Covid-19: Voilà pourquoi l'Ouest est le foyer de la pandémie en Haïti

A market last week in Port-au-Prince, Haiti, where doctors are preparing for an outbreak of coronavirus. Credit...Chery Dieu-Nalio for The New York Times

A market last week in Port-au-Prince, Haiti, where doctors are preparing for an outbreak of coronavirus. Credit...Chery Dieu-Nalio for The New York Times

Plus de 77 % des cas de contamination au coronavirus sont dans l'Ouest d'Haïti, qui regroupe aussi plus de 50 % des cas de décès.

Le département de l’Ouest est le foyer de la pandémie en Haïti avec 3 871 infections et 44 cas de décès, selon le bilan (19 juin) du ministère de la Santé publique. Ces chiffres représentent plus de 77 % du nombre total des cas confirmés en Haïti (4980) et plus de 50 % des cas de décès (87).

Selon le docteur Josette Bijou, ancien ministre de la Santé publique et de la Population (MSPP), trois éléments expliquent cette situation. D'abord la forte concentration de la population dans ce département.

« Plus d’un tiers de la population haïtienne vivent dans le département de l’Ouest », rappelle-t-elle. Or, plus il y a de concentration démographique, plus il y aura de contamination », explique madame Bijou joint au téléphone par notre rédaction.

Lire aussi: Déni et rumeurs face au coronavirus sèment le deuil en Haïti

Mais en plus de cela, il y a d'une part le déni d'une bonne partie de cette population par rapport à la maladie, et d'autre part les conditions précaires dans lesquelles vivent les citoyens.

« Les gens vivent au mépris des règles de la distanciation sociale, dans des situations précaires. Au marché, dans les transports en commun, ils s’entassent, sans se soucier des conséquences », regrette Dr Bijou qui reconnait que les mesures de confinement sont difficiles à pratiquer dans le pays.

La troisième raison, d'après le médecin, c'est le manque de capacité des autorités sanitaires à effectuer les tests de dépistage Covid-19 dans tous les autres départements du pays.

« Le laboratoire capable de réaliser les tests Covid-19 se situe dans le département de l’Ouest » dit-elle, indiquant que bien que la structure a ses représentants dans les autres départements, les moyens sont très limités et le système de santé dans les villes de province ne sont pas fonctionnels.

La prudence est de mise

L'ancien officiel lance donc un appel aux membres de la population haïtienne, à se protéger contre la maladie. Même si, selon elle, « la Covid-19 n’est pas un arrêt de mort », elle reste dangereuse, surtout « chez les personnes vulnérables ».

Dans un article publié en mars chez Loop, elle expliquait que le virus peut « déclencher une pneumonie chez les personnes vulnérables et entraîner leur mort », et conseillait à chacun de « se rendre immédiatement à un centre hospitalisé » après avoir ressenti des symptômes de la maladie.

Entre-temps, continuez à suivre les consignes émis par l'Organisation mondiale de la Santé : lavez-vous les mains régulièrement ; couvrez-vous la bouche et le nez avec un coude en toussant et en éternuant ; évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche et portez un masque si vous devez sortir.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :