Jeudi 2 Avril, 2020

Un concours universitaire sur l’avenir de la démocratie en Haïti

Stéphanie Saint-Surin, lauréate la première édition du concours "Mes idées en 180 secondes" en 2019. Crédit photo: Stéphanie Saint-Surin/Facebook

Stéphanie Saint-Surin, lauréate la première édition du concours "Mes idées en 180 secondes" en 2019. Crédit photo: Stéphanie Saint-Surin/Facebook

La plateforme Foyer de justice et du droit (FJD) lance la deuxième édition du concours "Mes idées en 180 secondes". Destiné aux jeunes universitaires de différents domaines, ce concours veut mettre sous les projecteurs la capacité des jeunes à promouvoir le changement par des propositions, d’après les organisateurs.

« Ce concours permet à la jeunesse haïtienne de proposer des solutions concrètes pour une meilleure société », explique Stéphanie Saint-Surin, étudiante à la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE) de l’Université d’État d’Haïti (UEH) et lauréate de la dernière édition. Elle rajoute : « c’est un bel exercice d’éloquence qui permet aux jeunes de s’ouvrir à d’autres horizons ». Autant de raisons valables qui peuvent inciter un postulant ou une postulante à prendre part à une telle compétition, précise cette dernière.

Inspiré du concours "Three minutes Thesis (3MT)" conçu à l’Université de Queensland et repris par de nombreuses universités françaises, "Mes idées en 180 secondes" se veut être un espace idéal pour les jeunes haïtiens, d’après ce qu’a expliqué Sameson Beucia, coordonnateur de la compétition à la rédaction de Loop cette semaine.

En cette période où la notion de « démocratie »  prend de plus en plus de place dans les débats mondiaux, la plateforme Foyer de justice et du droit aborde cette année le thème : « L’avenir de la démocratie en Haïti ». Le cabinet d’avocat Expertus Firme d’Avocat ainsi que le FJD promettent de récompenser les cinq (5) premiers lauréats après les délibérations du jury.

Comment y participer ?

Pour inciter les jeunes, en particulier les universitaires à s’impliquer dans la mise en œuvre des idéaux progressistes, le concours propose un format simple et facile à tous ses postulants, explique Beucia Sameson.

Avec une carte d’étudiant valide ou toute autre preuve ; un Curriculum vitae (CV) ; un résumé de la solution proposée, n’importe quel étudiant peut soumettre son dossier de candidature jusqu’à la date du 30 janvier à foyerjd@yahoo.com ou au siège du Groupe Paul et Associés sis au # 2, Angle Delmas 41 et 49.

D’après le comité organisateur, 50 nominés seront encadrés et coachés par les organisateurs. Ils présenteront ensuite leur proposition de solution pour l’avenir de la démocratie en Haïti dans une vidéo de trois minutes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :