Mardi 19 Février, 2019

Des étudiants de l’UEH ont manifesté ce vendredi 9 février

Mouvement de protestation à l'avenue Christophe. Photo: Loop

Mouvement de protestation à l'avenue Christophe. Photo: Loop

L’avenue Christophe a connu un moment de tensions ce matin 9 février. Un groupe d’étudiants de l’Institut National de Gestions des Hautes Etudes Internationales (INAGHEI) a dressé des barricades et lancé des pierres en vue d’exiger à l’Etat haïtien de prendre ses responsabilités face à certaines dérives qu’ils disent constater dans le pays.

Réginald Gédéon, coordonnateur du Collectif Universitaire pour le Renouveau (CURE), s’est exprimé dans une interview accordée à Loop Haïti. « C’est notre façon de célébrer le carnaval des étudiants cette année » lance l’étudiant qui explique que l’Etat ne fait pas assez pour résoudre la crise que traverse l’UEH.

« Aujourd’hui, nous lançons un mouvement de protestation contre la corruption qui gangrène les institutions publiques alors que la majorité des citoyens croupissent dans la pauvreté » déclare Réginald Gédéon qui cite la gestion des fonds PetroCaribe. Il mentionne comme principal responsable les sénateurs qui, d’un côté comme de l’autre, manipulent le dossier.

« Après plusieurs réunions avec quelques associations estudiantines, nous avons décidé d’entamer ce mouvement qui s’inscrira dans la durée » indique le coordonnateur qui promet que plusieurs autres mouvements s’ensuivront sous diverses formes. Des policiers sont intervenus pour calmer les protestataires qui ont pris la fuite.  

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :