Vendredi 25 May, 2018

Venezuela: Washington accuse Maduro de "consolider" sa "dictature"

L'exclusion des partis d'opposition de l'élection présidentielle de 2018 au Venezuela vise à "consolider" la "dictature" de Nicolas Maduro, a dénoncé lundi le département d'Etat américain.

"La tentative de Maduro d'exclure les partis d'opposition de l'élection présidentielle est une nouvelle mesure extrême pour fermer l'espace démocratique au Venezuela et consolider le pouvoir de sa dictature autoritaire", a tweeté la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert.

"Nous nous tenons aux côtés du peuple vénézuélien au moment où il tente de rétablir sa démocratie", a-t-elle ajouté.

Le président vénézuélien a revendiqué une large victoire aux élections municipales de dimanche dans son pays, boycottées par les principaux partis d'opposition. Nicolas Maduro en a profité pour affirmer qu'en raison de ce boycott, ces partis d'opposition seraient exclus de la prochaine présidentielle.

Six mois après une vague de manifestations qui exigeaient son départ et inquiétaient la communauté internationale par leur violence (125 morts), il semble avoir repris le contrôle de la situation et renforce son hégémonie sur le pays.

Les Etats-Unis ont haussé le ton depuis l'été dernier contre le régime du "dictateur" Maduro, et pris plusieurs trains de sanctions financières à l'encontre du Venezuela.