Samedi 5 Décembre, 2020

Venezuela: Guaido accentue sa pression, fort du soutien international

le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido, accentuera dimanche sa pression en faveur d'élections en convoquant une nouvelle manifestation  (Federico PARRA / AFP )

le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido, accentuera dimanche sa pression en faveur d'élections en convoquant une nouvelle manifestation (Federico PARRA / AFP )

Porté par un soutien international croissant, le président autoproclamé du Venezuela, Juan Guaido, accentuera dimanche sa pression en faveur d'élections en convoquant une nouvelle manifestation et en offrant l'amnistie aux militaires tournant le dos au chef de l'Etat Nicolas Maduro.

Il va désormais annoncer la date de la prochaine grande manifestation, prévue d'ici quelques jours, et appeler ses partisans à partager, via les réseaux sociaux ou en version imprimée, la loi d'amnistie promise aux fonctionnaires et militaires acceptant de le soutenir.

La position de l'armée, principal soutien de Nicolas Maduro depuis son arrivée au pouvoir en 2013, est cruciale: si elle a réaffirmé sa loyauté jeudi, certaines fissures se dessinent dans ses rangs.

Pour Rocio San Miguel, experte en questions militaires, il est logique que le président autoproclamé lance un "appel aux attachés militaires du Venezuela à l'étranger, pour qu'ils cessent formellement de reconnaître Maduro en le traitant d'usurpateur, en échange de l'opportunité de se maintenir à leur poste et de commencer à collaborer avec la transition" vers de nouvelles élections.

"Le monde est avec le Venezuela", a résumé sur Twitter le député d'opposition Julio Borges, en exil en Colombie.

L'Union européenne a annoncé qu'elle "prendra des mesures" si des élections ne sont pas convoquées "dans les prochains jours", mais certains de ses membres, comme la Grèce, continuent à soutenir Nicolas Maduro.

Mais Caracas garde des soutiens à l'étranger, notamment la Russie, qui a exigé "la fin" d'"une ingérence cynique et non-dissimulée dans les affaires d'un Etat souverain".

- Aide humanitaire -

L'exécutif continue d'accuser Washington d'agir en coulisses de ce qu'il considère comme un coup d'Etat et le président Maduro a décrété la fin des relations diplomatiques avec les Etats-Unis.

Parallèlement, Juan Guaido agit sur un autre front: il a demandé, dans une lettre au secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, une "réponse internationale à l'urgence humanitaire au Venezuela".

"Nous demandons de façon urgente la coopération de la solidarité internationale, coordonnée par le système des Nations unies et ses agences associées", ajoute-t-il.

Les mouvements de protestation contre le gouvernement Maduro ont fait 29 morts depuis lundi, selon l'ONG Observatorio Venezolano de Conflictividad Social.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :