Vendredi 20 Juillet, 2018

Valéry Moise, 1r jeune haïtien à intégrer le réseau «leaders du futur»

« Alors merci, Valéry, pour le grand travail que vous faites ». Ce sont les mots prononcés par l’ancien président américain Barack Obama, sous les applaudissements nourris du public des « Young Leaders of the Americas Initiative » en décembre 2016. Il s’adressait au jeune médecin haïtien, Valéry Moise qui, avec son association Diagnostik Group, œuvre dans le social en Haiti.

Quelques mois plus tard, c’est l’Europe qui, fasciné par son travail, invite Valéry Moise à intégrer, grande première pour un haïtien, « le très restreint et prestigieux réseau des Nouveaux Leaders du Futur » lancé par la Fondation Universale via le Forum Crans Montana.

Ci-après, notre discussion avec ce jeune médecin déterminé qui croit que « le succès personnel aux dépens de la communauté est une illusion dangereuse ».

LoopHaiti : Quel est le profil de ceux désignés comme Nouveaux Leaders du Futur?

VM: Le Forum de Crans Montana des Nouveaux Leaders du Futur est une communauté unique de jeunes décideurs d'Afrique, du Monde Arabe, d'Europe Orientale, d'Asie Centrale, d'Amérique du Sud et d'Extrême-Orient, sélectionnés pour leur réussite professionnelle exceptionnelle et leur expérience du leadership au sein d'entreprises et de gouvernements.

Les Nouveaux Leaders du Futur bénéficient du soutien appuyé du Forum de Crans Montana pour renforcer leurs réseaux régionaux et internationaux, dans le cadre de la Coopération Sud-Sud que le Forum n'a eu de cesse de promouvoir comme une dimension essentielle d'un dialogue international renouvelé consacrant la reconnaissance des pays de la Ceinture Sud-Sud sur la scène mondiale.

Les Nouveaux Leaders sont invités à participer gracieusement à l'ensemble des Forums proposés dans le Programme Officiel pour une durée de trois ans et bénéficient d'excellentes opportunités de rencontres avec de grands décideurs de la vie politique et des affaires.

Ensemble, ils forment une puissante Communauté qui façonnera le monde à venir et relèvera les principaux défis du 21ème siècle.

LoopHaiti : C’est quoi le Forum Crans Montana et pourquoi a-t-il initié ce prix ?

Valéry Moise : Le Forum de Crans Montana est une Organisation Internationale non gouvernementale suisse dont le rayonnement et le prestige sont établis mondialement depuis 1986. Ses Forums les plus anciens se tiennent chaque année à Crans-Montana (CH-VS) et Genève (CH-GE).

Elle est reconnue et travaille avec l'ensemble des grandes Organisations Internationales, des Gouvernements, des Entreprises et des Organisations non gouvernementales.

Le Forum de Crans Montana travaille à la construction d'un monde plus humain et plus impartial «Committed to a more Humane and Impartial World» et encourage la coopération internationale et la croissance globale. Il s'agit également de favoriser les meilleures pratiques et d'assurer un dialogue permanent entre tous ceux qui assument de hautes responsabilités.

Le Forum de Crans Montana a été créé par M. Jean Pascal Delamuraz, Président de la Confédération Suisse, M. Jean Paul Carteron et SAS Prince Anton von und zu Liechtenstein.

LoopHaiti : Tu deviens le premier haïtien à être honoré « leader du futur » par cette organisation. Qu’est-ce-qui, à ton avis, dans ton parcours a convaincu le Forum ?

VM : À la faveur de l’internet, ma vision du monde, mes prises de position et mes engagements sociaux sont connus au-delà de nos frontières. L’authenticité, l’engagement sincère, la conviction et l’honnêteté sont des valeurs qui me servent de boussole dans toutes mes entreprises. Ce sont des principes de vie qui comportent des risques mais qui offrent également l’opportunité de pouvoir être remarqué par ceux qui croient et travaillent à la construction d’un monde meilleur. Je pense avoir convaincu le Forum par mes principes de vie et mes initiatives en faveur du bien commun.

LoopHaiti: Etre défini ‘’ formellement’’ comme leader du futur veut dire quoi pour vous ?

VM: Cette nomination formelle par le Forum de Crans Montana implique une très grande responsabilité parce qu’au-delà du titre l’heure est décisive d’améliorer ce monde que nous avons en partage. Elle m’encourage également à persévérer et garder la voie sur laquelle je m’engage. Et quelle est cette voie s’il est encore besoin de la rappeler ? C’est la voie difficile. La voie qui n’oppose pas l’existence de Dieu à l’évidence d’un esprit scientifique, la voie qui comprend que le succès personnel aux dépens de la communauté est une illusion dangereuse, la voie de la constance dans l’effort, la voie de la morale et la voie qui veut que le plus petit devienne un millier en remontant à La Source.

LoopHaiti: Quel est votre avis sur le leadership en Haïti à l’ère des réseaux sociaux ?

VM: Ralph Thomassaint Joseph avait produit une réflexion sur les e-Leaders que je trouvais pertinente à bien des égards. Cependant, je dois saluer la naissance d’une mentalité plus productive et plus entreprenante chez beaucoup de jeunes. Je vois de plus en plus d’initiatives émaner des jeunes. Le défi maintenant c’est de pouvoir rendre ces initiatives efficaces en attendant d’être efficientes. La route se fera en marchant !

LoopHaiti: Whats next ? C’est quoi la prochaine étape ?

VM: À travers le Forum Crans Montana, j’ai pu rencontrer autant de chefs d’Etat extraordinaires que d’entrepreneurs réussis. J’envisage de travailler sur des projets dont je partagerai les éléments avec vous quand le moment sera venu. Déjà, je vous dis qu’il y a des perspectives intéressantes en vue avec le Maroc, l’Inde et Cambodge.